« The sound of Silence » Feat. The Maccabeats

La célèbre chanson de Simon et Garfunkel (1964), sur l’incapacité des gens à communiquer entre eux, est ici revisitée de manière inattendue par le groupe « The Maccabeats »[groupe de jeunes chanteurs juifs américains, de milieu universitaire], pour nous inviter à marquer un arrêt – c’est le sens du mot shabbat.

La deuxième chanson qui suit, à partir de 3’21 », est « Lekha Dodi » (version chantée par le même groupe ici), un des hymnes les plus populaires de la liturgie juive, pour « accueillir le shabbat ».

Méditation biblique :

Apoc.2v19 : « Je connais tout ce que tu fais, ton amour, ta foi, les services que tu rends et ta patience, et maintenant, tu fais encore plus de choses qu’au début ».

Psaume 46v11 : « arrêtez et reconnaissez que je suis Dieu »

Zach.2v17 : « Que chacun fasse silence en présence du Seigneur ! »

Comment ces versets font-ils écho en vous ?

Deut.5v12-15 rappelle que le Shabbat, jour de cessation, a été institué pour commémorer la sortie d’Egypte, où les Israélites, esclaves, ne s’arrêtaient jamais. Le Shabbat est aussi un bien commun, puisque la « cessation » s’étend à tous les proches – « fils, fille, serviteur, servante », et même animaux domestiques jusqu’à « l’émigré » admis dans la communauté nationale –  afin que l’un et l’autre puissent se reposer aussi.

Alors, « Shabbat shalom » !

En ce moment j’écoute : « Eveille-toi, mon âme »

Le cœur rassuré, mon Dieu, je vais chanter un hymne : voilà ma gloire !

Réveillez-vous, harpe et lyre, je vais réveiller l’aurore. (Ps.108v2-3)

Voici ce magnifique chant de Samuel Olivier et du collectif cieux ouverts, interprété par la chorale d’enfants Aquarium, avec Estelle Besingrand au violoncelle, Evodie Gonzalez au piano et Christophe Blanc à la réalisation du clip.

En ce moment, j’écoute « Fais pleuvoir – Let it rain »

 

« Notre Père qui est aux cieux ( ….) fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et les injustes » (Matt.5v45)

« Celui qui fait la terre par sa puissance, qui établit le monde par sa sagesse, et qui, par son intelligence, déploie les cieux, du fait qu’il accumule des eaux torrentielles dans les cieux, qu’il fait monter de gros nuages des confins de la terre, qu’il déclenche la pluie par des éclairs, qu’il fait sortir les vents de ses coffres, tout homme demeure hébété, interdit…. » (Jer.10v12-14)

 

Comment bien terminer l’année : avec espérance !

« Soyons plein d’espérance ! »

« Cette espérance, nous la possédons comme une ancre de l’âme, sûre et solide… » (Hébr.6v19)

 

Chers lecteurs, je vous remercie pour votre fidélité et vous souhaite de passer une belle fin d’année 2018 pleine d’espérance. Je vous donne rendez-vous le 09 janvier 2019, pour les 6 ans du blogue…si le Seigneur n’est pas revenu d’ici là !

Profitez notamment de cette pause pour lire – ou relire – les textes suivants, en vous posant les questions essentielles :

Suis-je un « croyant » ? https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2018/03/02/en-ce-moment-jecoute-mon-ancre-et-ma-voile-de-david-durham/

Quel est mon regard sur la justice ?  https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2015/06/03/notre-regard-sur-la-justice-ou-le-conte-des-balances/

Est-ce que j’obéis immédiatement lorsque Dieu me demande quelque chose ? Est-ce que je mets tout mon zèle pour faire exactement ce qu’il demande ? Pour mieux y répondre, voir « Mission impossible pour Jonas », une étude biblique en deux temps, trois mouvements, qui nous parle du caractère universel de l’Evangile

https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2018/06/20/mission-impossible-pour-jonas-lecture-suivie-1/

https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2018/06/22/mission-impossible-pour-jonas-lecture-suivie-2/

Et pour finir,

Une histoire connue, où il se passe des choses invraisemblables https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2018/04/04/peps-cafe-a-lu-une-tete-de-nuage-et-vu-son-auteur-erri-de-luca/

Une histoire vécue, aux allures de parabole moderne https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2017/12/20/la-carte-de-linconnu-celle-que-vous-navez-pas/

Un article disponible jusqu’au 07 janvier, à consulter (avec d’autres) sur le site de la revue Projet : https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2018/12/12/lhumiliation-un-sentiment-trop-souvent-ignore/

 

En ce moment, j’écoute « Montre-moi l’aurore » (« The Power of the Cross ») de Keith Getty et Stuart Townend

Voici un très bel hymne moderne, particulièrement profond, que l’on croirait composé il y a un siècle. Il nous invite à contempler ce « jour le plus noir » où Christ a été « jugé par des pécheurs, battu et cloué sur une croix ». Il célèbre aussi « la puissance de (cette) croix », sur laquelle « Christ s’est fait péché pour moi », a pris sur lui la colère, et par laquelle je suis pardonné. Écrit en 2005 par Keith Getty et Stuart Townend, dont la première collaboration, en juin 2001, a donné le fameux « En Jésus seul » (In Christ Alone).

« Que tous soient un »

« Qu’ils soient un, comme nous sommes un » est une prière dite par le Fils au Père en Jean 17, sur la façon dont l’un et l’autre souhaiteraient voir vivre ensemble ceux qui lui appartiennent. Une prière prophétique actuellement non encore véritablement réalisée. De quoi nous pousser à la repentance !

Voici un chant « pep’s » (ou « spep’sial », selon) sur ce thème :

 

Et encore cet autre sur le même sujet :

 

A jamais (Brian Johnson)

Les étoiles ont pleuré,
Le soleil s’est voilé,
Car le Sauveur du monde était tombé.
Son corps sur une croix,
Son sang versé pour moi,
Sur ses épaules, le poids de nos péchés.

A son tout dernier souffle,
Le ciel s’est détourné.
Le Fils de Dieu gisait dans les ténèbres.
Une guerre dans le tombeau,
Livrée contre la mort,
Pour terrasser l’enfer à jamais.

Alors la terre trembla,
La pierre fut roulée.
L’amour parfait n’a pu être vaincu.
Mort, où est ton pouvoir ?
Le Roi ressuscité
A remporté la victoire.

À jamais Il est glorifié,
À jamais, il est élevé,
A jamais ressuscité,
Il est vivant, Il est vivant.

2013 Brian Johnson (adaptation de Séphora Bastrash)

Deux chants (sinon rien) sur Jésus

Voici deux chants dont le sujet n’est pas nous-mêmes mais tout simplement Jésus.

Parce que Jésus est non seulement « le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs », et digne d’adoration. Il est, tout simplement.

1) « Jésus », de Chris Tomlin (2016).

Thomas, de La Rebellution, qui a consacré un article sur le chanteur-compositeur, propose la traduction suivante de ce chant :

« Cette vérité, plus vieille que les âges
Cette promesse, que des choses sont sur le point d’arriver
Il n’y a eu qu’un, né pour nous sauver, Jésus

Cette lumière, qui submerge les ténèbres
Et ce royaume, qui règne pour toujours
Cette délivrance des chaînes qui nous retiennent
Jésus, Jésus

Il marche sur l’eau, commande les océans,
Se tient près de moi dans la douleur
Il rugit comme un lion,
A saigné comme un agneau
Ses mains portent ma restauration
Il est Jésus.

Il y a un nom que j’appelle dans le combat
Et ce chant qui apaise dans la nuit
Il y a une voix qui calme les tempêtes
C’est Jésus, Jésus.

Messie ! Mon Sauveur ! Que ton nom est puissant !
Tu es mon Rocher, mon Rédempteur !
Que ton nom est puissant !

Tu marches sur l’eau, commande les océans
Te tiens près de moi dans la douleur
Tu rugis comme un lion
Tu as saigné comme un agneau
Tes mains portent ma restauration
Tu es Jésus. »

2) « Jésus est » de Matt Marvane (Album « Résistance », 2017)

Voici les paroles :

Emmanuel, il est venu sur Terre

Toujours fidèle à la voix de son Père

Sans dire un seul mot pour briller

Il a choisi d’aimer

Malgré la souffrance, les clous et la lance

Il a porté tous nos péchés

Ami du pécheur, notre rédempteur

Jésus est l’exemple parfait

Ressuscité Il a vaincu la mort

L’humanité a trouvé son trésor

Humble serviteur humilié

Que le Père a nommé Grand Roi Eternel, acclamé du Ciel

Par tous les saints et tous les anges

A lui la victoire, l’honneur et la gloire

Jésus est le Sauveur parfait

Nos cœurs sont prêts à partir avec lui

Il est la paix que nous avons choisie

Il revient bientôt nous chercher

Pour toute Eternité

Plus de cris, de larmes, sauveur de nos âmes

Nous bénirons son Divin Nom

Notre récompense, vivre en sa présence

Jésus est le Seigneur parfait