En ce moment, j’écoute : « Voici Noël »

 

Paroles : 

Là dans l’ombre

Le silence

La terre espère un peu de lumière

Une voix s’élèvera

La voix de Celui qui vient pour nous

Il sauvera

L’humanité

Il vaincra notre péché

Voici Noël

L’Emmanuel

Est venu pour l’humanité

Voici Noël Il descend du ciel

Nous chantons pour l’éternité

Alleluia

La lumière

A percé

Les ténèbres de notre pensée

Et son coeur

A porté

Nos fardeaux et nos fragilités

Et sa vie

A gagné

Sur nos peurs à tout jamais

Il est là Il est roi

Voici Noël

L’Emmanuel

Est venu pour l’humanité

Les anges dans le ciel

Annoncent la nouvelle

Et chantent pour l’éternité

Alleluia

Jésus est là!

 

 

« Voici Noël », single de l’Ecole Pierre, une école de Louange, Leadership et d’Audiovisuel pour l’Eglise.

En savoir plus sur : https://www.ecolepierre.com/

 

 

 

Epiclèse : un projet musical et spirituel de « pop recueillie »

Le saviez-vous ?

L’épiclèse (du grec ἐπίκλησις, epiklêsis, invocation), est une invocation au Saint-Esprit dans les liturgies chrétiennes afin d’évoquer et de convoquer sa puissance créatrice. Ce nom rappelle qu’il n’y a pas de louange véritable sans la présence du Saint-Esprit.

Le saviez-vous ?

Épiclèse est un projet musical, dont nous avions déjà parlé sur ce blogue : un album de louange chrétienne au style résolument moderne, tant par ses compositions originales que par ses vieux cantiques restaurés.

Épiclèse est aussi un projet spirituel : grâce à l’édition d’un livre accompagnant l’album, nous sommes invités à redécouvrir la louange comme un mode de vie.

A l’origine d’Épiclèse, une rencontre : celle de Tanya Monnier, responsable de la louange au Temple du Marais, et d’Estienne Rylle, artiste et producteur de musique. Deux approches de la musique a priori éloignées, réunies autour d’une vision commune : produire un album de louange pour et avec l’Eglise. Ils se sont appuyés sur la diversité de plus de 20 musiciens impliqués dans l’Église et la participation d’invités d’honneur tels que Samuel Olivier et Vinz le Mariachi.

Un style inédit : la pop-recueillie

Au travers du vaste répertoire musical de la communauté du Marais qui s’étend du 16ème au 21ème siècle, ils ont su adopter une direction artistique résolument moderne.  Au-delà des frontières de la louange contemporaine, orgue, cordes et batterie électronique se mêlent pour former une “pop-recueillie”, entre musique classique et électro-pop, et célébrer la liberté en Christ.

Les douze titres de l’album suivent l’ordre de la liturgie du culte célébré au Temple du Marais. De la louange à Dieu, à la consécration, la repentance, l’annonce du pardon, la reconnaissance, la méditation de la Parole, la confession de foi, la Sainte-Cène jusqu’au Gloria final. Un véritable chemin de foi, au cours duquel nous (re)découvrons les différentes facettes de la rencontre avec Dieu.

Après des mois de travail intense, l’album est enfin sorti le 27/11 : « Ce projet nous a été donné par le Seigneur, pour l’Église et avec l’Église. Nous croyons que c’est un cadeau très particulier de sa part pas seulement pour Noël… mais pour le monde ! », témoigne l’équipe d’ « Epiclèse » avec reconnaissance, sans oublier de remettre au Seigneur la sortie de l’album :

« Seigneur nous te remettons la sortie d’Épiclèse : que nombreux soient les gens qui prennent le temps de l’écouter, qui le font écouter à d’autres, que les commandes du livre aussi soient au rendez-vous, que la gestion de ces commandes se passe de manière idéale… et que chaque auditeur, chaque lecteur partage sa joie de recevoir ce projet avec d’autres. Tu as guidé chaque étape de la conception et de la formation, la vie du projet maintenant nous échappe en grande partie. Mais nous te faisons confiance : tu utiliseras cette louange que ton Église t’offre pour manifester ta beauté et ta grandeur dans la vie de beaucoup de gens, transformant leurs vies et leurs environnements à travers eux ! Que ton Saint Esprit descende sur chaque auditeur ! »

Source : https://temple.dumarais.fr/sortie-du-livre-album-epiclese/

En savoir plus sur https://www.epiclese.com/

Interview des initiateurs du projet sur Campus protestant.

Ecouter d’autres compositions d’Epiclèse :

« En pensées, en paroles et en actes »

« L’Eternel me sauve et il m’éclaire » (feat. Samuel Olivier et Vinz le Mariachi)

« J’appartiens à Jésus »

 

 

 

En ce moment, j’écoute « Si Dieu pour nous s’engage »

« Oui, j’en ai l’assurance : ni la mort ni la vie, ni les anges ni les Autorités, ni le présent ni l’avenir, ni les puissances, ni les forces des hauteurs ni celles des profondeurs, ni aucune autre créature, rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus Christ, notre Seigneur ». (Romains 8v38-39)

« Si Dieu pour nous s’engage ». Musique de Melchior Teschner (1615) et texte de Jean-Louis Decker (1968)

Arrangée par Tanya Monnier & Estienne Rylle. Titre de l’album « Epiclèse ».

« Epiclèse » : du grec ἐπίκλησις, épiklêsis, « prière »,  « invocation », appelant la présence de l’Esprit Saint.

« Épiclèse » : projet musical et spirituel de pop-recueillie. Au-delà des frontières de la louange contemporaine, hymnes, liturgie, cordes et drum machine sont mêlés pour célébrer la liberté en Christ.

 

 

« Êtes-vous miséricordieux ? Pourquoi ? Parce que Jésus…. » est sorti de sa zone de confort !

Une très belle trouvaille qui tombe à pic par les temps qui courent, repérée sur l’excellent blogue de Philippe Golaz, théologien suisse et amateur de sport et de photographie.

Texte du Dr Arturo G. Azurdia, Professeur de Théologie Pastorale au Western Seminary à Portland, Oregon. Mis en musique par Beautiful Eulogy. La vidéo, en « VO » :

Et une partie du texte traduit en français par Philippe Golaz lui-même :

« Êtes-vous miséricordieux ? Pourquoi ? Parce que Jésus a guéri le malade. Parce que Jésus a nourri les foules. Parce que Jésus a donné des jambes à l’estropié. Parce que Jésus a rendu la vue à l’aveugle. Parce que Jésus a ouvert les oreilles du sourd.

Parce que Jésus a trouvé des prostituées et des collecteurs d’impôts, et les a attirés dans la sphère de Son amour ! Parce que Jésus a touché l’intouchable, aimé le détestable, pardonné l’impardonnable, et accueilli l’indésirable ! Parce que Jésus, même maintenant, sauve celui qui autrement serait perdu. Pourquoi ? Parce qu’ils le méritent ?! (…) Nous sommes ici car Jésus Christ n’a pas dit dans une froide indifférence « Donne-leur ce qu’ils méritent, ils en sont les seuls responsables. » Jésus Christ est la miséricorde de Dieu, et nous voyant dans notre misère et dans notre besoin, il ne se contente pas de compatir pour nous : il prend les actions nécessaires pour nous libérer de notre détresse.

Il quitte la gloire éternelle des Cieux et la parfaite communion de la Trinité, Il s’abaisse vers nous, vit avec nous, souffre comme nous, meurt pour nous ! Comprenez-vous cela ? En avez-vous fait l’expérience ? »

L’intégralité de la traduction à lire ici.

Autre version : https://youtu.be/npaZ0ez1080

« Your words »

C’est le Week-end. Il est temps, non pas « de se vider l’esprit », mais, au contraire, de se décharger sur le Seigneur Jésus-Christ, en répondant à Son invitation, qui est « de venir à l’écart »(Marc 6v31) près de Lui, pour se reposer. En effet, « auprès de qui irions-nous ? » Il a « les Paroles de la vie éternelle » (Jean 6v68 et ss)

Dans cet esprit, voici « your words » du groupe « Third day », dont j’ai déjà parlé sur ce blogue :

Avec une autre version, ici :

Pour les anglophones, voici les paroles, dont certaines vous rappeleront peut-être Deut.32v1-2 :

Let me hear Your words
Above all other voices
Above all the distractions in this world

Let me hear Your words
Above all other voices
Above all the distractions in this world

For Your words bring life
And Your voice speaks promises
Lord, Your love offers more
Than anything else in this world

Your words give us life that’s never ending
Your words bring us love that never fails
Everything else will fade away
But what will remain
Are Your words
Let us speak Your words
More than ours, more than ever
Let us share Your love with all the world

The grass will wither and the flowers will fall
But the word of our God will last forever
The grass will wither and the flowers will fall
But the word of our God will last forever

He Is Alive

Tout compte fait, c’est la seule bonne nouvelle qu’il vaille la peine d’être publiée aujourd’hui. Car, sans cela, « notre foi est vaine » (1 Cor.15v14) :

« He is alive » (« Il – Jésus – est vivant ») de « Third day », un groupe de rock chrétien(1) au nom bien inspiré(2).

Jésus, « le Seigneur est réellement ressuscité » (Luc 24v34). Il est Celui qui proclame : « Je suis le premier et le dernier, et le vivant. J’étais mort ; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clefs de la mort et du séjour des morts » (Apoc.1v18).

« Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé »(Rom.10v9).

 

Notes : 

(1)Un groupe formé à Atlanta (Georgie, États-Unis) en 1991 et fondé par le chanteur Mac Powel et le guitariste Mark Lee.

(2) »Third day » ou « troisième jour », en « bon français ». Une référence manifeste à la résurrection d’entre les morts de Jésus-Christ, le troisième jour après sa crucifixion. Référence qui n’aura échappé à personne, oserai-je espérer…

 

« Us for Them » de Gungor ou « Mon refuge, sous Sa croix »

Et un dernier* pour le week-end :

« Us for them » de Gungor, un groupe dont nous avons déjà parlé.

A retenir : nul besoin de « chercher des boucs émissaires », ni de « plus de sang », car Christ est « l’agneau de Dieu qui ôte le péché du monde » et qui a donné Sa vie, Lui le juste, pour des injustes(Jean 1v29 ; Rom.5v6-10 ; Hébreux 10v18, 12v2…), en vue du pardon et de la réconciliation.

Us for Them:

When the lines are drawn
When you’re in or out
When it’s us or them
And we shame the doubt

It is all a lie
All we ever really need is love
There’s no need to shed more blood
Look upon the cross
Look upon the cross

See the face of Christ
See the mercy in His eyes
Every valley shall be lifted high
Now our enemies are blessed
The heavy laden rest
For His judgment is love
His judgment is love

There is no more guilt
There is no more shame
All our darkest sin
All our deepest pain

Blessed are the poor
All the lonely broken lost and torn
See a kingdom comes to us
A war that’s fought with love
Our only war is love

Prepare the way of the Lord
Wielding mercy like a sword
Every mountaintop will be made low
Know, He holds the earth like dust
And his judgment comes to us
And his judgment is love
His judgment is love

We will not fight their wars
We will not fall in line
Cause if it’s us or them
It’s us for them
It’s us for them

We reject the either or
They can’t define us anymore
Cause if it’s us or them
It’s us for them
It’s us for them

 

Note :

*Découvert via ce touchant article d' »Eva », 21 ans : « entretien avec un kamikaze », publié sur La Rébellution.

L’ « Antydot » ? Il est « tombé du ciel » !

 

 

De l’album « Tombé du ciel » (« Antydot », 2014)
Auteur compositeur : David Prigent

« Antydot » est un groupe « Multi-style », qui trouve sa force dans la diversité musicale depuis 1997, et puise sa source(d’inspiration) « auprès d’un certain charpentier de profession, venu quelques 2000 ans plus tôt fouler notre sol, et dont les paroles, la vie et la résurrection nous ont fait découvrir une autre vie possible, ou Dieu révolutionne tout ».

On en parle, notamment sur la Rebellution.

Découvrir ce groupe via leur site.