Epiclèse : un projet musical et spirituel de « pop recueillie »

Le saviez-vous ?

L’épiclèse (du grec ἐπίκλησις, epiklêsis, invocation), est une invocation au Saint-Esprit dans les liturgies chrétiennes afin d’évoquer et de convoquer sa puissance créatrice. Ce nom rappelle qu’il n’y a pas de louange véritable sans la présence du Saint-Esprit.

Le saviez-vous ?

Épiclèse est un projet musical, dont nous avions déjà parlé sur ce blogue : un album de louange chrétienne au style résolument moderne, tant par ses compositions originales que par ses vieux cantiques restaurés.

Épiclèse est aussi un projet spirituel : grâce à l’édition d’un livre accompagnant l’album, nous sommes invités à redécouvrir la louange comme un mode de vie.

A l’origine d’Épiclèse, une rencontre : celle de Tanya Monnier, responsable de la louange au Temple du Marais, et d’Estienne Rylle, artiste et producteur de musique. Deux approches de la musique a priori éloignées, réunies autour d’une vision commune : produire un album de louange pour et avec l’Eglise. Ils se sont appuyés sur la diversité de plus de 20 musiciens impliqués dans l’Église et la participation d’invités d’honneur tels que Samuel Olivier et Vinz le Mariachi.

Un style inédit : la pop-recueillie

Au travers du vaste répertoire musical de la communauté du Marais qui s’étend du 16ème au 21ème siècle, ils ont su adopter une direction artistique résolument moderne.  Au-delà des frontières de la louange contemporaine, orgue, cordes et batterie électronique se mêlent pour former une “pop-recueillie”, entre musique classique et électro-pop, et célébrer la liberté en Christ.

Les douze titres de l’album suivent l’ordre de la liturgie du culte célébré au Temple du Marais. De la louange à Dieu, à la consécration, la repentance, l’annonce du pardon, la reconnaissance, la méditation de la Parole, la confession de foi, la Sainte-Cène jusqu’au Gloria final. Un véritable chemin de foi, au cours duquel nous (re)découvrons les différentes facettes de la rencontre avec Dieu.

Après des mois de travail intense, l’album est enfin sorti le 27/11 : « Ce projet nous a été donné par le Seigneur, pour l’Église et avec l’Église. Nous croyons que c’est un cadeau très particulier de sa part pas seulement pour Noël… mais pour le monde ! », témoigne l’équipe d’ « Epiclèse » avec reconnaissance, sans oublier de remettre au Seigneur la sortie de l’album :

« Seigneur nous te remettons la sortie d’Épiclèse : que nombreux soient les gens qui prennent le temps de l’écouter, qui le font écouter à d’autres, que les commandes du livre aussi soient au rendez-vous, que la gestion de ces commandes se passe de manière idéale… et que chaque auditeur, chaque lecteur partage sa joie de recevoir ce projet avec d’autres. Tu as guidé chaque étape de la conception et de la formation, la vie du projet maintenant nous échappe en grande partie. Mais nous te faisons confiance : tu utiliseras cette louange que ton Église t’offre pour manifester ta beauté et ta grandeur dans la vie de beaucoup de gens, transformant leurs vies et leurs environnements à travers eux ! Que ton Saint Esprit descende sur chaque auditeur ! »

Source : https://temple.dumarais.fr/sortie-du-livre-album-epiclese/

En savoir plus sur https://www.epiclese.com/

Interview des initiateurs du projet sur Campus protestant.

Ecouter d’autres compositions d’Epiclèse :

« En pensées, en paroles et en actes »

« L’Eternel me sauve et il m’éclaire » (feat. Samuel Olivier et Vinz le Mariachi)

« J’appartiens à Jésus »

 

 

 

En ce moment, j’écoute « Si Dieu pour nous s’engage »

« Oui, j’en ai l’assurance : ni la mort ni la vie, ni les anges ni les Autorités, ni le présent ni l’avenir, ni les puissances, ni les forces des hauteurs ni celles des profondeurs, ni aucune autre créature, rien ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus Christ, notre Seigneur ». (Romains 8v38-39)

« Si Dieu pour nous s’engage ». Musique de Melchior Teschner (1615) et texte de Jean-Louis Decker (1968)

Arrangée par Tanya Monnier & Estienne Rylle. Titre de l’album « Epiclèse ».

« Epiclèse » : du grec ἐπίκλησις, épiklêsis, « prière »,  « invocation », appelant la présence de l’Esprit Saint.

« Épiclèse » : projet musical et spirituel de pop-recueillie. Au-delà des frontières de la louange contemporaine, hymnes, liturgie, cordes et drum machine sont mêlés pour célébrer la liberté en Christ.