De qui est cette effigie ?

De qui est ton effigie ? De la réponse à cette question dépend ta destinée ! (« Denier de Tibère », empereur romain à l’époque de Jésus)

« Ils lui présentèrent un denier. (Jésus) leur demanda : de qui sont cette effigie et cette inscription ? » (Matt.22v20)

« Puis Dieu dit : faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance » (Gen. 1v26)

« De qui est cette effigie ? »

C’est par cette question que Jésus réussit à déjouer ses ennemis qui voulaient le prendre en défaut. Il trancha ainsi la question du tribut à payer. Cette question et le principe qui en découle peuvent être appliqués d’une façon plus générale et universelle. Et nous pouvons l’appliquer encore davantage à l’homme lui-même.

L’image de ce qu’il est, et de ce qu’il représente doit décider de sa destinée. Il a été créé à l’image de Dieu et lui appartient. Il a été créé pour prier Dieu »(1).

Quel rapport entre le fait de « représenter Dieu » et la prière ? Nous le saurons mercredi prochain !

 

 

 

Note :

(1) « De qui est l’effigie ? » IN Andrew Murray. Voici comment vous devez prier : méditations sur la prière. Distributions Évangéliques du Québec, 1982, p 105.

 

L’action du mois : soyons « des hommes de la Parole et de parole » (2)

Il n’est jamais trop tôt pour devenir « un homme de la Parole » !

Cette « action du mois » est en réalité celle de toute l’année !

Chers frères, encourageons-nous encore, cette année, à être premièrement des hommes de la Parole, surtout quand il peut paraître anti-spectaculaire d’étudier, méditer et partager la Bible seul ou en groupe.

Puissions-nous déclarer, à l’instar d’Adolphe Monod(1802-1856), que toutes nos recherches et nos études, « soit de l’Ecriture, soit de notre propre cœur, et que toutes les discussions [sur les forums ou IRL] relatives à l’inspiration et l’autorité divine de la Parole de Dieu », n’auront fait que nous « confirmer dans la conviction inébranlable » que « quand l’Ecriture Sainte parle, c’est Dieu qui parle ! » [Et que Dieu ne cesse pas d’être Seigneur quand Il parle]

« Et que, quand elle proclame sa volonté, la voie du salut, les grandes doctrines du péché, de la grâce du Père, du Fils et du Saint-Esprit, ce qu’elle nous dit n’est pas moins véritable et moins assuré que si le ciel s’ouvrait au-dessus de nos têtes en cet instant, et si la voix de Dieu retentissait comme autrefois en Sinaï, nous disant les mêmes choses »(1).

Jérémie disait : « J’ai recueilli tes paroles, et je les ai dévorées; Tes paroles ont fait la joie et l’allégresse de mon coeur; Car ton nom est invoqué sur moi, Éternel, Dieu des armées » (15v16)

Cette Parole de Dieu n’est pas inaccessible – ni trop haute dans le ciel, ni trop bas dans l’abîme – mais « elle est tout proche de nous, dans notre bouche et dans notre cœur, pour que nous la mettions en pratique » (Deut.30v11-14 et Rom.10v8).

De là, soyons aussi des hommes de parole et soyons de ceux qui ont la joie d’aller au bout – et d’achever – ce qu’ils ont commencé. Soyons des hommes à la ressemblance de Dieu, lequel, qui a constaté à chaque étape de Sa création que « c’était bon » (Gen.1v4, 10, 12, 18, 21, 25)et même « très bon » (v31) au final, « a achevé Son œuvre qu’Il avait faite au septième jour ». C’est ainsi qu’ll a pu « se reposer de toute Son œuvre qu’Il avait faite » (Gen.2v2-3).

Soyons confiants qu’Il est aussi puissant pour faire Son œuvre en nous, et qu’Il poursuivra et achèvera ce qu’Il a commencé en nous. Livrons-nous avec espérance à l’action de Sa puissance créatrice !

« Toute Ecriture est inspirée de Dieu et utile pour enseigner, pour réfuter, pour redresser, pour éduquer dans la justice, afin que l’homme de Dieu soit accompli, équipé pour toute oeuvre bonne » (2 Tim.3v16-17)

 

 

 

Note :

(1) D’après « L’Ecriture » d’Alfred Monod. Méditation datée du 10/01 et joyau découvert dans ce recueil de méditations journalières commencées depuis début janvier. Le recueil a pour auteur principal Louis-Michel Fillatre, et s’intitule « Une année de grâce » (éditions du Cèdre, 2016)

Les vœux de nouvel an et les 6 ans de PEP’S CAFE

Pour une année « résolument nouvelle », pleine de grâce, de reconnaissance, de sens et de vérité !

Chères lectrices, chers lecteurs, je vous souhaite de passer, de manière résolument « nouvelle », une année 2019 pleine de grâce et de reconnaissance, de sens et de vérité.

Pleine de grâce et de reconnaissance, parce que vous êtes encore en vie à cette heure, et que tout ce que vous avez, vous l’avez en réalité reçu ;

Pleine de sens, d’autant plus que votre horizon- celui des possibles – est encore ouvert, pour vivre de manière réellement libre et féconde ;

Pleine de vérité, pour vivre de manière authentique, « incarnée » et ancrée dans le réel, et non fantasmée, idéalisée ou spiritualisée.

Pour vivre cette année pleinement, de manière résolument « nouvelle », je vous souhaite également de laisser s’approcher de vous Celui qui est « la Parole de Dieu faite chair », « le Véritable » et la Vie éternelle, et « le seul chemin vers le Père », révélant ainsi Dieu comme un Dieu relationnel.

Puissiez-vous considérer cette promesse comme étant aussi la vôtre : « si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle création. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles. Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation.…» (2 Cor.5v17-18)

Ceci dit, Pep’s café le blogue vient de souffler ses six bougies aujourd’hui !

Six ans que ce blogue chrétien vous invite, depuis le 09 janvier 2013, à l’heure du café (pour d’autres, ce sera du thé) du matin ou de l’après-midi, à la lecture, la méditation, l’étude et au partage de la Bible, dans un but d’encouragement et d’édification ; et plus largement, à écouter, discerner, réfléchir, comprendre, croire, recevoir, s’ouvrir, discuter, se laisser surprendre…

La vision du blogue reste toujours de casser les cloisonnements habituels entre les sujets, en donnant au lecteur un aperçu de choses qu’il ne soupçonne pas. Et surtout, en l’invitant à découvrir que Dieu est concerné par toutes les réalités de la vie et qu’il n’y a pas de domaine où Jésus-Christ ne régnerait pas. J’espère que ce but est atteint. Et si c’est le cas, n’hésitez pas à exprimer au pied de l’article ce que ce blogue vous apporte régulièrement, au point d’y être fidèle, et ce que vous aimeriez y lire plus souvent.

Dans tous les cas, ce blogue n’aurait pas de sens sans vous, lectrices et lecteurs fidèles : merci à vous, pour vos lectures attentives et bienveillantes, vos « likes », vos commentaires pertinents et constructifs, comme pour vos relais de nos articles que vous avez estimé être les plus édifiants ! Merci notamment à (et j’en oublie certainement ! Pardon d’avance) Anthon, fidèle d’entre les fidèles ; Eric Lemaître, Etienne Omnès et David M. (voir plus bas), Alain Ledain d’éthique sociale chrétienne, Daniel Garneau de Savoiretcroire, Ludivine de « Elle croit » ; mes proches et les « pep’s men » (et les pep’s women) qui me lisent ; Nicolas Fouquet et le SEL France, Franck Meyer et le CPDH et le CNEF pour leur travail de relais…..

En 2018, vous avez particulièrement aimé les articles suivants :

« 20 livres que tout chrétien devrait avoir lu »

« L’Aveugle et le boiteux n’entreront pas dans la maison »

Un protestant-évangélique peut-il « faire le carême » Comment jeûner de façon « non religieuse » mais « biblique » ?

« Ma Parole est comme un feu et comme un marteau qui brise le roc… »

« Vers une éducation sexuelle précoce à l’école ? Comment s’y retrouver ? »

Autre sujet de reconnaissance pour l’année qui vient de s’écouler : les riches rencontres et échanges, divers et variés, particulièrement avec (via Alain Ledain) Eric Lemaître (depuis 2017), animateur de « La déconstruction de l’homme », blogue partenaire de Pep’s café ; mais aussi avec Etienne Omnès (depuis 2017) de Phileo-sophia, Laurent de La Rebellution (que j’ai eu le plaisir de rencontrer « en vrai » cette année), Yannick Imbert (depuis 2016) de Visio Mundus, David M. de « Plumes chrétiennes », et Ruben de BLF éditions (que j’ai eu le plaisir de rencontrer au CEIA de Dammarie-les-lys en 2017 et que je remercie pour ses envois gracieux d’ouvrages, recensés ici). N’hésitez pas à visiter leurs blogues/sites très édifiants.

Enfin, 2018 a également été une excellente année, à ce jour la meilleure, pour le blogue, en matière de visites et de visiteurs, mais aussi en augmentation d’abonnés. Merci à tous ceux qui ont découvert le blogue d’une manière ou d’une autre, qui y sont revenus et restés !

Merci également aux contributeurs occasionnels ou réguliers du blogue, qui nous ont apporté des articles particulièrement enrichissants en 2018 : Louis-Michel (1), un ami et un frère pasteur ; Pierre-Louis (2), un frère et un fidèle « pep’s man » ; et Josué (3), un autre frère en Christ.

Et surtout, merci à « La Pep’sette », ma moitié, qui reste ma meilleure source d’encouragement et d’inspiration, après le Seigneur – à Lui Seul la Gloire !

 

 

Notes :

(1) Auteur de https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2018/06/20/mission-impossible-pour-jonas-lecture-suivie-1/  et https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2018/06/22/mission-impossible-pour-jonas-lecture-suivie-2/, https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2018/10/03/noublie-pas-lessentiel/, https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2018/11/28/christ-notre-gardien-lecture-suivie-de-la-lettre-de-jude/ et https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2018/11/30/christ-notre-gardien-lecture-suivie-de-la-lettre-de-jude-2/

(2) Auteur de https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2018/12/26/la-joie-dune-conscience-pure/, https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2018/11/02/de-lunite-en-crise-a-lunite-en-christ-le-defi-des-hommes-reunis-pour-letude-biblique/, https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2018/07/04/les-7-samourais-reflexion-action/, et inspirateur de https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2018/09/26/laction-du-mois-bien-pratiquer-la-priere-conversationnelle-ou-la-regle-des-3-c/ et https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2018/01/19/laction-du-mois-soyons-des-hommes-de-la-parole-et-de-parole/

(3) Auteur de https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2018/11/14/strategiquement-votre-david-et-goliath-ou-lhistoire-dune-victoire-annoncee/