Un verset et une question (6) : « Heureux celui qui souffre l’insulte pour une bonne cause »

« Le lapin bleu » de Coolus

« Heureux celui qui souffre l’insulte pour une bonne cause » (Matt.5v10-12)

« Souffrir l’insulte »….A condition que l’insulte soit fausse. Injuste. Et que nous souffrions « pour la justice ». Est-ce mon cas ? Suis-je prêt à cela ?

Un verset et une question (5) : « Nous sommes maintenant plus près du salut que lorsque nous avons cru »

Où (en) es-tu ?
Enfant par Alejandro Lizardo

« Nous sommes maintenant plus près du salut que lorsque nous avons cru » (Rom.13v11).

Qui désigne ce « nous » ? Des (déjà) « chrétiens » ? Ou des « pas(encore) chrétiens » ?
Où (en) sommes-nous ? Dans une terre « déjà chrétienne » ou dans une terre « à évangéliser » ?

Un verset et une question (4) : « La résurrection des morts est proche, celle des justes et des injustes »

Sors !
Tombes dans la roche par Petr Kratochvil

« La résurrection des morts est proche, celle des justes et des injustes » (cf Jean 5v25-29 ; Hébr.9v27 ; Actes 24v15)

En conséquence : « crains l’immortalité, car elle n’est que trop certaine », que nous le voulions ou non, et parce qu’elle est le jugement, ou la séparation (la distinction) des justes et des injustes.
Laquelle des résurrections te concernera ? Pourquoi ?

« Le coup du psaume 118 »

Ha, ha ! T’y attendais-tu ?

Quel est le chapitre le plus court de la Bible ? Le Psaume 117
Quel est le chapitre le plus long de la Bible ? Le Psaume 119
Quel chapitre est le centre de la Bible ? Le Psaume 118

Il y a 594 chapitres avant le Ps 118
Il y a aussi 594 chapitres après le Ps 118
Additionnez les deux nombres ci-dessus et vous obtenez 1188
Quel est le verset du centre de la Bible ? Psaume 118, verset 8

Et que dit ce fameux verset ?
“Il vaut mieux se réfugier près du SEIGNEUR que de compter sur les humains !”

 

« Piqué » sur blog vraiment net.

« Premier » ou « Ancien » Testament ?

Dire « Ancien Testament », est-ce dévalorisant, comme pour dire « vieux » ? Dire « Premier », c’est « mieux » ?

Pourquoi certains ne disent plus « Ancien Testament » mais « Premier Testament » ?
Telle est cette nouvelle question posée sur le site « 1001 questions ». Voici la réponse donnée :

Certaines personnes, ayant le souci de (re)valoriser l’Ancien Testament, considèrent l’adjectif « ancien » comme péjoratif. Leur souci peut être lié aux relents marcionites dans l’Eglise (Marcion était un homme influent de l’Eglise ancienne considéré comme hérétique pour son mépris de l’Ancien Testament : selon lui, le Dieu dont il est question dans l’Ancien Testament serait un Dieu mauvais, tandis que le Dieu du Nouveau Testament, Dieu d’amour, serait le bon), et surtout à un sentiment de responsabilité ou de culpabilité vis-à-vis de l’antisémitisme dans l’histoire de l’Eglise et des pays de culture chrétienne.

Quelle que soit la raison invoquée pour cette appellation, sa légitimité est discutable.

La suite ici.

 

Un verset et une question (2) : « Et nous, nous avons tout quitté et nous t’avons suivi. Qu’avons-nous donc à attendre ? »

Scène de « Lagaan »(« Once Upon a Time in India »), un film indien réalisé par Ashutosh Gowariker(2001)

« Et nous, nous avons tout quitté et nous t’avons suivi. Qu’avons-nous donc à attendre ? » (Matt.19v27)

Qu’avons-nous quitté, volontairement, pour suivre Jésus ? Pourquoi ?

« Tout, tout, tout autour de moi…parle de toi ! »

 

Vidéo[avec un chant de Philippe Decourroux] réalisée afin d’accompagner la conférence « Annoncez le à toute la création » donnée par Nathanaël Bechdolff en juillet 2016 dans le Gard à L’Etoile du Matin (l’Espèrou), à Osny (Val d’Oise) et à Fives-Lille (Nord). Le texte de ladite conférence est à découvrir sur le site « Construire une éthique sociale chrétienne » de mon ami Alain Ledain. Ne manquez pas de le saluer et de l’encourager de ma part, si vous vous y rendez.

 

Jeu : retrouvez les expressions françaises venues de la Bible

(News lovers in the)Planet of the Apps
(2013). Huile sur toile 36” x 36” de Patrick McGrath Muñiz

Voici des tas d’expressions françaises : savez-vous qu’elles sont toutes tirées de la Bible ? On ne sait jamais vraiment où elles se trouvent dans les Écritures. En voici quelques-unes : à vous de retrouver leur référence, à lire dans leur contexte littéraire immédiat. A vous de jouer et bon courage !

 

A chaque jour suffit sa peine

Alpha et Oméga
Amour fort comme la mort

Apocalypse
Bâtir sur le roc, sur le sable
Beaucoup d’appelés, mais peu d’élus

Boire le calice jusqu’à la lie
(Le) Bon grain et (l’)ivraie

Bouc émissaire

Brebis égarée
Chameau par le trou d’une aiguille
Changer un iota
Charismes
Chemin de Damas
Qui cherche trouve

Colosse aux pieds d’argile

Costume d’Eve
Criez-le sur les toits
Faire un nœud à son mouchoir
Rendre l’esprit
Jeter la pierre

Manne

Mettre la lumière sous le boisseau
Naître de nouveau

Nul n’est prophète en son pays

Œil pour œil, dent pour dent
On connaît l’arbre à ses fruits
Paille et poutre
Perles aux pourceaux

(Une) perle
Premiers, derniers

Prendre sa croix

Prunelle de mon œil
Que votre oui soit oui
Rendre à César…et à……..
Sel de la terre
S’en laver les mains
Servir deux maîtres

Tohu-Bohu
Un temps pour tout

Vaches maigres

Veuve et orphelin

Veau d’or

“That was then, This is now”

« Avant », c’était avant. Mais l’important est ce que tu es « maintenant » et ce que tu seras, sans revenir en arrière. Et comment tu l’es devenu (2 Cor.5v17 et ss).

Voici, en guise d’illustration, un chant de Josh Wilson, qui est un appel à sortir de l’ombre et à y renoncer, pour venir en pleine lumière(1 Jean 1v5-9).