Et si vous preniez le temps d’une pause « Pep’s café » ?

Prendre le temps d’une pause « Pep’s café », pendant la journée (Source : rawpixel

Pep’s café souffle un peu et revient à la mi-Septembre. Ne manquez pas de faire une « pause Pep’s café » ! 😉 Profitez-en pour l’explorer ou, par exemple, pour (re)visiter notre série de l’été : « un verset, une question, pour retrouver un christianisme véritable »(publiée à partir du 05/07, chaque mercredi, pendant sept semaines) !

Sinon, vous aimez ce blogue : voici comment le soutenir

« PEP’S CAFE ! » est mon blogue perso, créé en janvier 2013.

« PEP’S », c’est : « Partage et Etude de la Parole – Soutien ». Soit une invitation à la lecture, la méditation, l’étude et au partage de la Bible, dans un but d’encouragement.

« Café », soit une invitation, à l’heure du café (pour d’autres, ce sera du thé) du matin ou de l’après-midi, à écouter, discerner, réfléchir, comprendre, croire, recevoir, s’ouvrir, discuter, se laisser surprendre…

L’idée du blogue, pensé comme un projet global, est de casser les cloisonnements habituels entre les sujets, en donnant au lecteur un aperçu de choses qu’il ne soupçonne pas. Et surtout, en l’invitant à découvrir que Dieu est concerné par toutes les réalités de la vie et qu’il n’y a pas de domaine où Jésus-Christ ne règnerait pas.

Enfin, ce site est (réellement) gratuit : parce que j’ai déjà reçu gratuitement, je donne gratuitement, à des fins d’édification.

Je n’en vis donc pas, mais ma seule récompense est votre fidélité à lire, commenter et partager les articles publiés.

Si vous appréciez ce blogue, n’hésitez plus à le lui dire, à l’instar de ceux-là et à poser quelques gestes simples pour l’encourager :

Par exemple, en vous abonnant gratuitement (une fois sur le blogue, cliquer sur « suivre », en bas à droite, pour être averti à chaque publication d’articles – en moyenne, deux par semaine) ;

En le faisant connaître autour de vous ;

En relayant les articles que vous estimez pertinents/édifiants/encourageants ;

En donnant votre avis aux pieds des articles ;

En nous proposant des articles ou des sujets (avant d’envoyer quoique ce soit, merci de visiter le blogue pour saisir « l’esprit Pep’s » et nous contacter pour plus d’infos) ;

Ou encore en priant pour l’auteur de ce blogue, pour une bonne inspiration dans les choix des sujets et de la façon de traiter lesdits sujets.

 

Merci à vous ! Et à très bientôt. Sur ce, je vais prendre mon café….

 

Publicités

Etre délivré du sentiment « de l’étrangeté de l’étranger » ou « l’Eglise doit être un lieu transgressif »

« Je viens vers toi les mains ouvertes, pour te montrer que je n’ai rien de dangereux, ni d’intentions malveillantes à ton égard… »

Voici une prédication particulièrement audacieuse du pasteur Gilles Boucomont, le dimanche 20/08/17, au temple de Belleville (Paris).

Les passages lues en introduction étaient Esaïe 56v1, 6-7 et Matthieu 15v21-28.

Deux textes qui nous parlent des étrangers. « Le problème est l’étranger mais le problème est que, selon la Bible, nous sommes tous des étrangers »….Justement, comment Jésus, « 100 % Dieu » mais aussi « 100 % homme »(1), « vraiment juif », a-t-il répondu à une demande d’une étrangère, une syro-phénicienne…..?

La suite à écouter ici [Voir tout en bas de la liste et choisir 2017-08-20 – Gilles.mp3].

Bonne écoute !

 

 

 

 

Note : 

(1) ….à part le péché, nous rappelle Hébr.4v15.

 

Un verset et une question (6) : « Heureux celui qui souffre l’insulte pour une bonne cause »

« Le lapin bleu » de Coolus

« Heureux celui qui souffre l’insulte pour une bonne cause » (Matt.5v10-12)

« Souffrir l’insulte »….A condition que l’insulte soit fausse. Injuste. Et que nous souffrions « pour la justice ». Est-ce mon cas ? Suis-je prêt à cela ?

Un verset et une question (5) : « Nous sommes maintenant plus près du salut que lorsque nous avons cru »

Où (en) es-tu ?
Enfant par Alejandro Lizardo

« Nous sommes maintenant plus près du salut que lorsque nous avons cru » (Rom.13v11).

Qui désigne ce « nous » ? Des (déjà) « chrétiens » ? Ou des « pas(encore) chrétiens » ?
Où (en) sommes-nous ? Dans une terre « déjà chrétienne » ou dans une terre « à évangéliser » ?

Un verset et une question (4) : « La résurrection des morts est proche, celle des justes et des injustes »

Sors !
Tombes dans la roche par Petr Kratochvil

« La résurrection des morts est proche, celle des justes et des injustes » (cf Jean 5v25-29 ; Hébr.9v27 ; Actes 24v15)

En conséquence : « crains l’immortalité, car elle n’est que trop certaine », que nous le voulions ou non, et parce qu’elle est le jugement, ou la séparation (la distinction) des justes et des injustes.
Laquelle des résurrections te concernera ? Pourquoi ?