Le 6e Salon de l’Education Chrétienne a eu lieu hier : et après ?

 

Grand-père et petit-fils par George Hodan Une ère où tout ce qui est vieux est dévalorisé

Grand-père et petit-fils par George Hodan
La transmission : cela concerne toutes les générations

Le 6e Salon de l’Éducation Chrétienne, événement éducatif interdénominationnel, a eu lieu hier, jeudi 29 mai.

Une excellente journée, sur le thème de « la transmission, d’une génération à l’autre », riche et dense en enseignements, en exposants et en relations, et où toutes les générations étaient présentes. Sans oublier l’inoubliable spectacle d’ouverture d’Alain Auderset-« Athée non pratiquant »-du mercredi soir, 28 mai. Pour rappel, les plénières, la table ronde, ainsi qu’un atelier, ont été enregistrés et sont disponibles sur CD. Un DVD est également en préparation.

Vous qui lisez ceci et qui y étiez, vous avez reçu ? Alors, transmettez !

Vous avez été personnellement touchés ? Levez-vous et, à votre tour, touchez personnellement tous ceux qui sont proches de vous, pour leur parler de ce que vous avez reçu, concernant la vision de l’éducation chrétienne-fondée sur Jésus-Christ et la Bible, y compris scolaire.

Vous souhaitez que « l’éducation bouge en France » ? Bougez(vous)pour l’éducation, et l’éducation bougera en France !

 

A ce sujet, la Bible, Parole de Dieu, nous parle des conditions pour une transmission réussie : « Et ce que tu as entendu de moi en présence de beaucoup de témoins, confie-le à des hommes fidèles, qui soient capables de l’enseigner aussi à d’autres. »(2 Tim.2v2).

Une transmission réussie(comme pour une communication réussie)va de pair avec l’établissement de relations véritables et durables, comme aime à le rappeler l’un des intervenants du Salon, Jacques Caruel, missionnaire à Juifs Pour Jésus, et consultant en « cométhique ». Des relations véritables et durables, entre les générations, bien entendu.

La transmission, un travail d'équipe !

La transmission, un travail d’équipe !

La transmission, c’est certes une action individuelle, mais surtout un travail d’équipe, où nous sommes tous solidaires et où personne n’est en concurrence : « souffre avec moi comme un bon soldat de Jésus-Christ », dit Paul à Timothée(2 Tim.2v3). Portons ensemble et mutualisons nos efforts, nos énergies, nos dons. Car, dans ce champ de mission de l’éducation chrétienne, et face à ce mandat de « transmettre, d’une génération à l’autre », la Famille, l’Ecole et l’Eglise ne sont ni en contradiction, ni en opposition ou en concurrence, mais constituent « la corde à trois brins, qui ne se rompt pas facilement. »(Eccl.4v12). Et cela concerne toutes les générations.

Alors…si vous avez reçu, transmettez !

 

Pour en savoir plus et suivre le Salon de l’éducation chrétienne, voir ici. Page Facebook .

 

 

Pep’s café ! reprend son rythme hebdomadaire habituel à partir de lundi prochain. Merci à tous ceux qui ont continué à nous lire pendant cette période de pause. Sur ce, un bon week-end  !

 

Publicités

« D’une génération à l’autre : quelle transmission ? » On en parle au Salon de l’Education chrétienne(28-29 mai 2014)

6ème Salon de l'Education chrétienne(28-29 mai 2014) Recto

6ème Salon de l’Education chrétienne(28-29 mai 2014)
Recto

Chacun connaît peut-être ce proverbe, dont l’auteur est inconnu : « celui qui s’est fait tout seul est l’élève d’un imbécile ».

Une telle affirmation, à contre-courant de l’individualisme ambiant et du mythe du « self made man », nous invite, sans langue de bois, à (re)considérer la façon dont nous apprenons, ainsi que la pertinence de toute transmission.

Mais qu’est-ce que « transmettre » ? Qui transmet ? A qui ? Et, surtout, que transmettre ? Dans quel but ?

« La transmission manifeste la continuité tout autant que la finitude des individus destinés à disparaître et à laisser la place » à ceux qui arrivent, peut-on lire dans « Transmettre, apprendre », de Marcel Gauchet, Marie-Claude Blais et Dominique Ottavi (Ed.Stock, 2014, p 60).

Enfin, Selon le professeur de philosophie Angélique del Rey*, « la transmission »est « le point d’ancrage d’une résistance, au sens de pouvoir créer autre chose ». Or, la transmission « est de plus en plus compliquée. Beaucoup d’observateurs parlent de coupure de transmission. Transmettre, c’est permettre que des valeurs, des savoirs, des savoirs-faire soient intégrés par les nouvelles générations, qu’elles s’en imprègnent et les transforment à leur façon ».

 

« D’une génération à l’autre : quelle transmission ? »  est un sujet d’actualité. Il sera le thème d’un prochain événement éducatif, le Salon de l’Éducation chrétienne**, qui aura lieu le jeudi(férié)29 mai, à Saint-Denis, de 9h00 à 18h00.

Il sera ouvert par « Athée non pratiquant »,

"Athée non pratiquant" : un show d'Alain Auderset, qui ne vous laisser pas froid...

« Athée non pratiquant » : un show d’Alain Auderset, qui ne vous laissera pas froid…

 

 

le one man show décapant d’Alain Auderset, à destination des jeunes à partir de 12 ans et adultes, croyants et leurs amis non croyants, le mercredi 28 mai à 19h30 (arrivée conseillée à 19h00).

 

 

 

 

 

 

Toute la journée du jeudi,

6ème Salon de l'Education chrétienne(28-29 mai 2014) Programme détaillé

6ème Salon de l’Education chrétienne(28-29 mai 2014)
Programme détaillé

des plénières avec Dany Hameau et Daniel Neuhaus, une table ronde, des ateliers-avec notamment Jacques Caruel, pour formateur, de nombreux exposants( stands associatifs servant la jeunesse, la famille, l’Ecole et l’Eglise), des animations gratuites pour les enfants de 3 à 12 ans.

Informations, inscriptions et billetterie du spectacle sur le site :

http://www.salon-educationchretienne.fr

La vidéo, en résumé : http://youtu.be/DwAulemQL5I .

 

 

La cause de l’Éducation étant fédératrice(c’est l’affaire de tous), chacun, se sentant concerné ou interpellé, est le bienvenu : qu’il soit jeune, parent, grand-parent, professionnel de l’éducation et de l’enseignement, « leader de jeunes » ou engagé dans un ministère parmi la jeunesse et les enfants, pasteur, ancien, prêtre, diacre….

N’hésitez pas à venir réfléchir et discuter avec nous sur cette thématique de la transmission, et à découvrir quelques alternatives (chrétiennes) éducatives. N’hésitez pas non plus à relayer l’information autour de vous !

A bientôt !

 

 

Notes :

* auteur de « A l’école des compétences »(La Découverte, 2010) et de « La tyrannie de l’évaluation(La découverte, 2013). Propos recueillis dans le cadre d’un débat publié dans le numéro 100 de juin 2013 de « La Décroissance », pp 14-15 et dont nous avons déjà parlé dans ce billet du 27 juin 2013.

** Le Salon de l’Education chrétienne est un événement éducatif interdénominationnel, organisé depuis 2008 par l’association « Dessine-moi une école »(Je suis l’un des responsables), membre de la Fédération Protestante de France). Il est au service des intérêts éducatifs et spirituels de la jeunesse, de la famille et de l’Eglise. Plus d’infos ici : http://www.salon-educationchretienne.fr/

 

A noter que le blogue prendra une pause durant ce mois de mai, jusqu’à la fin de l’événement et reprendra début juin.