Prochaines lectures pour Pep’s café!

Voici un aperçu de mes prochaines lectures, suite à d’heureuses découvertes effectuées cet automne. Chaque titre – acquis ou reçu dans des circonstances particulières – présenté sommairement ci-dessous fera l’objet d’une prochaine recension.

Mes Voies ne sont pas vos voies : continueriez-vous à suivre Jésus si cela vous paraissait absurde ? de Nik Ripken. Ed. Portes Ouvertes/Excelsis, 2014.

Un livre percutant et déstabilisant (mais ce n’est pas un slogan), propre à renverser nos manières de penser (et de voir) la persécution des disciples de Jésus-Christ partout dans le monde. L’auteur, qui écrit sous pseudonyme, a choisi d’attendre 20 ans pour nous rapporter certains faits et témoignages, pour des raisons évidentes de sécurité.  Lui-même a connu la réalité de la souffrance dans sa propre famille et en situation de guerre, et a affronté la destruction de tout ce qu’il se sentait appelé à faire, au point de se sentir parfois submergé par le mal. Comment peut-on dire que Dieu est bon au sein de telles ténèbres ? Comment peut-on dire que le Christ est victorieux alors que des amis proches meurent en martyrs? Le Christ a-t-il vraiment toute autorité lorsque les circonstances disent le contraire ? (Lecture terminée. Recension à découvrir ici)

Aime, ma fille, aime ! de Marie-Alix de Putter. Ed. Ampelos, 2019

Un ouvrage que m’a offert gracieusement la librairie Jean Calvin de Paris (que je remercie) « en service presse ». En juillet 2012, un jeune théologien français, Eric de Putter, était assassiné au couteau à Yaoundé, au Cameroun, par de mystérieux visiteurs, la veille de son retour pour la France. Un crime non élucidé à ce jour, puisque sept ans plus tard, la justice française est contrainte de clore l’enquête, et l’assassin court toujours. Musicien accompli, poète à ses heures, épris de justice et de la femme qu’il venait d’épouser, Eric de Putter enseignait la théologie protestante. Marie-Alix, son épouse, était enceinte de quatre mois quand il a expiré dans ses bras. Sept ans plus tard, elle livre pour la première fois son témoignage sur la tragédie qu’elle a vécue, dans un récit qui célèbre aussi la résilience, l’amour et la beauté de la vie (Lecture terminée. Recension à découvrir ici)

Vivre sa jeunesse autrement : 20 défis pour ma génération, de Joseph Gotte. Ed. Première Partie, 2019

Le livre d’un jeune chrétien de la génération dite « Z », communicant et blogueur du blog éponyme, exhortant sa génération à vivre une jeunesse saine, engagée et affranchie des dérives de la société. Néanmoins, il se définit plus simplement comme « un jeune ordinaire passionné par un Dieu extraordinaire », refusant les étiquettes. J’ai eu la joie de le rencontrer récemment.  « Vivre sa jeunesse autrement » est construit autour de 20 thématiques auxquelles la jeunesse est confrontée, tels la quête de sens, les réseaux (a)sociaux, l’image de soi, l’orientation scolaire et professionnelle, les relations amoureuses, les dépendances ou encore la vie spirituelle et missionnaire. Chacun des enjeux abordés est introduit et nourri par 20 épisodes personnels, relatant expériences, questionnements, luttes, réussites ou « zones d’ombre » dans la vie de l’auteur. Autant de défis concrets lancés au lecteur, pour (ré)orienter sa vie, sans pour autant s’isoler du monde. (Lecture terminée. Recension à découvrir ici.)

Le Pasteur chrétien, de Richard Baxter. Ed. Impact, 2017

Un ouvrage que je cherchais à lire depuis longtemps ! « The Reformed Pastor » (selon le titre original – « le pasteur réformé », au sens de l’exhortation de Rom.12). L’auteur, un pasteur et théologien puritain du XVIIe siècle, souligne les responsabilités attachées aux fonctions du pastorat, tout en fournissant des conseils et des avertissements propres à alarmer et à réveiller ceux qui regardent le ministère chrétien comme une simple profession qui leur assure un rang honorable dans le monde, mais dont ils ne connaissent ni les glorieuses prérogatives ni la grave responsabilité. Pertinent et actuel. (Lecture en cours)

 

 

1 sens à ma vie

La religion de la consommation : où cela nous mène-t-il ? Par Andy Singer

Le sens de la vie : c’est par où ?
Par Andy Singer

Tapez « bonheur »* sur votre moteur de recherche favori et vous obtenez environ 89 900 000 résultats.

La requête « Un sens à ma vie » donne, quant à elle,  environ 18 600 000 résultats.

Enfin, ne manquez pas de compter le nombre de titres sur le « bonheur » ou « le développement personnel » disponibles dans les rayons d’une librairie….

C’est dire que le sujet est plus que d’actualité.

« Le bonheur » ou « le sens de la vie », plusieurs l’ont trouvé. Et pas dans le dernier Luc Ferry. Ils sont 10 à témoigner sur le sujet dans « 1 sens à ma vie » :  10 témoignages(dont celui du blogueur Guillaume Bourin) et 2 titres musicaux, avec une introduction et une conclusion, qui s’enchaînent pendant près de 80 minutes, le tout disponible sur CD gratuit. Découvrez les différents parcours d’hommes et de femmes tout aussi différents, et leur point commun ; et découvrez notamment, comme l’explique l’un d’eux, que même « la plus haute sagesse humaine » est « folie devant Dieu »(1 Cor.3v19 et cf 1v18-2v15)

Il est également possible de télécharger directement l’ensemble des enregistrements dans un fichier compressé (se décompresse avec le programme gratuit winrar — Taille : 70 Mo) puis de graver vous-même votre ou vos exemplaires.

Tout est gratuit et chacun est « vivement » encouragé « à copier différents CD pour les offrir à des personnes de (son) entourage ».

Vraiment ? Puisqu’on vous le dit….

Allez « vivement » voir sur :

http://www.1sensamavie.fr/

 

 

Notes :

* L »on peut lire ce fort intéressant débat : « comment refuser d’être heureux », dans le numéro double d’été de « La Décroissance »(juillet-août 2014, numéro 111, pp 30-31). Disponible en kiosque et dans les supermarchés.

D’autre part, le secret des « Gens les plus heureux sur terre » peut se découvrir ici : Nous en reparlerons bientôt…