Pep’s café et vous

La parole est à vous, lectrices, lecteurs ! Qui veut la prendre ?

La parole est à vous, lectrices, lecteurs ! Qui veut la prendre ?

Ou quand un blogue part à la rencontre de ses lecteurs.

Trois ans déjà que Pep’s café existe ! Depuis sa création, en janvier 2013, nous vous présentions les raisons d’être de ce blogue ici.

Depuis trois ans, nous avons à cœur de contribuer, en moyenne deux fois par semaine, à votre édification, et à vous inviter à « lire, écouter, discerner, réfléchir, comprendre, croire, recevoir, s’ouvrir, partager, discuter », ou « à vous laisser surprendre », notamment par le Seigneur Jésus-Christ et Son message de salut et de réconciliation, touchant à tous les domaines de la vie.
Ecrire pour vous, c’est un investissement en soi : en temps, en énergie et en recherche. Mais aussi un investissement dans la durée, pour l’avenir. Qu’en retirez-vous, personnellement ? C’est le moment pour nous de faire le point.
Et c’est ici que vous intervenez, pour que vous puissiez nous faire part de ce que vous pensez de « Pep’s café le blogue », et aussi pour que nous puissions découvrir un peu mieux qui nous lit et pourquoi. Merci de nous partager vos attentes, vos remarques, vos suggestions, vos encouragements, vos coups de cœur, voire vos frustrations ou tout ce qui peut vous énerver chez nous… La Parole est à vous !

Rendez – vous sur ce lien, pour découvrir le sondage.

Merci de prendre le temps d’y répondre. Nous vous lirons attentivement.

Nous espérons que vous irez au-delà de ce sondage, en discutant avec nous au pied de cet article.

Vous pouvez aussi nous aider ou nous encourager en :

Parlant de nous autour de vous !

« Likant », commentant ou relayant les articles que vous jugez édifiants ou dignes d’intérêt

Vous abonnant au blogue

Partageant cette enquête auprès de vos amis

Merci pour votre participation, et à bientôt !

Banalisation (de l’)extrême : séduction

Fascination, tentation, hésitation…

Bamboo Flute par Junior Libby

Bamboo Flute par Junior Libby

Les occasions d’être séduits sont nombreuses. La Parole de Dieu en donne plusieurs exemples, assorties d’autant de mises en garde.

« Prenez garde que personne ne vous séduise », dit Jésus(Matt.24v4), qui annonce la venue de ceux qui ne manqueront pas de venir soit-disant en son nom, « disant: Moi, je suis le Christ; et ils en séduiront plusieurs(…)il s’élèvera de faux christs et de faux prophètes; et ils montreront de grands signes et des prodiges, de manière à séduire, si possible, même les élus. »(v5, 24)

« Plusieurs faux prophètes s’élèveront, et ils séduiront beaucoup de gens. Et, parce que l’iniquité se sera accrue, l’amour du plus grand nombre se refroidira. Mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé ».(v11-13)

« Prenez garde que vous ne soyez troublés », lorsque « vous entendrez parler de guerres et de bruits de guerres »[ou de crises]car il faut que tout arrive », dit encore Jésus… (v6)

« Que personne ne vous séduise en aucune manière », dit Paul, mettant en garde contre « l’inique qui viendra avec la puissance de Satan, « en toute sorte de miracles et signes et prodiges de mensonge, et en toute séduction d’injustice pour ceux qui périssent, parce qu’ils n’ont pas reçu l’amour de la vérité pour être sauvés ». (2 Thes.2 v8-10)

Sous l’Ancien Testament, il fallait aussi se garder de tout prophète, ou « songeur de songes », qui donnerait « un signe ou un miracle, et que le signe arrive, ou le miracle dont il (avait) parlé lorsqu’il disait: Allons après d’autres dieux, des dieux que tu n’as point connus, et servons-les. »(Deut.13v1-3)

Mis à part les faux prophètes, la Parole donne encore des exemples de démagogues qui ont su séduire le peuple et attirer des foules à eux : Abimélek(Juges 9) ou encore Absalom(2 Sam.15 et ss)

Pourquoi cette séduction, jusqu’à la tentation totalitaire ?

« …parce que l’iniquité se sera accrue, l’amour du plus grand nombre se refroidira… »

Un parti politique français, le Front national, séduit, semble-t-il. De plus en plus, si l’on en croit un nouveau sondage sur le sujet.*
Il séduit, promettant le miracle, lui aussi, sous couvert du « bon sens » et de répondre aux attentes des gens :

Chèvre par Charles Rondeau

Chèvre par Charles Rondeau

« vous avez peur ? Vous avez raison d’avoir peur. On vous comprend. Voilà le problème. Voilà ceux qui sont le problème. Voilà les boucs émissaires. »

Se laisser prendre à ce qui frappe les yeux semble rassurant-« l’autre », c’est le problème-et sécurisant-s’abandonner à un « (vrai)chef »…
Pourtant, pousser à prendre une décision(« donnez-nous le pouvoir »)par la peur est dangereux, car la peur pousse à des actes irrationnels.

A l’inverse, le véritable « bon sens » serait plutôt d’examiner le fond idéologique et l’esprit du FN (est-il le mieux placé pour répondre à un besoin de ce qui relie pour contrer ce qui divise ?), ainsi que de décoder ces énièmes sondages sur « la banalisation du FN »**.

Le « bon sens » serait aussi de refuser, et de séduire les électeurs du FN(sous prétexte que celui-ci « progresserait »), et de banaliser ses idées, en se persuadant « qu’il n’est pas un danger » ou en tentant de reprendre ses thématiques sous prétexte de répondre à « des besoins réels ».***

Et les chrétiens ? Seront-ils « séduits », « fascinés »(par des discours de puissance et sécuritaires sécurisants) ou hésiteront-ils longtemps avant de prendre clairement position ?

« Chrétiens ». « Petits Christ ». A l’origine, un surnom dérisoire.
« Chrétiens », disciples de Christ.

Comment, face à la montée(masquée)d’un parti extrême, réagiront ceux qui portent le nom de Celui qui a dit : « J’étais étranger, et vous m’avez recueilli » ? (Matt.25v35)

Lui, qui a été étranger, même parmi les siens(Jean 1v11).
Lui, dont « les compatriotes » savaient où il devait naître, mais qui ne se sont pas déplacés pour l’adorer. Alors que des savants étrangers, venant de loin, sans savoir où il était, se sont donné cette peine ou plutôt cette joie. (Matt.2v1-12)

Les « chrétiens », « petits Christs » se souviendront certainement qu’ils sont appelés, dans la Bible, « étrangers et voyageurs(ou en séjour)sur la terre ».(1 Pierre 1v1).
Et que le Dieu qu’ils adorent aime l’étranger, interdit d’opprimer celui-ci(Ex.22v21 ; Lévitique 19v33-34 ; Deut.10v17-19), et déclare « maudit celui qui porte atteinte au droit de l’étranger »(Deut.27v19).

Ils se souviendront que la recherche d’un bouc émissaire n’est pas neuve(Esther 3v8-9 et ss), et qu’un seul a pu être ce « bouc-émissaire » qui a expié nos péchés.

Ils se souviendront de la « solution »(jugée sans doute « courageuse » et « de bon sens », à l’époque) d’un Pharaon, « qui ne se sentait plus chez lui », face à un peuple étranger jugé trop nombreux…(Ex.1v8-22)

Ils se souviendront que c’est un éthiopien, un immigré, qui a tiré le prophète Jérémie de la fosse dans laquelle ses « compatriotes » l’avaient jeté(Jér.38v1-13)

Et que le prochain de l’homme israélite attaqué par des voleurs était un samaritain.(Luc 10v25-37)

Ils se souviendront ensuite que, même lorsque les étrangers sont éloignés, on trouvera toujours plus étrange(r)que soi, même parmi ses « compatriotes »(Juges 12v5-6)

Main, main, main par George Hodan

Main, main, main par George Hodan

Ils se souviendront qu’ils constituent le corps de Christ, caractérisé par l’unité, l’interdépendance des membres et la solidarité, surtout envers le plus faible et le plus insignifiant, en apparence…(1 Cor.12v12-27)

Et que Celui dont ils portent le nom est Celui qui « est notre paix, lui qui des deux n’en a fait qu’un, et qui a renversé le mur de séparation, l’inimitié. »(Eph.2v14 et ss)
Notes :

* 26% des Français « pourraient voter » pour le Front national à une élection nationale, et 29% « pourraient le faire » à une élection locale, « des proportions qui marquent des progrès de la formation d’extrême droite, selon un sondage BVA pour l’émission « CQFD » de i-Télé publié vendredi 21 juin ». Enquête réalisée par internet les 19 et 20 juin auprès d’un échantillon de 1.060 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, recruté par téléphone. Méthode des quotas ( http://www.lcp.fr/actualites/politique/149809-les-francais-de-plus-en-plus-nombreux-a-voter-fn-selon-un-sondage )

Mais « il se pourrait » à presque 100 % que ce soit encore un sondage qui confond  « les français » et les « sondés ». D’autre part, quid de sa pertinence, alors que les municipales auront lieu en mars 2014 et que les prochaines élections nationales sont prévues pour dans quatre ans ? D’autre part, j’aurai aimé retrouvé les questions posées sur BVA, ainsi que sur les conditions dudit sondage.

** A noter que la perversité de la méthode du sondage en ligne a été brillamment mise en lumière par Alain Garrigou, directeur de l’Observatoire des sondages, dans « Le sondage de trop » (publié sur son blog intitulé « Régime d’opinion » :  http://blog.mondediplo.net/2013-01-29-Le-sondage-de-trop )
Voir aussi http://www.rue89.com/2013/01/30/les-francais-pensent-ils-vraiment-comme-marine-le-pen-239111 ; http://3asseh.tumblr.com/post/41776444505/sondage-ipsos-remettre-le-commun-au-centre-de-la

Voir aussi : http://television.telerama.fr/television/une-vague-de-racisme-deferle-sur-france-2,95115.php

***Séduire et dé-diaboliser le FN? Certainement pas!
Par Véronique le Goaziou, sociologue (Laboratoire méditerranéen de sociologie, Aix-en-Provence). http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/250412/seduire-et-de-diaboliser-le-fn-certainement-pas

Voir aussi :

http://www.m2014.fr/17/la-strategie-en-deux-temps-du-front-national.htm

http://elections-municipales2014.fr/2013/06/20/et-si-le-fn-sortait-affaibli-des-municipales/