Quand lire l’étiquette ou l’emballage ne suffit plus

http://www.publicdomainpictures.net/pictures/10000/nahled/2614-1275330318vcZV.jpg Un "chrétien d'étiquette" : ça n'emballe pas !

http://www.publicdomainpictures.net/pictures/10000/nahled/2614-1275330318vcZV.jpg
Un « chrétien d’étiquette » : ça n’emballe pas !

Un geste écocitoyen simple consiste à lire les emballages des produits alimentaires que l’on achète.

Or, depuis le scandale de la découverte de la présence de viande de cheval dans des lasagnes pourtant étiquetées « pur boeuf », ce geste ne suffit plus.

De même, il ne suffit pas de revendiquer une étiquette « chrétienne », même s’il est toujours délicat d’affirmer qu’un tel n’est pas un « vrai » chrétien et donc susceptible d’être un « faux/mauvais chrétien ».

Pourtant, deux principes contenus dans la Bible, la Parole de Dieu(pour peu qu’on prenne la peine de la lire, et « pas en diagonale »), devraient nous aider à y voir clair :

« Dieu est amour »(cf 1 Jean 4v8) : on devrait donc reconnaître ses enfants comme ceux qui aiment(cf v7), comme on devrait reconnaître les disciples du Seigneur Jésus-Christ(ou ceux qui se revendiquent comme tels) « à l’amour qu’ils ont les uns pour les autres »(Jean 13v35).

« Et en ceci est l’amour »(le vrai) : « non en ce que nous, nous ayons aimé Dieu, mais en ce que lui nous aima et qu’il envoya son Fils pour être la propitiation pour nos péchés ». (1 Jean 4v10)

« Dieu est lumière et il n’y en a en Lui aucune ténèbres »(1 Jean 1v5) : Dieu ne triche pas, ne fait pas de compromis, ne se contredit pas avec Lui-même, et n’estime pas que « la fin justifierait les moyens ». On devrait donc reconnaître ses enfants(ou ceux qui déclarent Lui appartenir) comme « les « enfants de lumière », « marchant comme les enfants de lumière » qu’ils sont censés être et pratiquant « le fruit de la lumière : bonté, justice, vérité ».(Eph.5v8-9)

« Celui qui pratique la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient manifestées, qu’elles sont faites en Dieu. »(Jean 3v21).

On ne saurait avoir l’un(l’amour) sans l’autre(la lumière), les deux étant indissolublement liés. Car « Celui qui dit qu’il est dans la lumière, et qui hait son frère, est encore dans les ténèbres. »(1 Jean 2v9 et ss)

Publicités

« Avant », « pendant », « après » : dans l’anticipation de la résurrection du Seigneur Jésus-Christ…

…..et donc de Sa gloire.

Croix par Petr Kratochvil

Croix par Petr Kratochvil

Lecture de Jean 12 :

1    Jésus donc, six jours avant la Pâque, vint à Béthanie où était Lazare, le mort, que Jésus avait ressuscité d’entre les morts.
2    On lui fit donc là un souper; et Marthe servait, et Lazare était un de ceux qui étaient à table avec lui.
3    Marie donc, ayant pris une livre de parfum de nard pur de grand prix, oignit les pieds de Jésus et lui essuya les pieds avec ses cheveux; et la maison fut remplie de l’odeur du parfum.
(….)
9    Une grande foule d’entre les Juifs sut donc qu’il était là, et vint, non-seulement à cause de Jésus, mais aussi pour voir Lazare qu’il avait ressuscité d’entre les morts.
10    Mais les principaux sacrificateurs tinrent conseil, afin de faire mourir aussi Lazare;
11    car, à cause de lui, plusieurs des Juifs s’en allaient et croyaient en Jésus.
12    Le lendemain, une grande foule qui était venue à la fête, ayant ouï dire que Jésus venait à Jérusalem,
13    prit les rameaux des palmiers, et sortit au-devant de lui, et criait: Hosanna! béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d’Israël!
14    Et Jésus, ayant trouvé un ânon, s’assit dessus, selon qu’il est écrit:
15    Ne crains point, fille de Sion; voici, ton roi vient, assis sur l’ânon d’une ânesse.
16    Or ses disciples ne comprirent pas d’abord ces choses; mais quand Jésus eut été glorifié, alors ils se souvinrent que ces choses étaient écrites de lui et qu’ils avaient fait ces choses à son égard.
17    La foule donc qui était avec lui, lui rendait témoignage, parce qu’il avait appelé Lazare hors du sépulcre, et qu’il l’avait ressuscité d’entre les morts.
18    C’est pourquoi aussi la foule alla au-devant de lui, parce qu’ils avaient appris qu’il avait fait ce miracle.
19    Les pharisiens donc dirent entre eux: Vous voyez que vous ne gagnez rien; voici, le monde est allé après lui.
20    Or il y avait quelques Grecs, d’entre ceux qui étaient montés pour adorer pendant la fête.
21    Ceux-ci donc vinrent à Philippe qui était de Bethsaïda de Galilée, et ils le priaient, disant: Seigneur, nous désirons voir Jésus.
22    Philippe vient, et le dit à André; et puis André vient, et Philippe, et ils le disent à Jésus.
23    Et Jésus leur répondit, disant: L’heure est venue pour que le fils de l’homme soit glorifié.
24    En vérité, en vérité, je vous dis: A moins que le grain de blé, tombant en terre, ne meure, il demeure seul; mais s’il meurt, il porte beaucoup de fruit.
25    Celui qui affectionne sa vie, la perdra; et celui qui hait sa vie dans ce monde-ci, la conservera pour la vie éternelle.
26    Si quelqu’un me sert, qu’il me suive; et où je suis, moi, là aussi sera mon serviteur: si quelqu’un me sert, le Père l’honorera.
27    Maintenant mon âme est troublée; et que dirai-je? Père, délivre-moi de cette heure; mais c’est pour cela que je suis venu à cette heure. Père, glorifie ton nom.
28    Il vint donc une voix du ciel: Et je l’ai glorifié, et je le glorifierai de nouveau.
29    La foule donc qui était là et qui avait entendu, dit qu’un coup de tonnerre avait eu lieu; d’autres disaient: Un ange lui a parlé.
30    Jésus répondit et dit: Cette voix n’est pas venue pour moi, mais pour vous.
31    Maintenant est le jugement de ce monde; maintenant le chef de ce monde sera jeté dehors.
32    Et moi, si je suis élevé de la terre, j’attirerai tous les hommes à moi-même.
33    Or il disait cela pour indiquer de quelle mort il allait mourir.
34    La foule lui répondit: Nous, nous avons appris de la loi, que le Christ demeure éternellement: et comment, toi, dis-tu qu’il faut que le fils de l’homme soit élevé? Qui est ce fils de l’homme?
35    Jésus donc leur dit: Encore pour un peu de temps la lumière est au milieu de vous; marchez pendant que vous avez la lumière, afin que les ténèbres ne s’emparent pas de vous; et celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va.
36    Pendant que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin que vous soyez fils de lumière.(…)
37    Et quoiqu’il eût fait tant de miracles devant eux, ils ne crurent pas en lui;
38    afin que la parole d’Ésaïe le prophète, qu’il prononça, fût accomplie: « Seigneur, qui est-ce qui a cru à ce qu’il a entendu de nous, et à qui le bras du Seigneur a-t-il été révélé? ».
(…)
41    Ésaïe dit ces choses parce qu’il vit sa gloire et qu’il parla de lui.
42    Toutefois plusieurs d’entre les chefs mêmes crurent en lui; mais à cause des pharisiens ils ne le confessaient pas, de peur d’être exclus de la synagogue;
43    car ils ont aimé la gloire des hommes plutôt que la gloire de Dieu.
44    Et Jésus s’écria et dit: Celui qui croit en moi, ne croit pas en moi, mais en celui qui m’a envoyé;
45    et celui qui me voit, voit celui qui m’a envoyé.
46    Moi, je suis venu dans le monde, la lumière, afin que quiconque croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres.

Nous pouvons distinguer :

1)Ceux qui viennent voir le miracle de la résurrection (v9, 18) : Lazare, « que Jésus avait ressuscité des morts »(v1)

2)Celle qui anticipe la gloire du Seigneur Jésus ressuscité : Marie et le parfum(v3)

3)Ceux « qui étaient avec Jésus quand il appela Lazare du sépulcre et le ressuscita des morts », et qui rendent témoignage à Jésus(v17)

4)Ceux « qui ne (comprennent)pas d’abord ces choses », mais qui se souviendront plus tard « que ces choses étaient écrites(du Seigneur), lorsque Jésus « eut été glorifié » et « qu’ils les avaient accomplies à son égard »(v16)

5)Ceux qui « désirent voir Jésus ».(v21)

Traverser par Radu Pasca

Traverser par Radu Pasca

6)Celui(le Seigneur)qui annonce que « l’heure est venue où le Fils de l’homme doit être glorifié »(v23), indiquant « de quelle mort(par la croix)il devait mourir », pour glorifier le Père(v33 et v24-32).

7)Ceux qui « aimèrent la gloire des hommes plus que la gloire de Dieu »(v43) et ceux qui doutent de la croix, ayant « appris de la loi, que le Christ demeure éternellement » et ne comprenant pas « qu’il (fallait) que le fils de l’homme soit élevé… »  (v34)

A ceux-là, Jésus leur dit aujourd’hui :

Lumière dans les ténèbres par consuelo suarez

Lumière dans les ténèbres par consuelo suarez

« Encore pour un peu de temps la lumière est au milieu de vous; marchez pendant que vous avez la lumière, afin que les ténèbres ne s’emparent pas de vous; et celui qui marche dans les ténèbres ne sait où il va.
Pendant que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin que vous soyez fils de lumière ».(v35-36)

Et encore : « Moi, je suis venu dans le monde, la lumière, afin que quiconque croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres ».(v46)

Et vous ? Où vous situez-vous ?

« Et la lumière brillait dans les seules maisons des hébreux… »

Voici un passage tiré de 1 Thes.5v4-11 et que nous connaissons peut-être tous :

Tard dans la nuit par Jani Ravas

Tard dans la nuit par Jani Ravas

« Mais vous, frères, vous n’êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour [le jour du Seigneur, cf versets précédents]vous surprenne comme un voleur;
vous êtes tous des enfants de la lumière et des enfants du jour. Nous ne sommes point de la nuit ni des ténèbres.
Ne dormons donc point comme les autres, mais veillons et soyons sobres.
Car ceux qui dorment dorment la nuit, et ceux qui s’enivrent s’enivrent la nuit.
Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres, ayant revêtu la cuirasse de la foi et de l’amour, et ayant pour casque l’espérance du salut.
Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l’acquisition du salut par notre Seigneur Jésus-Christ,
qui est mort pour nous, afin que, soit que nous veillions, soit que nous dormions, nous vivions ensemble avec lui ».
C’est pourquoi exhortez-vous réciproquement, et édifiez-vous les uns les autres, comme en réalité vous le faites ».

Plusieurs choses ont retenu mon attention. Et vous ?

Si nous sommes « des enfants de la lumière », alors nous ressemblons à Notre Père !
Qui est-il ? Quelle est Sa nature ? Comment le reconnaît-on ?

1 Jean 1v5 nous rappelle que « Dieu est lumière et qu’il n’y a point en lui de ténèbres ».

Si nous sommes « des enfants de la lumière », quels fruits produisons-nous ? Quel est le « fruit de la lumière » ?
Eph.5v9 dit que « le fruit de la lumière consiste en toute bonté, et justice, et vérité ».

Ensuite, si nous sommes « des enfants du jour », nous ne sommes pas « de la nuit ». Et donc, nous veillons et ce que nous faisons est manifeste : « celui qui pratique la vérité vient à la lumière, afin que ses oeuvres soient manifestées, qu’elles sont faites en Dieu », dit le Seigneur(Jean 3v21).
Si « nous sommes du jour », nous ne dormons pas. Ceux qui dorment sont ceux qui sont morts, dit Eph.5v14.
Mais nous, nous vivons dans l’espérance présente et l’espérance future « de vivre avec Lui ».

Nous vivons et l’attendons donc.
C’est cette attente qui conditionne notre façon de vivre. Une façon de vivre « active »,  ni paresseuse, ni fanatique ou extrémiste.

Lampe par bruna pires

Lampe par bruna pires

Je me souviens encore qu’alors que les ténèbres frappaient l’Egypte (9ème plaie), la lumière brillait(brûlait)dans les seules maisons des hébreux(Ex.10v22-23).
Une maison, ce n’est pas seulement un bâtiment : c’est une famille.

Qu’est-ce qui peut seul entretenir cette lumière, cette flamme ?

Que jamais il ne manque d’huile dans nos maisons, pour que brûlent nos lampes en continue, de façon à éclairer ceux qui sont dehors…(Luc 8v16)

« Mon esprit ne se lassera point d’être avec vous… » dit le Seigneur

Coucher du soleil par Anna Langova "Tu respecteras cet amour et cette alliance".

Coucher du soleil par Anna Langova
« Tu respecteras cet amour et cette alliance ».

Je fixerai ma résidence au milieu de vous, et mon esprit ne se lassera point d’être avec vous ; mais je me complairai au milieu de vous, et je serai votre Divinité, et vous serez mon peuple. Je suis l’Éternel votre Dieu, qui vous ai tirés du pays d’Egypte pour que vous n’y fussiez plus esclaves; et j’ai brisé les barres de votre joug, et je vous ai fait marcher la tête haute.(Lévit.26v11-13. Traduction du Rabbinat français)

Ce passage, lu dans la Bible dite du « Rabbinat français »(et contenant-forcément-le seul « Ancien Testament »), m’a paru avoir une force toute particulière. Il mérite qu’on s’y arrête un instant.

Dans le contexte du passage, les bénédictions sont conditionnées à la fidélité et à l’obéissance aux commandements divins, énumérés précédemment.

Néanmoins, on constate que :

-Dieu souhaite cette communion avec nous et s’y plaît(Il nous attend même « dans le lieu secret »-Matt.6v6)

-Dieu nous a libéré de l’esclavage, pour que nous puissions vivre pleinement cette communion.

Il nous fait connaître le chemin de la vie….(Ps. 16v11) et nous encourage à veiller à tout ce qui peut entraver cette communion. Si besoin, ce Dieu « qui est lumière » nous invite toujours à nous mettre dans sa lumière(1 Jean 1v5-6), pour demeurer dans Sa communion et être couvert par « le sang de Jésus-Christ, Son Fils ».

Dieu « ne se lasse pas d’être avec nous ».

Dieu « ne se lasse pas d’être avec nous ».

Dieu « ne se lasse pas d’être avec nous ».

C’est l’une des plus belles choses que Dieu puisse nous confier. Car c’est une déclaration d’amour de Dieu pour nous.

 

Et nous ?

Jeune femme s'ennuie par Petr Kratochvil Il est essentiel de savoir se ménager du temps sans distraction, pour être à l'écoute de Dieu

Jeune femme s’ennuie par Petr Kratochvil

 

Nous lassons-nous d’être avec Dieu ?

 

 

 

Combien « veillons-nous » avec Lui ?

« Une heure » ? Plus d’une heure ? (Marc 14v37)

 

 

 

Quelle sera notre réponse ?

Tu me feras connaître le chemin de la vie ;

Curieux étudiant par Petr Kratochvil

Curieux étudiant par Petr Kratochvil

ta face est un rassasiement de joie, il y a des plaisirs à ta droite pour toujours.(Ps. 16v11)

« Séparer » ou « distinguer » ?

« Vous serez saints, car moi, l’Éternel votre Dieu, je suis saint. »(Lévitique 19v2 et 1 Pie.1v15-16)

Dans notre désir d’être saint, comme Dieu nous y appelle,

notre façon de vivre nous isole-t-elle des autres, ou permet-elle que « l’on fasse la différence », ou que l’on distingue que nous appartenons bien à Dieu ?

Rebecca Pippert écrivait, dans La Saveur partagée (Ed. Farel) : « si notre conception de la spiritualité nous isole de nos semblables, il est à craindre que nous ressemblions aux pharisiens[qui, par ailleurs, ont rejeté et condamné Jésus].

Si nous avions la notion de sainteté qu’avait Jésus, alors nous ne nous isolerions pas des autres, mais en même temps nous ne serions pas confondus avec eux. »(op. ci., p 96)

« Etre saint », c’est être « mis à part »(pour Dieu)et être pur.

L'eau et les verres par George Hodan

L’eau et les verres par George Hodan

« Pur », c’est être « sans mélange ». Une attitude intérieure( cf Marc 7v14-23) sans aucune ambiguïté ou confusion(de personnes, de rôles ou de fonctions-par exemple : confusion croyants/incroyants, confusion des sexes-masculin, féminin…)

Ainsi, Dieu a créé les cieux, la Terre, la mer…et a distingué chacun de ces éléments. Il n’a pas attendu la fin du chaos pour créer mais a d’abord créé la lumière au milieu du chaos.(Gen.1v1-3)

Sa création est donc distincte du chaos, comme Lui-même est distinct(et au-dessus) de Sa création.

Que dit Lévitique 19-20 sur la façon d’être saint, questionne encore Rebecca Pipert ? « Honore tes parents, ne mens pas, ne vole pas, accorde le juste salaire, ne commets pas d’injustice, ne triche pas…Si nous sommes tentés de ne voir la sainteté qu’au ciel où est Dieu, nous constatons qu’elle doit nous accompagner sur les routes et dans nos maisons, là où se déroule notre vie. Nous qui concevons la sainteté en terme de séparation, nous constatons qu’elle se vit dans nos relations aux autres. Nous qui associons la sainteté à la divinité, nous découvrons qu’elle se démontre dans notre humanité, par la manière dont nous traitons notre prochain. »(Op. cit. pp 99-100)

A l’inverse, la conception de Jésus de la sainteté l’a conduit à une « identification totale » aux pécheurs qu’il est venu sauver, « dans une séparation radicale »(cf Hébr.4v15)

Lampe par bruna pires

Lampe par bruna pires

« Vous êtes la lumière du monde », dit Jésus de ceux qui lui appartiennent(Matt.5v13-16). Et « le fruit de la lumière consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité. »(Eph.5v9)

De fait, le chrétien doit afficher sa différence :

-En ayant soif de justice(celle de Dieu-et en se conformant à cette justice), en procurant la paix et en ayant le coeur pur.

– Etre sel et lumière

-En rendant un culte sincère à Dieu, « en Esprit et en vérité »

-En cherchant d’abord la gloire de Dieu

-En servant les autres et non en les critiquant, jugeant, condamnant

-En obéissant à Christ comme Seigneur

(Rebecca Pippert, op. cit., pp 104-105)