Pour ne pas être « à côté de la P(l)âque »…

Pâque (ou Pessah) commence ce soir…..

 

Chaque année, en cette circonstance, la communauté juive fait disparaître tout levain des maisons, et durant 8 jours, ne mange plus que du pain azyme. Les plus anciens racontent également une très belle histoire aux plus jeunes : d’où ils viennent et ce que Dieu a fait(cf Exode 1-15). « Pessah »(l’institution se trouve en Exode 12) est donc la célébration d’un « passage »(c’est le sens du mot « Pâque »), d’une libération et d’une renaissance, comme vous pourrez le découvrir à la lecture de ces chapitres du livre de l’Exode cités plus haut.
Ce premier soir a lieu le « séder », célébré en famille.

Sur la table, on réserve une coupe de vin à Élie(la coupe « messianique »), prophète dont l’histoire est racontée en 1 Rois 17-2 Rois 2v11. Ce dernier n’a pas connu la mort(à l’instar d’Hénoc cf Gen.5v21-24), puisqu’il a été enlevé au ciel par Dieu, dans un char de feu(2 Rois 2v11). Depuis cette ascension, le prophète Elie est considéré comme l’annonciateur de la venue du Messie(comparer avec Luc 1v13-17), promesse de libération définitive pour le peuple d’Israël(cf Malachie 4v4-6). Cette coupe pour Elie est une façon de souhaiter la bienvenue au prophète, ou bien à son prochain. Traditionnellement, la porte d’entrée est ouverte ce soir là pour l’accueillir*.

Les chrétiens, quant à eux, célèbrent, non seulement « la mort du Seigneur » Jésus-Christ, « notre Pâque »(1 Corinthiens 5v7 cf Matt.26-27 ; Marc 14-15 ; Luc 22-23 ; Jean 18-19), mais aussi, surtout, Sa résurrection**(Matt. 28 ; Marc 16 ; Luc 24 ; Jean 20). Ils attendent Son retour. Ils célèbrent eux aussi un « passage », celui de la mort à la vie(nouvelle) cf Romains 6v4. Ils se souviennent « d’où ils viennent »(ils étaient « esclaves…du péché »)et « de ce que Dieu a fait » en Jésus-Christ(1 Pie.1v18-21).
Ils sont également exhortés à faire disparaître de leur vie et de leur coeur « tout levain de malice et de méchanceté » (cf 1 Cor.5v8) ou tout ce qui viendrait s’ajouter à la vérité biblique ou qui n’aurait rien à voir avec Pâque(les oeufs, les lapins et les poules en chocolat, par exemple). Et « célébrer la fête » avec « des pains sans levains de la pureté et de la vérité »(1 Cor.5v8)

Vous-mêmes, vous êtes sans doute croyants(pratiquants, confessants ou de tradition) et Pâque a du sens(ou un certain sens)pour vous….Lorsque vous célèbrerez cette fête, la place d’honneur sera-t-elle réservée au Christ, au Messie ? « La porte d’entrée »(de votre coeur) sera-t-elle ouverte, ce soir-là, pour l’accueillir ? Attendez-vous Son(prochain, prompt) retour ? Le fait de savoir qu’Il est vivant a-t-il une conséquence réelle et pratique dans votre vie ?

 

Prochainement, seront publiés deux billets, l’un sur le sens de la mort de Jésus-Christ à la croix et l’autre sur une conséquence de Sa résurrection.

 

En attendant, je vous souhaite une « bonne Pâque » ou un « Christ est(réellement)ressuscité ! »(Luc 24v34)

 

Notes :

* http://www.rosee.org/rosee/page90.html ; http://www.chiourim.com/f%C3%AAtes/pessah/la_coupe_du_prophete_elie.html ; http://www.chiourim.org/paracha-pinhas/la-chaise-du-prophete-eli.php

** A noter que les chrétiens(orthodoxes) grecs se saluent de la sorte : (Le)Christ (est) ressuscité ! (Χριστός Ανέστη! Christos anesti).

« Le Premier jour de la semaine » : dimanche, pas lundi

Et alors ?

« Le soir de ce jour, qui était le premier de la semaine, les portes du lieu où se trouvaient les disciples étant fermées, à cause de la crainte qu’ils avaient des Juifs, Jésus vint, se présenta au milieu d’eux, et leur dit : La paix soit avec vous !
Et quand il eut dit cela, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent dans la joie en voyant le Seigneur ».(Jean 20v19-20)

Ce jour est le premier de la semaine : lundi ? Non ! le dimanche.

C’est le premier jour de la semaine que Jésus, mort et enseveli trois auparavant, est ressuscité, « selon les Ecritures » (Jean 20v9 et cf Luc 24v25-27, 44-47, 1 cor.15v3-4).

Et alors ? Et alors, voici les conséquences de la résurrection de Jésus :

Sors ! Tombes dans la roche par Petr Kratochvil

Sorti !
Tombes dans la roche par Petr Kratochvil

-Une évidence : il n’est plus dans le tombeau. Il n’est plus parmi les morts. Il n’est donc pas à chercher là.(cf Matt.28v6)

– Jésus ressuscité se manifeste à ses disciples dans la crainte, qui s’étaient pourtant enfermés à double tour. Il leur déclare : « la paix soit avec vous ! »

Jésus ressuscité transcende les barrières, dépasse les murs et nous rejoint là où nous (en) sommes. Il vient au milieu de nous nous apporter la paix : la paix avec Dieu, la paix de Dieu, établissant des relations nouvelles et meilleures avec ceux qui étaient dans la crainte, enfermés sur eux-mêmes.

« Sans justice, pas de paix ». Or, justement, Jésus est ressuscité « pour nous rendre justes ».

-Jésus est réellement ressuscité. Il montre à ses disciples « saisis de frayeur et d’épouvante », qui croyaient voir un esprit », les preuves de sa résurrection : « il leur montra ses mains et son côté »(Jean 20v20) et « il leur dit(…)Voyez mes mains et mes pieds, c’est bien moi ; touchez-moi et voyez : un esprit n’a ni chair ni os, comme vous voyez que j’ai. Et en disant cela, il leur montra ses mains et ses pieds. Comme, dans leur joie, ils ne croyaient point encore, et qu’ils étaient dans l’étonnement, il leur dit : Avez-vous ici quelque chose à manger ? Ils lui présentèrent du poisson rôti et un rayon de miel. Il en prit, et il mangea devant eux ».(Luc 24v37-43)

-Et donc, « Les disciples furent dans la joie quand ils virent le Seigneur »(Jean 20v20).

Rencontrer Jésus ressuscité procure la paix et la joie.

Rencontrer Jésus ressuscité marque le début d’une nouvelle naissance, une nouvelle vie.

Jésus ressuscité fait renaître ses disciples : Après ces paroles, il souffla sur eux, et leur dit : Recevez le Saint Esprit (Jean 20v20 : comparer avec Gen.2v7)et les équipe.

Il les équipe-« il leur ouvre l’Esprit »-pour comprendre les Ecritures, qui déclarent que « le Christ souffrirait et qu’il ressusciterait des morts le troisième jour », et que la repentance et le pardon des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations, à commencer par Jérusalem »(Luc 24v45-47), pour faire d’eux « les témoins de ces choses »(v48)

 

Tout ceci s’est passé « le premier jour de la semaine ».

Et alors ?

Savez-vous que Jésus est mort pour vos péchés et ressuscité pour vous rendre justes ? (Rom.4v25)

Avez-vous fait cette rencontre avec Jésus ressuscité ?

Ce « premier jour de la semaine » est-il le premier d’une nouvelle vie, pour vous ?

Si c’est oui, vous n’avez peut-être pas vu Jésus, comme l’ont vu les disciples. Néanmoins, la Bible, Parole de Dieu, vous le déclare :

« Heureux ceux qui n’ont pas vu, et qui ont cru ! » (Jean 20v29)

« (Jésus)que vous aimez sans l’avoir vu, en qui vous croyez sans le voir encore, vous réjouissant d’une joie ineffable et glorieuse… »(1 Pierre 1v8)