Prochaines lectures pour Pep’s café!

Voici un aperçu de mes prochaines lectures, suite à d’heureuses découvertes effectuées cet automne. Chaque titre – acquis ou reçu dans des circonstances particulières – présenté sommairement ci-dessous fera l’objet d’une prochaine recension.

Mes Voies ne sont pas vos voies : continueriez-vous à suivre Jésus si cela vous paraissait absurde ? de Nik Ripken. Ed. Portes Ouvertes/Excelsis, 2014.

Un livre percutant et déstabilisant (mais ce n’est pas un slogan), propre à renverser nos manières de penser (et de voir) la persécution des disciples de Jésus-Christ partout dans le monde. L’auteur, qui écrit sous pseudonyme, a choisi d’attendre 20 ans pour nous rapporter certains faits et témoignages, pour des raisons évidentes de sécurité.  Lui-même a connu la réalité de la souffrance dans sa propre famille et en situation de guerre, et a affronté la destruction de tout ce qu’il se sentait appelé à faire, au point de se sentir parfois submergé par le mal. Comment peut-on dire que Dieu est bon au sein de telles ténèbres ? Comment peut-on dire que le Christ est victorieux alors que des amis proches meurent en martyrs? Le Christ a-t-il vraiment toute autorité lorsque les circonstances disent le contraire ? (Lecture terminée. Recension à découvrir ici)

Aime, ma fille, aime ! de Marie-Alix de Putter. Ed. Ampelos, 2019

Un ouvrage que m’a offert gracieusement la librairie Jean Calvin de Paris (que je remercie) « en service presse ». En juillet 2012, un jeune théologien français, Eric de Putter, était assassiné au couteau à Yaoundé, au Cameroun, par de mystérieux visiteurs, la veille de son retour pour la France. Un crime non élucidé à ce jour, puisque sept ans plus tard, la justice française est contrainte de clore l’enquête, et l’assassin court toujours. Musicien accompli, poète à ses heures, épris de justice et de la femme qu’il venait d’épouser, Eric de Putter enseignait la théologie protestante. Marie-Alix, son épouse, était enceinte de quatre mois quand il a expiré dans ses bras. Sept ans plus tard, elle livre pour la première fois son témoignage sur la tragédie qu’elle a vécue, dans un récit qui célèbre aussi la résilience, l’amour et la beauté de la vie (Lecture terminée. Recension à découvrir ici)

Vivre sa jeunesse autrement : 20 défis pour ma génération, de Joseph Gotte. Ed. Première Partie, 2019

Le livre d’un jeune chrétien de la génération dite « Z », communicant et blogueur du blog éponyme, exhortant sa génération à vivre une jeunesse saine, engagée et affranchie des dérives de la société. Néanmoins, il se définit plus simplement comme « un jeune ordinaire passionné par un Dieu extraordinaire », refusant les étiquettes. J’ai eu la joie de le rencontrer récemment.  « Vivre sa jeunesse autrement » est construit autour de 20 thématiques auxquelles la jeunesse est confrontée, tels la quête de sens, les réseaux (a)sociaux, l’image de soi, l’orientation scolaire et professionnelle, les relations amoureuses, les dépendances ou encore la vie spirituelle et missionnaire. Chacun des enjeux abordés est introduit et nourri par 20 épisodes personnels, relatant expériences, questionnements, luttes, réussites ou « zones d’ombre » dans la vie de l’auteur. Autant de défis concrets lancés au lecteur, pour (ré)orienter sa vie, sans pour autant s’isoler du monde. (Lecture terminée. Recension à découvrir ici.)

Le Pasteur chrétien, de Richard Baxter. Ed. Impact, 2017

Un ouvrage que je cherchais à lire depuis longtemps ! « The Reformed Pastor » (selon le titre original – « le pasteur réformé », au sens de l’exhortation de Rom.12). L’auteur, un pasteur et théologien puritain du XVIIe siècle, souligne les responsabilités attachées aux fonctions du pastorat, tout en fournissant des conseils et des avertissements propres à alarmer et à réveiller ceux qui regardent le ministère chrétien comme une simple profession qui leur assure un rang honorable dans le monde, mais dont ils ne connaissent ni les glorieuses prérogatives ni la grave responsabilité. Pertinent et actuel. (Lecture terminée. Recension à découvrir ici.)

 

 

20 livres que tout chrétien devrait avoir lu (2)

Sommes-nous ouverts et disponibles pour les "bons livres" ? Comment les choisissons-nous ?

Sommes-nous ouverts et disponibles pour les « bons livres » ? Comment les choisissons-nous ?

Dans un billet précédent, nous vous invitions à jouer à ce « jeu sérieux » consistant à nous proposer vos 20 titres de livres, « que tout chrétien devrait avoir lu ». Deux personnes, de générations différentes, ont bien voulu se prêter au jeu.

Voici maintenant les propositions de Pep’s café : dans le même esprit que les listes précédentes, on y trouvera (en français) certains incontournables, les titres m’ayant marqué et impacté durant ma vie chrétienne, depuis ma conversion (certains malheureusement épuisés), ainsi que d’autres correspondant aux sujets qui me passionnent ou me préoccupent depuis un certain temps, dont l’accompagnement pastoral et la formation, l’éducation, l’écologie, la justice sociale….

Fondements

1)La Paix avec Dieu, de Billy Graham. Editions Groupes missionnaires, 1994. Une présentation claire de l’Evangile de Jésus-Christ et des vérités de la foi/grands principes de la vie chrétienne. Un grand classique. Nouvelle édition revue et corrigée.

Voir aussi : Chrétien, tout simplement : la pertinence du Christianisme, de NT Wright. Excelsis, 2014. Une présentation actualisée et rafraîchissante des fondements du Christianisme.

2)Si tu veux aller loin, de Ralph Shallis. Farel, 1998. Ou « les sept colonnes de la vie en Christ ». Le type d’ouvrage à conseiller pour toute personne venant d’accepter Jésus-Christ comme son Sauveur et Seigneur.

3)Esquisse d’une dogmatique, de Karl Barth. Labor et Fides, 2019. Ou la tentative de dire l’essentiel de la foi chrétienne sous une forme condensée.

Voir aussi : Connaître Dieu, de James Packer. Ed. Grâce et vérité, 2006. Un autre classique.

Evangélisation/témoignage

4)La saveur partagée : évangéliser, une façon de vivre, de Rebecca Pippert. Farel, 1986. Quand « Evangéliser » ou « communiquer sa foi », n’est pas du « marketing », mais quelque chose « que le chrétien ne peut pas ne pas faire » : l’évangélisation est quelque chose de « naturel », « automatique », « spontanée ». « Une manière d’être », avec Jésus Christ comme source. » Un livre découvert il y a presque 20 ans et déterminant dans ma vie chrétienne. J’en ai parlé iciRéédité sous le titre moins inspiré (à mon goût) : « Sortir de sa bulle : l’évangélisation, un style de vie ». Ed. Emmaüs, 2015.

5)« Lire la Bible avec les exclus », de Bob Ekblad. Ed. Olivetan, 2008 : pour une lecture réellement libératrice de la Bible avec les exclus ou les « damnés de la terre » (détenus, drogués, travailleurs clandestins, mères seules…). Le livre que tout passionné d’étude biblique devrait lire. Recommandable, avec quelques nuances toutefois.

Vie chrétienne / Formation du disciple

6)A l’école de la grâce, de Jerry Bridges. Excelsis, 2015. Réédition bienvenue de « Vivre sous la grâce ». Ed. Farel, 1996.

Voir aussi :

Vivre en disciple – le prix de la grâce, de Dietrich Bonhoeffer. Labor et Fides, 2009. Une oeuvre majeure dans laquelle l’auteur bouscule les idées reçues, fustigeant « la grâce à bon marché » qui justifie le pécheur. A l’inverse, « la grâce coûte » pour l’homme, parce qu’indissociable de son obéissance.

Vivre et penser la liberté, de Jacques Ellul. Edition et notes de Jean-Philippe Quadri. Labor et Fides, 2019. Un « must » sur ce thème éternel, qui nous invite à « changer la vie » en retrouvant « la liberté d’être ».

Pensées qui attaquent dans le dos, de Soren Kierkegaard. Editions Première Partie, 2014. Sept prédications du célèbre penseur danois propres à bousculer son lecteur et à le pousser dans ses retranchements, pour mieux l’inviter à se mettre à la suite de Jésus-Christ, seul Seigneur.

Devenir disciple, de Daniel Bourguet. Edition Olivetan, 2006. Trois méditations qui entraînent le lecteur dans un mouvement donné par le Christ au plus profond de son être. Ainsi, tour à tour, le disciple est celui qui suit Jésus sur le chemin de l’amour parfait, puis celui qui fait l’expérience de porter avec le Christ le joug de la vie tout en trouvant le repos, et enfin il vit ce mystère de la communion où il est en Jésus et où Jésus demeure en lui. (Du même auteur, même éditeur : Père, sanctifie-les, 2008)

7)Me voici, envoie-moi, de Cor Bruins. BPC, 1986. Ou de l’appel et de la préparation au service pour le Seigneur. Le récit d’un homme de foi, ayant appris à écouter Dieu. Très impactant. Je le relis tous les 10 ans.

8)L’Audace de la foi, de Georges Müller / Alfred Kuen. Edition Emmaüs, 2002, ou l’histoire d’un homme de foi qui a su mener une vie utile et pleine de sens.

9)Les Langages d’amour de Dieu, de Gary Chapman. Farel, 2004. Une manière de s’initier aux fameux « langages de l’amour »…mais cette fois-ci du point de vue de Dieu, qui les parle tous !

10)Laissez-vous transformer, d’Alfred Kuen. Farel, 2000

Voir aussi Une foi intelligente et équilibrée, de John Stott, . Excelsis/GBU, 2016. Réédition en un seul volume de deux ouvrages complémentaires.

11)Sur la brèche, de Norman Grubb. CLC, 1979. Ou l’histoire de Rees Howells, un mineur, qui a connu le réveil de 1904 au Pays de Galles, et a vécu « en simple radical », au service exclusif du Seigneur Jésus-Christ. Une lecture bouleversante, faite en deux jours (pour la première fois sur kindle-qui est moins pratique qu’un « vrai livre » !), et qui m’a permis de prendre « un peu mieux » conscience des enjeux de l’intercession. Voir mon billet à ce sujet.

Voir aussi : Cent prières possibles, d’André Dumas. Albin Michel, 2000 ; Sa Présence : vivre la joie de la prière authentique, d’André Adoul. Ed. Impact, 2018 ; la prière d’écoute, de Leanne Payne. Empreinte, 2019

12)Dieu, l’écologie et moi, de Dave Bookless. Je sème, 2014 (Voir aussi La Pollution et la mort de l’homme, de Francis Schaeffer. BLF, 2015). Pour une vision juste et biblique de la création et de nos rapports avec elle. « Les clés pour réformer notre vie de disciple, notre louange, notre style de vie et notre mission, afin d’honorer Dieu en répondant pleinement à son appel à prendre soin du monde merveilleux qu’il a créé ». Par le directeur théologique d’A Rocha international.

13)A la reconquête de l’Education chrétienne, d’Albert Greene. ACSI francophonie, 2013 . Ou l’histoire philosophique et culturelle de l’éducation, doublée du récit d’une expérience personnelle de l’auteur. Un livre indispensable (traduit par des amis) pour tout enseignant chrétien convaincu d’un appel particulier dans l’éducation scolaire chrétienne.

14)Just people, du Défi Michée. Ed. LLB, 2015. Mener « juste » sa vie ou mener une vie « juste » ? Un ouvrage de formation et de réflexion destiné à aider les chrétiens et les Eglises intéressés par la problématique de la pauvreté et de la justice sociale à s’investir de manière plus concrète.

15)La force d’aimer, de Martin-Luther King. Ed. Empreinte, 2013(nouvelle édition) : 17 sermons du célèbre pasteur et militant pour les droits civiques des noirs. « Nous ne devons pas être des thermomètres qui indiquent la température de la majorité, mais des thermostats qui transforment et règlent la température de la société. »

Voir aussi : « Le Royaume équilibrée de Dieu » de Richard Borgman. Ed. Le lion et l’agneau, 1995 : « Le Royaume de Dieu » ou « Son règne sur tous les domaines de la vie »… « Jésus-Christ, le souverain roi, et rien d’autre ».

Et encore : Mes voies ne sont pas vos voies : continueriez-vous à suivre Jésus, si cela vous paraissait absurde ? de Nik Ripken. Ed. Portes Ouvertes/Excelsis, 2014.  Un ouvrage salutaire, propre à renverser nos manières de penser (et de voir) la persécution des disciples de Jésus-Christ partout dans le monde.

Accompagnement pastoral / Eglise

16)Au nom de Jésus : libérer le corps, l’âme, l’esprit (Au nom de Jésus, T. 1) et Mener le Bon combat (Au nom de Jésus, T.2), de Gilles Boucomont. Ed. Première partie, 2010 et 2011. Une série essentielle sur la question de « la délivrance » et de l’accompagnement. A découvrir absolument. Un rappel précieux(surtout de nos jours !) de ce qu’est une vision anthropologique biblique et l’autorité du chrétien, qui confesse que « Jésus-Christ est Seigneur » (Voir aussi L’Evangélisation des profondeurs, de Simone Pacot. Ed. du Cerf, 1997)

17)Former des disciples, de W. Henrichsen. Farel, 2019. Des conseils pratiques et concrets pour nous aider dans la formation de disciples en Jésus-Christ.

18)L’Essentiel dans l’Eglise : apprendre de la vigne et du treillis, de Colin Marshall/Tony Payne. Ed. Clé, 2014. Ou quand « le secret de la productivité n’est pas de faire les choses plus rapidement, mais de faire les choses importantes ». A lire pour soi-même et à offrir à ses pasteurs/anciens d’église. 

19)L’Eglise avec un grand E, de Georges Winston. Ed. Ourania, 2010. Un autre livre essentiel pour découvrir que l’Eglise ne se résume pas à « des clochers dans nos villes et à des noms différents sur des bâtiments différents ».

Voir aussi : Étrangers dans la cité (Resident Alliens. Life in the Christian Colony) de Stanley Hauerwas et William H. Willimon, traduit et préfacé par G. Quévreux et G. Riffault, Editions du Cerf, 2016(collection Essais). L’un de mes meilleurs livres lus cette année, reçu dans des circonstances particulières, et dont je vous recommande vivement la lecture. Il y est question de l’Eglise (celle de Jésus-Christ) et de la façon dont elle est appelée par Son Seigneur à être visible, en étant ni « du monde » ou « hors du monde », mais bien « dans le monde ». En clair : l’Eglise ne doit plus avoir honte d’être l’Eglise, et les chrétiens doivent assumer le fait d’être « des exilés en terre étrangère » (op. cit, p 51).

Et encore : Le Pasteur chrétien de Richard Baxter. Ed. Impact, 2017. Dans « The Reformed Pastor » (selon le titre original, au sens de l’exhortation de Rom.12), l’auteur, un puritain du XVIIe siècle, souligne les responsabilités attachées aux fonctions du pastorat, tout en fournissant des conseils et des avertissements propres à alarmer et à réveiller ceux qui regardent le ministère chrétien comme une simple profession qui leur assure un rang honorable dans le monde, mais dont ils ne connaissent ni les glorieuses prérogatives ni la grave responsabilité. Pertinent et actuel.

Les hommes, c’est pour vous

20)Le Silence d’Adam : devenir des hommes de courage dans un monde chaotique, de Larry Crabb (avec la participation de Don Hudson et Al Andrews). Ed. La clairière, 2003. Un excellent ouvrage, qui aborde la question des luttes masculines avec sérieux et profondeur, tout en soulignant la vocation extraordinaire de l’homme : « refléter Dieu avec une force pleine de tendresse ».

Voir aussi :

Homme de Dieu, exerce-toi à la piété, de Kent Hugues. BLF/Cruciforme, 2017. Un livre dont j’ai parlé sur ce blogue et que tout homme se doit de lire, puisqu’il traite de ces sujets dont on parle curieusement peu, mais pourtant  largement abordés dans les Écritures : la piété et la discipline, ou plutôt, « l’exercice de la piété » ;

Le Réveil du lion : l’homme dans la force de son héritage, de Gordon Dalbey. Ed. L’Eau vive, 2011. Un autre livre tout aussi excellent, dans lequel l’auteur compare la masculinité à un lion à la fois inquiétant et fascinant, qui attend l’homme en lui-même pour une étonnante rencontre.

 

Et toi ? Que recommanderais-tu ? (Editions non épuisées, si possible, et en français) Ton avis m’intéresse !

 

 

20 livres que tout chrétien devrait avoir lu (1)

Sommes-nous ouverts et disponibles pour les "bons livres" ? Comment les choisissons-nous ?

Sommes-nous ouverts et disponibles pour les « bons livres » ? Comment les choisissons-nous ?

Cher et fidèle lecteur, pour ce billet du mercredi, à l’approche des grandes vacances d’été, voici un jeu sérieux « à la manière de » :

Si l’on lui demande quels sont « les (20) livres que tout chrétien devrait avoir lu », voici ce que Christophe Paya répond sur son blog « théologique et pratique » : « Ce sont des livres de premier niveau, normalement accessibles à tous ; les livres de référence, dictionnaires et autres gros volumes, qui souvent contiennent l’équivalent de plusieurs ouvrages plus brefs, sont hors liste.

A quelques exceptions près, tous pourraient trouver des équivalents, donc la liste est plus indicative que prescriptive; et cette liste est aussi volontairement limitée… Mais c’est en tout cas ce genre de livre (qu’il recommanderait) », dans les catégories 1) doctrine chrétienne, Jésus-Christ, Bible 2) vie chrétienne 3) Eglise/Culte 4) Apologétique 5) Mission, monde, religions, 6) histoire de l’Eglise.

A noter une certaine ambiguïté dans la formulation « les livres que tout chrétien devrait avoir lu » : s’agit-il de recommander des « livres chrétiens » ? « Chrétiens » exclusivement « protestants-évangéliques » ? Des livres dont les auteurs sont chrétiens ? Des livres destinés à un public (déjà) chrétien, ou pas encore chrétien ? Des livres, pas nécessairement écrits par des chrétiens, mais dont le contenu exprime des principes chrétiens ?

Autant de possibilités offrant autant de pistes bibliographiques !

Voici, en attendant, ce que m’ont répondu deux évangéliques de générations différentes(merci à eux !), en y ajoutant mes propres propositions dans un billet suivant. En gras, dans la liste, les auteurs répétés plus d’une fois :

Nicolas B., du blogue jeunesse La Rebellution :

« Voici ma liste !  Elle est profondément personnelle (avec des sujets qui me passionnent, comme le discipulat, l’évangélisation…ou l’Evangile !) mais je suis persuadé que tout lecteur de ce billet pourra piocher l’un ou l’autre des titres mentionnés ici.  Je suis convaincu que la croissance spirituelle se fait aussi au travers de la lecture de livres de qualité. C’est ce qui s’est passé pour moi, qu’il en soit de même pour vous : relevons le défi d’être toujours en train de lire un (bon) livre ! »

Si tu veux aller loin, de Ralph Shallis

Connaître Dieu, de James Packer

Démission de la raison, de Francis Schaeffer

Que les nations se réjouissent, de John Piper

Panorama de la Bible, de Vaughan Roberts

L’évangélisation et la souveraineté de Dieu, de James Packer

Le chemin du calvaire, de Roy Hession

Suis-moi, de David Platt

Les idoles du coeur, de Timothy Keller

La croix de Jésus Christ, de John Stott

La croix est un scandale, de Donald Carson

La croix de Jésus-Christ et l’évangélisation, de Ruben Saillens (épuisé, mais disponible en ligne)

Le secret spirituel de Hudson Taylor

Le mal et la croix, de Henri Blocher

Tactique du diable, de Clive Staples Lewis

Crazy love, de Francis Chan

Replacer Dieu au cœur de la prédication, de John Piper

Tout par grâce, de Charles Spurgeon

Une Bible un café des disciples, de Neil Cole

Et si Dieu voulait autre chose pour moi, Kevin DeYoung

 

Anthon, un abonné au blogue et fidèle lecteur/commentateur :

« Les 20 livres que je recommande.
Bien entendu, le choix est forcément subjectif et il ne repose pas sur un critère de qualité littéraire. Je n’en ai pas les compétences et surtout ce sont les livres qui m’ont marqué dans ma vie de chrétien depuis ma conversion. C’est donc très personnel. Donc (sans le désordre) :

– Précis de doctrine chrétiennes – J M Nicole
– Démocratiquement vôtre – C.S Lewis
– Dieu au banc des accusés – C.S Lewis
– Les fondements du christianisme – C.S Lewis
– La croix de Jésus-Christ – John Stott
– La foi évangélique – John Stott
– Comprendre la Bible – John Stott
– Le chrétien à l’ aube du XXI siècle – John Stott
– Le disciple une vie radicale – John Stott
– Une vie, une passion, une destinée – Rick Warren
– Une vie transformée par la puissance de Dieu – Rick Warren
– Les questions de la vie – Nicky Gumbel
– Où est Dieu dans l’ épreuve ? – Philip Yancey
– La prière fait-elle une différence ? – Philip Yancey
– Christ, Seigneur et Fils de Dieu – Bernard Sesboüé
– Comment devenir un chrétien contagieux – Bill Hybells
– Si tu veux aller loin – Ralph Shallis
– La raison est pour Dieu – Timothy Keller
– Jésus, une royauté différente – Timothy Keller
– Bien plus qu’ un charpentier – Josh McDowell

« Ils sont tous en français, par contre je ne sais pas si les éditions sont épuisées ».

 

 

 (La suite, dans un prochain billet)