Le Défi biblique de l’été : Le Lévitique, par Eric

Une invitation à découvrir « un texte qui a pensé l’organisation sanitaire et sociale avant l’heure » (Source image : public domain picture)

Eric, que je remercie pour son texte, nous présente le Lévitique.

Quel est ce livre ?

Le lévitique, troisième livre du pentateuque. Selon la tradition judaïque, le livre est attribué à Moïse. Il est probable que ce livre dans sa forme actuelle n’a pas été entièrement écrit par Moïse, mais vraisemblablement, ce livre, il l’a inspiré.

En quoi (ou pourquoi)  la lecture de ce livre représente un défi pour moi ?

Ce livre n’est pas d’un abord si facile, c’est une compilation de textes juridiques et je n’ai jamais été en osmose avec cette matière au cours de mes études, autant dire que lire un livre qui est une forme de codes et de procédures ne le rendait pas si sympathique. D’autant que le livre n’engage pas son lecteur, tout semble si éloigné de nos pratiques. Puis nous chrétiens, nous avions fait comme un rejet de la forme légaliste des textes. Mais cet apriori est une formidable erreur d’appréciation. Ce texte s’avère d’une immense richesse et sa dimension nous révèle à la fois l’amour protecteur de Dieu envers son Peuple, mais pas que. Je vous invite donc à découvrir un texte qui a pensé l’organisation sanitaire et sociale avant l’heure, la vie économique, la défense des salariés. Il n’y a finalement pas beaucoup de textes au cours de l’antiquité qui couvre toutes ces dimensions de la protection de la vie humaine dans une réelle complétude.

Qu’est-ce qui m’a bousculé/interpellé/impressionné dans cette lecture ?

A l’heure du confinement, déconfinement, pendant plusieurs jours, je me suis ainsi plongé dans la lecture de ce livre le lévitique ; j’ai noté les consignes de sagesses répétées, déclinées dans les premiers chapitres, notamment tous ces principes de mise en quarantaine des israélites infectées par la lèpre, ces procédures sont avant tout des dispositifs de protection, d’immunisation et non des mécanismes sociaux visant à condamner ou à exclure, à rejeter les personnes infectées. Dans ces lois mosaïques, Il s’agit avant tout de mettre à l’abri, d’isoler la personne atteinte d’un virus pathogène, de protéger et de sauvegarder la vie sociale, les relations interpersonnelles. Ce livre très étonnant mêle à la fois les mesures de confinement et les grandes fêtes, notamment la fête des tentes et bien d’autres grandes fêtes comme le Jubilé. À la fois Dieu dans sa sagesse entend protéger les israélites pour éviter la diffusion de l’infection, mais en aucun cas ne décourage les grands rassemblements collectifs si en amont toutes les précautions et les bonnes mesures préventives ont été prises.  Après lecture, vous noterez que Dieu n’encourage pas l’esprit de cabane, mais au contraire la mise en quarantaine immédiate des personnes susceptibles de conduire à la contagion. Un autre point surprenant est le registre qui concerne la dette, une loi sociale celle du Jubilé établit comme règle l’annulation de toutes les dettes au terme de 7 septénaires d’années, c’est-à-dire tous les 50 ans. Un aspect à nouveau surprenant et qui pourrait s’appliquer à toutes les nations les plus pauvres socialement.

Le verset de ce livre qui m’inspire

«  Vous traiterez l’étranger en séjour parmi vous comme un indigène du milieu de vous ; vous l’aimerez comme vous-mêmes, car vous avez été étrangers dans le pays d’Égypte. Je suis l’Éternel, votre Dieu »(Lévit.19v33-34). Ce texte anti discriminant devrait inspirer nos conduites et notre engagement envers le prochain sans même s’interroger sur sa provenance. Le lévitique est un livre plein de sagesse et j’ai envie de vous le dire…prenez-en de la graine et du Pep’s.

 

« The Bible Project » : une aide pour mieux comprendre que les livres de la Bible sont une seule et même histoire qui conduit à Jésus

The Bible Project : « le plan B » pour qui ne comprend rien à la Bible !

Bien que la Bible soit la Parole de Dieu, il nous est arrivé de trouver (sans oser l’avouer) au moins une fois dans notre vie certains livres ou passages peu intéressants, « ennuyants » (sic) ou même particulièrement incompréhensibles. Pas de complexe ! Pierre lui-même reconnaissait que Paul est difficile à comprendre et certains disciples de Jésus trouvaient les paroles de Celui-ci « dures à entendre ».

Mais voici « The Bible Project », un outil novateur et créatif, pour nous aider à mieux comprendre la Bible, que j’ai découvert sur le blogue jeunesse « La Rebellution ».

« The Bible Project » est un organisme basé à Portland (USA) qui a commencé à poster des vidéos sur Youtube en 2014. Si vous aimez les chiffres, vous serez sans doute intéressés d’apprendre que la chaîne compte aujourd’hui près de 450 000 abonnés. L’objectif de « The Bible project » est non seulement de faire comprendre la Bible de façon simple et intéressante, mais aussi surtout d’aider les gens à réaliser combien la Bible n’est qu’une seule et même histoire qui conduit à Jésus grâce à des vidéos. Ces vidéos présentent soit un thème particulier (Ciel & Terre, Le Messie, Les alliances, La sainteté de Dieu, Le sacrifice et l’expiation, La loi, L’Evangile du Royaume, L’image de Dieu, Shema – « Écouter », Le Saint-Esprit), soit un livre de la Bible en expliquant son contexte, sa composition et son contenu, ou comment approcher la Bible, si nous la découvrons pour la première fois (qu’est-ce que la Bible ? Comment la lire ?). L’on y trouve même des films d’animation sur la Torah(les 5 premiers livres de Moïse), les livres de la sagesse (Job, Proverbes, Ecclésiaste) et les Evangiles Marc et Luc. D’autres vidéos viendront s’ajouter à celles qui existent déjà.

En savoir plus :

La chaîne youtube (les vidéos sont en anglais mais il est possible d’activer les sous-titres en français, en allant dans les paramètres).

Le site de « The Bible Project ».

Enfin, en guise d’exemples, voici 1)une vidéo expliquant le « Lévitique », qui se trouve dans l’Ancien Testament (première partie de la Bible), car il s’agit d’un livre que nous avons tendance à « esquiver », du fait de son caractère quelque peu…étrange pour notre temps.

Ces autres vidéos ont trait à l’Evangile selon Matthieu, le premier livre du Nouveau Testament (seconde partie de la Bible) :

 

Bonne exploration !

« Mon esprit ne se lassera point d’être avec vous… » dit le Seigneur

Coucher du soleil par Anna Langova "Tu respecteras cet amour et cette alliance".

Coucher du soleil par Anna Langova
« Tu respecteras cet amour et cette alliance ».

Je fixerai ma résidence au milieu de vous, et mon esprit ne se lassera point d’être avec vous ; mais je me complairai au milieu de vous, et je serai votre Divinité, et vous serez mon peuple. Je suis l’Éternel votre Dieu, qui vous ai tirés du pays d’Egypte pour que vous n’y fussiez plus esclaves; et j’ai brisé les barres de votre joug, et je vous ai fait marcher la tête haute.(Lévit.26v11-13. Traduction du Rabbinat français)

Ce passage, lu dans la Bible dite du « Rabbinat français »(et contenant-forcément-le seul « Ancien Testament »), m’a paru avoir une force toute particulière. Il mérite qu’on s’y arrête un instant.

Dans le contexte du passage, les bénédictions sont conditionnées à la fidélité et à l’obéissance aux commandements divins, énumérés précédemment.

Néanmoins, on constate que :

-Dieu souhaite cette communion avec nous et s’y plaît(Il nous attend même « dans le lieu secret »-Matt.6v6)

-Dieu nous a libéré de l’esclavage, pour que nous puissions vivre pleinement cette communion.

Il nous fait connaître le chemin de la vie….(Ps. 16v11) et nous encourage à veiller à tout ce qui peut entraver cette communion. Si besoin, ce Dieu « qui est lumière » nous invite toujours à nous mettre dans sa lumière(1 Jean 1v5-6), pour demeurer dans Sa communion et être couvert par « le sang de Jésus-Christ, Son Fils ».

Dieu « ne se lasse pas d’être avec nous ».

Dieu « ne se lasse pas d’être avec nous ».

Dieu « ne se lasse pas d’être avec nous ».

C’est l’une des plus belles choses que Dieu puisse nous confier. Car c’est une déclaration d’amour de Dieu pour nous.

 

Et nous ?

Jeune femme s'ennuie par Petr Kratochvil Il est essentiel de savoir se ménager du temps sans distraction, pour être à l'écoute de Dieu

Jeune femme s’ennuie par Petr Kratochvil

 

Nous lassons-nous d’être avec Dieu ?

 

 

 

Combien « veillons-nous » avec Lui ?

« Une heure » ? Plus d’une heure ? (Marc 14v37)

 

 

 

Quelle sera notre réponse ?

Tu me feras connaître le chemin de la vie ;

Curieux étudiant par Petr Kratochvil

Curieux étudiant par Petr Kratochvil

ta face est un rassasiement de joie, il y a des plaisirs à ta droite pour toujours.(Ps. 16v11)