Pourquoi il ne faut pas oublier de voter dimanche

Comment "bien" voter, "haut la main" ?

Comment « bien » voter, dimanche, « haut la main » ?

Vous l’avez peut-être oublié, mais nous votons pour la dernière fois, dimanche 6 et 13 décembre…..avant la prochaine élection présidentielle de printemps 2017.

Il s’agit des « régionales », organisées à cette date dans le cadre des nouvelles régions redessinées par la loi du 16 janvier 2015(lesquelles passent de 22 à 13). Vous faites peut-être partie de ceux qui ignorent qu’elles ont lieu prochainement. Ou vous faites peut-être partie des chrétiens qui estiment qu’ « ils ne sont pas du monde », quoiqu’ étant « dans le monde »(Jean 17v14, 16), d’autant plus que le « royaume » de Jésus « n’est pas de ce monde »(Jean 20v36)-ce qui est tout à fait vrai-Et que, donc, non, un chrétien n’a pas à se préoccuper de ces questions.

Mais jusqu’à quel point « ne sommes-nous pas dans le monde » ? Par exemple, quand nous consommons, ou jouissons « des plaisirs du monde » ? Être citoyen n’est-il pas plus important que d’être un simple et pur consommateur ?

Et ne sommes-nous pas « envoyés dans ce monde » (Jean 17v18)appelés par le Seigneur Jésus à être « lumière et sel », « ses témoins », d’abord « à Jérusalem », puis « en Judée, à Samarie, et jusqu’au bout de la terre » ? (Actes 1v8). Et quelle est notre « Jérusalem », notre « Judée », sinon notre ville, notre région… ? Et notre mandat initial n’est-il pas de « servir » et de « garder », « protéger » notre terre ?(Gen.2v15)
Dans quelle mesure servons-nous, en ce monde ? Dans quelle mesure sommes-nous Ses témoins ? De quelle manière pourrons-nous l’être, notamment dans la manière d’exercer le pouvoir du droit de vote ?

D’autant plus que les « régionales » touchent au plus près notre quotidien : leurs compétences se sont renforcées par la loi NOTRe du 7 août 2015, même après la perte de la clause de compétence générale (cad leur donnant un pouvoir d’initiative). Les régions s’occupaient déjà du développement économique, de l’aménagement du territoire, de la formation professionnelle, de la gestion des lycées et des transports, des subventions des associations. Aujourd’hui, « le conseil régional a compétence pour promouvoir le développement économique, social, sanitaire[notamment avec l’enjeu de la lutte contre les déserts médicaux], culturel et scientifique de la région, le soutien à l’accès au logement et à l’amélioration de l’habitat, le soutien à la politique de la ville et à la rénovation urbaine et le soutien aux politiques d’éducation et l’aménagement et l’égalité de ses territoires, ainsi que pour assurer la préservation de son identité et la promotion des langues régionales, dans le respect de l’intégrité, de l’autonomie et des attributions des départements et des communes ». Ce qui n’est pas mince*.

Elles ne sont donc à manquer sous aucun prétexte, à l’instar de toutes les autres élections, qu’il s’agisse de la présidentielle, des législatives, des européennes, des départementales, ou des municipales…. Chacune d’elles, complémentaire des autres, porte une partie des pouvoirs politiques, à un échelon divers.

D’autre part, vivant dans une démocratie représentative, nous bénéficions du droit de vote, qui est un acte citoyen simple, mais redoutable, car porteur de très grandes responsabilités. Nous sommes convoqués les 6 et 13 décembre 2015, appelés à élire ceux qui seront nos représentants, chargés de gérer et de décider à l’échelle régionale pour six ans. Tout choix doit donc être pesé et raisonné, et certainement pas sous le coup d’un coup de gueule…de la haine, ou de la peur.

« Pour qui faut-il voter ? » me demanderez-vous peut-être ?

Si vous attendez une réponse à cette question ou une consigne « d’en haut », méfiez-vous. Ce n’est pas vous rendre service que d’y répondre à votre place, et vous n’avez pas besoin d’un gourou.

Le défi, et la responsabilité, pour tout citoyen, ou même chrétien-citoyen (et c’est également celui du débat démocratique), reste de juger/d’apprécier/d’évaluer la pertinence (et la portée) des mesures proposées dans les programmes des différents candidats** (à condition de les lire), de la même manière qu’en église, nous évaluons ceux ou celles qui prétendent parler au nom de Dieu (cf 1 Cor.14v29).
Évaluons également l’intégrité, le sérieux et la capacité des prétendants à l’élection à voir le long-terme (le souci de transmettre à la génération suivante) et à rechercher, non pas les intérêts d’un clan ou d’un lobby, mais l’intérêt général, dans le respect de la dignité humaine, comme dans le respect de l’environnement. Tirez des leçons du scandale sanitaire de « la viande de cheval » et méfiez-vous des étiquettes (« chrétien », « catholique », « protestante ») pour apprécier la réalité du contenu. « Pensez global » et cherchez l’interdépendance des différents domaines(famille, santé, éducation, environnement, éthique, économie, social…). Pensez également aux conséquences des actions proposées…
L’examen desdites mesures proposées, relatives à une petite échelle, permet de discerner ce qui pourrait être réalisé plus tard, sur une plus grande échelle.

A l’inverse, prévient Pierre Tourev, fondateur et animateur du site « Toupie »(qui se veut « éveilleur des consciences politiques des citoyens »), « se désintéresser des élections, c’est aussi clamer leur inutilité et donc faire le jeu de ceux qui voudraient les supprimer et avec elles toutes ces « coûteuses » assemblées d’élus (« Cela ferait des économies ! »). Un homme fort (ou une femme) au pouvoir leur suffirait. Mais nous pouvons encore voter et choisir nos dirigeants, ceux à qui l’on fait confiance, ceux dont les opinions sont les plus proches des nôtres ou, à défaut, d’écarter ceux que l’on ne veut absolument pas avoir comme élus ».

Les chrétiens seront-ils « les premiers » ou les derniers, « dans les bonnes œuvres » ?

Enfin, il a beaucoup été fait question des possibilités du Front national, parti d’extrême-droite, de conquérir trois régions à l’issue de ces élections : « Nord-Picardie, avec la liste emmenée par Marine Le Pen, Provence-Alpes-Côte d’Azur, avec celle conduite par sa nièce, Marion Maréchal-Le Pen, et Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine. En cas de victoire, la politique menée par le FN prendra-t-elle vraiment le virage social affiché dans les discours ? » Ivan Du Roy analyse pour Basta mag les mesures mises en œuvre par les maires frontistes, au sein de la vingtaine de villes qu’ils administrent, de nature à nous donner des éléments de réponses et à laisser entrevoir un programme à plus grande échelle : « austérité budgétaire, affaiblissement des services publics, abandon des populations les plus modestes (not. via la suppression de la gratuité de la cantine et des transports scolaires), vision néolibérale du travail… Entre les belles déclarations de ses leaders et son véritable programme tel qu’il est appliqué, il y a un abîme ». Lire l’article ici.

Sur ce, bon WE, et « bon vote ! »

 

Notes :

* Voir sur http://www.vie-publique.fr/actualite/dossier/elections-regionales-2015/competences-regions-apercu-apres-loi-notre.html ; http://www.vie-publique.fr/actualite/faq-citoyens/elections-regionales-2015/

Ainsi que la fiche mémo du CPDH sur les régions.

**En savoir plus sur le site revdem, repéré grâce au CPDH.

Vous êtes chrétien : et au milieu de vous certains rêvent de « matin brun »….

….ou de « grand soir »*.

Apologue pour une lecture citoyenne(pas en diagonale) des programmes politiques.

Vous êtes chrétien et au milieu de vous, certains affichent, de façon de plus en plus décomplexée, leur attachement aux idées défendues par le Front national et autres partis ou mouvements d’extrême-droite, les présentant comme « du bon sens », au risque de les banaliser**.

Vous êtes chrétien en particulier (et croyant en général) et vous avez certainement été choqué par le renouvellement de la commission d’éthique.***

Vous êtes chrétien et vous avez été également sans doute indigné par « l’affaire Nadine LALANE ».

Vous êtes chrétien et vous faites peut-être partie des lecteurs de « Christianisme Aujourd’hui » ayant trouvé l’accroche de l’article d’Eric DENIMAL, intitulé « la Bible bientôt interdite », « exagérée », « déplacée » ou « peu crédible »****.

Vous êtes chrétien, et, à l’instar de  « Sylvain »(18 septembre 2013 • 16 h 44 min, sur un site d' »actualités chrétiennes ») vous seriez « surpris de voir le nombre de chrétiens qui votent FN… » ou de constater que tant de personnes puissent déclarer voter FN sur un site s’affichant évangélique.

Vous êtes chrétien, ou peut-être pas, et à l’instar de l’internaute « Exhine »*****,  vous savez lire ou vous prenez la peine de lire(une vraie lecture, sérieuse, citoyenne, « pas en diagonale ») le programme du FN,

plutôt que de relayer sans recul des slogans simplistes******.

Ainsi, voici ce que comprend le volet « laïcité » du programme du FN(qui est public et accessible sur leur site-dont je ne donnerai pas l’adresse ici) :

« Tous les baux emphytéotiques et autres facilités accordés à des cultes en contradiction avec la loi du 9 décembre 1905 seront désormais interdits. Les fidèles devront construire leurs lieux de culte avec leur propre argent, quelle que soit la religion concernée. Afin de limiter toute infiltration d’une idéologie politico-religieuse, il ne sera pas possible non plus de faire appel à de l’argent provenant de l’étranger.
Les subventions publiques, y compris celles des collectivités locales, ne pourront être accordées qu’aux associations respectant scrupuleusement l’esprit et la lettre de la loi de 1905.
Les subventions publiques aux associations communautaristes seront interdites.
Les services publics administratifs dépendant de l’Etat ou des collectivités territoriales doivent être les garants des principes républicains et de la laïcité. Dès lors, à l’instar de ce qui s’applique aujourd’hui pour les agents de ces services publics, toute manifestation communautaire y sera proscrite pour l’ensemble des usagers, notamment le port du voile ou de tout autre signe religieux ostentatoire. Une réflexion sera engagée pour étendre cette disposition aux transports publics. « 

Et l’internaute « Exhine » de questionner : « Je me demande ce que les églises protestantes, qui bénéficient d’un bail emphytéotique, vont faire? Dans le cas de Nadine Lalanne, sa manifestation religieuse serait encore plus poursuivie? Le FN alourdirait il la sanction, vu la sévérité prônée ?*******(…..)

Nous sommes sur un webzine chrétien qui fait un article sur le FN, je prends donc la position exprimée par le FN sur la laïcité sur son site, comme base de débat(….)

vous n’ignorez pas, je présume, qu’en votant pour un parti, vous votez aussi pour son programme et pas seulement contre les autres partis ? Il me semble plutôt pertinent d’aller voir et analyser ce qu’un parti politique a comme programme, avant de le soutenir, quel que soit ce parti, d’ailleurs.
(…)Je trouve le concept de « manifestation communautaire » un peu flou et risqué, surtout pour des religions moins organisées hiérarchiquement que le catholicisme. Les évangéliques d’origines caraïbéennes ou africaines sont regroupés dans certaines régions et assimilés par les autorités politiques à des communautés, le terme « manifestation communautaire » pourrait leur être attribué et nuire à leur liberté religieuse, pour exemple.
Si quand vous lisez ‘interdire les financements étrangers », vous comprenez interdire le financement des mosquées par le Qatar, vous oubliez qu’un américain ne pourra plus financer un culte évangélique non plus »********.

Un « scoop » ? Une découverte ? Il suffit, comme nous le disions plus haut, de prendre la peine de lire attentivement ce qui est public et non de relayer bêtement ce qui est vulgarisée(ou ce qui est vulgaire ?)par certains médias ou les tribunes politiques. Ou comment redécouvrir les vertus de la lecture citoyenne.

C’est simple. C’est du bon sens. Et les chrétiens sont sensés ne pas en manquer, puisqu’ils bénéficient de l’esprit de « sobre bon sens » ou de « bon sens équilibré ».

D’ailleurs, John STOTT écrivait fort justement, dans « Les chrétiens et les défis de la vie moderne »(Sator, collec. Alliance. Vol.1), ouvrage hélas épuisé : « nous chrétiens, nous l’avons l’habitude de nous lamenter sur la dégradation des valeurs de la société avec une indignation empreinte de propre justice. Nous critiquons la violence, la malhonnêteté, l’immoralité, le non respect de la vie humaine(…)Le monde va à sa perte ! nous exclamons-nous avec un mouvement de dégoût et un haussement d’épaules. Mais à qui la faute ? Qui est responsable ? Il est insensé d’accuser la maison pour l’obscurité qui y règne à la tombée du jour car c’est ce qui arrive lorsque le soleil se couche ! La question est la suivante : où se trouve la lumière ? Et il est stupide de reprocher à la viande de se gâter et de devenir immangeable car c’est ce qui se passe quand on laisse les bactéries se multiplier ! Où est le sel, voilà le vrai problème. De même, il n’y a aucune raison de blâmer la société pour son déclin et celui de ses valeurs et de l’accuser de se muer en nuit noire ou en poisson puant, car c’est ce qui arrive lorsqu’on abandonne les hommes et les femmes déchus à eux-mêmes en leur permettant de donner libre cours à leur égoïsme[ou à leur haine]. où est l’Eglise ? Telle est la vraie question Pourquoi le sel et la lumière de Jésus-Christ ne se mêlent-ils pas à la société pour la transformer ? toute notre indignation et tout notre étonnement peuvent n’être qu’hypocrisie. »(pp121-122)

C’est simple. c’est du bon sens.

 

 

Notes :

* Allusion faite, dans le titre de ce billet, au « Mâtin brun » de Frank PAVLOFF (Ed. Cheyne). Le texte peut être découvert ici. Ou écouté là.

** Idées, dont il était clair, ou évident, il y a 10 ans qu’elles ne pouvaient être « évangélico-compatibles ». Il semble aujourd’hui « que ce ne soit plus si évident que cela ». Au même titre que le mariage entre un homme et une femme, ou le fait de savoir écrire manuellement.
***Plus exactement, par le non-renouvellement du poste du pasteur Louis SCHWEITZER (Voir à ce sujet, la réaction de Claude BATY, ex-Président de la FPF, et celle du CNEF) et de celui du rabbin Michael AZOULAY. D’autant plus que, semble-t-il, les représentants des cultes concernés n’avaient pas été consultés par l’Elysée.

**** Parmi les réactions publiées sur le site de « Christianisme Aujourd’hui », au pied de l’article d’Eric DENIMAL :

Même si le FN est nocif et véhicule des idées dangereuses pour la démocratie, je suis déçu de voir Mr. Denimal l’utiliser comme un prétexte pour raconter un scénario pareil.(28.08.13 21:57. Jeremie Gachon)

J’avoue que j’ai aussi eu du mal à comprendre l’angle adopté par Monsieur Denimal dans cet article(…) Bref, autant j’ai apprécié la réflexion et la mise en garde d’une possible réduction de nos libertés d’expression et religieuses.  Autant je trouve la forme utilisée déplacée.(28.08.13 21:24 Audric Broux)

Bonjour. C’est plus facile d’attaquer le FN que le PS (28.08.13 19:18 Bbear73)

Le parti pris par M. Denimal dans cet article de tirer à boulets rouges sur le Front National et Marine Le Pen en particulier me mal à l’aise.  Il me semble beaucoup plus d’actualité de voir ce genre de dangers dans le P.S avec ce gouvernement derrière qui ne se cache même pas le Grand Orient de France, autrement plus redoutable ! Il aurait pu faire preuve de plus d’imagination ! (28.08.13 13:35 Serge Audisio)

***** 22 septembre 2013 • 13 h 43 min, sur le site d’Actus chrétiennes, en commentaire au billet d’humeur : « Jean ROUCAS : quand on est artiste, on est obligé d’être de gauche »(20 septembre 2013. 34 commentaires « seulement » à ce jour)

****** Exemple :  « ….le modèle biblique est bien plus raisonnable que le modèle socialo-communiste. Par exemple, les étrangers devaient se plier aux moeurs et coutumes du pays qui les accueillaient. Aujourd’hui, un certain nombre d’étrangers viennent pour nous conquérir, ne s’en cachent pas du reste, et on leur donne des subventions pour les aider à le faire. Cherchez l’erreur. Et concernant les pauvres, la Bible ne les confonds pas avec les fainéants, car la Bible est claire à l’encontre de celui qui cherche à être assisté plutôt que de bosser dur pour gagner son pain… Aujourd’hui on assiste un peu trop facilement les gens, mêmes ceux qui cherchent à profiter du système plutôt que de bosser dur. Cherchez l’erreur. Vu la situation économique actuelle, ne faut-il pas prendre certaines mesures au lieu de taxer toujours davantage ceux qui bossent ? Et ne faut-il pas protéger davantage la France de ceux qui ne l’aiment pas et qui veulent la transformer au nom d’une idéologie mortifère : l’Islam ? » (« Rédaction », soit le responsable d' »actus chrétiennes » . 18 septembre 2013 • 23 h 40 min). Est-ce là un regard « évangélique » ou « biblique » sur le pauvre et l’étranger ?

******* En réaction à ce « scoop », la seule réponse du responsable d' »Actus chrétiennes » a été : « Les évangéliques se sont toujours débrouillés pour financer leurs lieux de culte… »(Rédaction. 22 septembre 2013 • 14 h 12 min)

******** « Exhine ». Sur le site précédemment cité. 23 septembre 2013 • 11 h 46 min. Et ce, au milieu de nombreux « commentaires », qui se passent de commentaires !