Face à l’actualité, ce repère solide demeure….

Il est temps de lever le nez de l’info en continu et de certains programmes politiques, pour se replonger davantage dans les Ecritures bibliques !

(Vu récemment sur twitter) :

En cas de doute face à l’actualité, il est bon d’avoir un repère solide :

« Tu n’exploiteras, ni n’opprimeras l’émigré, [car au pays d’Egypte, vous étiez des émigrés]… » (Ex.22v20).

Sans oublier : « Car c’est le Seigneur votre Dieu qui est le Dieu des dieux et le Seigneur des seigneurs, le Dieu grand, puissant et redoutable, l’impartial et l’incorruptible, qui rend justice à l’orphelin et à la veuve, et qui aime l’émigré en lui du pain et un manteau. Vous aimerez l’émigré, car au pays d’Egypte vous étiez des émigrés ». (Deut.10v17-19)

Etre délivré du sentiment « de l’étrangeté de l’étranger » ou « l’Eglise doit être un lieu transgressif »

« Je viens vers toi les mains ouvertes, pour te montrer que je n’ai rien de dangereux, ni d’intentions malveillantes à ton égard… »

Voici une prédication particulièrement audacieuse du pasteur Gilles Boucomont, le dimanche 20/08/17, au temple de Belleville (Paris).

Les passages lues en introduction étaient Esaïe 56v1, 6-7 et Matthieu 15v21-28.

Deux textes qui nous parlent des étrangers. « Le problème est l’étranger mais le problème est que, selon la Bible, nous sommes tous des étrangers »….Justement, comment Jésus, « 100 % Dieu » mais aussi « 100 % homme »(1), « vraiment juif », a-t-il répondu à une demande d’une étrangère, une syro-phénicienne…..?

La suite à écouter ici [Voir tout en bas de la liste et choisir 2017-08-20 – Gilles.mp3].

Bonne écoute !

 

 

 

 

Note : 

(1) ….à part le péché, nous rappelle Hébr.4v15.