Croire que Dieu est « juste là » : c’est le premier pas de la foi

Dieu est "Juste là" : le crois-tu ? Si oui, c'est là le premier pas de la foi, d'après Hébr.11v6

Dieu est « Juste là » : le crois-tu ? Si oui, c’est là le premier pas de la foi, d’après Hébr.11v6

C’est « Juste là ». Le nouvel album « famille » de Den-Isa(1).

Le premier chant commence par une interpellation – « hé ho, hé ho ! »(2), suivie d’une invitation à découvrir ce nouvel univers musical d’une grande richesse et plein de « pep’s », qui est aussi une initiation aux premiers pas de la foi et aux premières interrogations existentielles.

« Juste là » invite aussi à découvrir qu’Il est « juste là »(3) : qui donc ? Dieu ! Il est, certes, invisible, mais bien là, tout proche, « tout près de toi »(3). Il se révèle à toi et te révèle qu’Il t’a voulu(4), qu’Il t’aime, que tu as une place dans ce monde(2) et que ta vie a un sens. La « vraie vie », c’est de « connaître », « marcher » avec Celui qui est « le chemin, la vérité et la vie », et « le Dieu véritable »(5).

Mais si je « ne sens pas » qu’Il est (juste) là ? Et si « tout se bouscule dans ma tête » pour me persuader du contraire, ou que je ne vaux rien ?(6) Dieu souhaite que tu écoutes Sa voix, même quand tu ne le vois pas : c’est cela, la foi, comme le fait de croire qu’Il est « juste là ».

Dieu est ce Dieu relationnel et Il « a des choses à (te) dire….aujourd’hui encore, Il parle. Faut l’écouter, c’est vital(7). En cas de doute, va relire ce qu’Il a écrit dans la Bible, Sa Parole – tu sais, « ce pavé » qui semble remonter « à un autre âge »(7)…, et va dire « ouste dehors, dehors ! » à « ce qui n’est pas vrai, pas vrai », à « ce qu’Il n’a pas écrit »(6). Et souviens-toi, Dieu n’est pas distant ou « trop occupé », mais s’Il est au ciel, Il est « toujours dispo ». Tu peux « lui parler sans payer. Pas de délai, pas de file d’attente…C’est très facile d’aller vers Dieu. Il est à la portée de tous…Et Il t’entend du haut des cieux » !(8)

Et surtout, Il a donné ce qu’Il a de plus cher pour toi : Son Fils, Jésus-Christ, « pur et parfait, mais pas nous », qui t’aime « tellement », qu’Il a « choisi de venir »(sur Terre), parce qu’Il a « tant envie » que tu sois « son ami ». « Et ça, ça (lui) a coûté la vie » : Il s’est « laissé punir pour le mal », alors qu’Il n’avait « rien fait, c’était nous ». Parce qu’Il est « le Fils de Dieu, pur et parfait », Lui seul pouvait « effacer » ce qui nous sépare de Lui. « Pour ça », Il est « mort sur la croix » et Il a « tout fait pour être avec moi » et toi (9). Il a tout payé, pour que tu vives une relation personnelle et apaisée avec Lui.

C’est vrai….même si tu as « du mal » à te (le) dire. Mais tu peux (Lui) dire « merci d’avoir payé si cher pour pouvoir être (ton ami) »(9) et Lui dire « bravo », parce qu’Il est aussi « ressuscité », « vivant » aujourd’hui, « tout près de nous maintenant ». Sa « souffrance et sa mort devaient se passer » : ce n’était donc « pas un échec, non pas un raté », mais Sa « mission est finie », Il a « tout accompli » !(10)

Au final, un excellent CD particulièrement rafraîchissant, « bondissant » et original, qui invite à l’émerveillement : de soi, de ce qui nous entoure, de Dieu… Et qui a le mérite de rappeler, à hauteur d’enfant, qu’une vie pleine de sens, digne d’être vécue, n’est pas nombriliste, mais est avant tout relationnelle, avec Celui qui est le « Véritable » et « la vie éternelle »(1 Jean 5v20). A recommander chaudement autour de vous !

Paroles à découvrir et extraits à écouter (mes chansons préférées étant la 12 : « ouste dehors » et la 14, dans laquelle nous sommes invités à garder « les yeux fermés », pour se mettre « dans la peau » de Bartimée, l’aveugle guéri par Jésus).

 

 

Notes :

(1) « Den-Isa » : Denis et Isabelle Hey, couple chrétien « à la ville », comme « sur la scène », que nous connaissons personnellement et aimons beaucoup pour ce qu’ils sont et font. Pour ce CD, on appréciera le beau packaging qui évoque cet univers : digipack 3 volets, et un livret 16 pages tout en couleurs, avec des illustrations de personnages en pâte à modeler créés par Myriam Schott.

(2)Chant 1 : « Hé Ho »

(3) Chant 2 : « Juste là »

(4) Chant 13 : « Tu es bien »

(5)Chant 15 : « Je suis la vie »

(6)Chant 12 : « Ouste dehors »

(7)Chant 11 : « Le Gros Livre »

(8)Chant 16 : « La dent bleue

(9)Chant 9 : « Merci »

(10)Chant 10 : « Bravo »

Témoigner de sa différence en milieu hostile

Un caméléon, dans le décor... ("Rango", film de Gore Verbinski avec Johnny Depp, sorti en 2011)

Un caméléon, dans le décor…
(« Rango », film de Gore Verbinski avec Johnny Depp, sorti en 2011)

« Car je n’ai pas honte de l’Evangile, car il est la puissance de Dieu en salut de quiconque croit, et au Juif premièrement, et au Grec. Car la justice de Dieu y est révélée sur le principe de la foi pour la foi, selon qu’il est écrit : Or le juste vivra de foi ».(Rom.1v16-17)

[Note : ce qui suit a été proposé à des pré-ados, dans le cadre d’une « leçon d’école du dimanche », spéciale « Portes Ouvertes »*. Ladite leçon peut être adaptée à un groupe plus âgé, voire d’adultes, pour un thème consacré au témoignage]

Ecouter « Pour toi » de Den-Isa(Album « Changer d’air »)

Lecture de Jean 9

« Pour toi, je veux marcher…me démarquer…je ne veux pas d’un caméléon dans mon décor », dit ce chant que j’apprécie particulièrement.

Le récit de Jean 9 nous raconte l’histoire d’un autre « caméléon dans le décor » : un aveugle-né.

Il fait partie du décor, jusqu’au jour il rencontre le Seigneur Jésus, qui le guérit d’une façon bien peu « orthodoxe », pour ne pas dire bizarre : Jésus fait une première chose « bizarre », avant de demander à l’aveugle de faire une chose encore plus « bizarre » pour un aveugle : se rendre quelque part sans voir pour se laver les yeux**. L’aveugle obéit pourtant à la parole de Jésus : il « marche par la foi et non par la vue »(cf 2 Cor.5v7) et se trouve guéri, « voyant clair ».(Jean 9v7)

Quelles sont les diverses réactions ? De la foule ?(vv8-10) Des religieux ?(vv13-18, 24-26, 28-29, 34) De ses parents ?(vv20-23)De l’ex-aveugle guéri et devenu différent ? (Quel est son témoignage et ses diverses réponses aux nombreuses questions, en peu de mots ? vv 11, 17, 25, 27, 30-33)

Qu’est-ce que cela fait, d’être différent ? Ici(notamment avec l’exemple de l’aveugle-né guéri), « différent en quoi » ? Par exemple, lorsque vous donnez votre vie à Jésus, l’acceptant comme Sauveur et Seigneur de votre vie ? Le jour où cela vous est arrivé, comment les autres(vos proches, vos amis, vos collègues…)ont-ils réagi à votre égard, en l’apprenant ? Et vous-mêmes, comment avez-vous témoigné(et témoignez-vous)de cette « différence » ?

A ce sujet, l’étude de l’évolution de l’aveugle-né est particulièrement édifiante et encourageante : comment celui-ci est-il passé de la guérison à une rencontre personnelle avec Jésus-Christ(laquelle a débouché sur l’adoration), en passant par le témoignage ? Sachant qu’il était seul et ne sachant pas grand chose de Celui qui l’avait guéri….

Un bel exemple de cheminement où l’on passe de « Je sais une chose… »(Jean 9v25) à « qui est-il, Seigneur, afin que je croie en lui ? »(v36) et « Je crois, Seigneur ! » Et il l’adora (v38).

 

Notes :

* ONG au service des chrétiens persécutés

** Et ce, d’autant plus que le « réservoir » (ou la piscine) de Siloé se trouvait dans les parties inférieures de Jérusalem.