Si Dieu en personne venait sur Terre

 

 

Que se passerait-il si Dieu en personne venait sur Terre ?

 

Quelles seraient les réactions ?

Sa venue déclencherait-elle un phénomène médiatique majeur ?…Lui-même rejoindrait-il un camp (politico-religieux) en particulier ?

 

 

 

 

Peut-on demander des comptes à Dieu  ?

Peut-on demander des comptes à Dieu ?

A moins qu’un procès ne soit organisé contre lui….

 

Et surtout, pourquoi venir sur Terre ? Pour répondre à nos nombreuses questions ?* Satisfaire nos nombreux besoins ou notre curiosité ?**  Fasciner, dominer…? Ou…. ?***

 

Pour y répondre, trois ou quatre livres à découvrir pour l’été : autant de regards différents et complémentaires, et contenant des déclarations étonnantes.

Et même des versions en BD ! Celle-ci, accessible, ou cette autre, plus exigeante.

 

Bonnes lectures !

 

Sinon, ce blogue et son bloggueur déconnectent à compter de ce soir et se mettent au repos  durant juillet-août. Retour prévu, au plus tard, la dernière semaine d’Août. Profitez-en pour explorer le blogue et pour commenter les billets qui vous auront interpellés.

Mieux encore : profitez de cet été pour lire au moins cinq articles intelligents/édifiants par jour(si possible, sur du papier)et évitez de grignoter des séries TV/émissions débilitantes entre les romans et les essais ! 😉

Bon repos !

 

 

Notes :

* Extrait 1

** Extrait 2

*** Extrait 3

« The Economix, stupid ! »

« Economix », ou comment réaliser la première histoire de l’économie en BD !

Un exemple de vulgarisation réussie avec un roman graphique publié aux éditions les arènes.

Se poser de bonnes questions à propos de l'économie ? Un devoir pour tout citoyen ! (Préface du roman graphique "Economix")

Se poser de bonnes questions à propos de l’économie ? Un devoir pour tout citoyen !
(Préface du roman graphique « Economix », p 8)

L’auteur, le journaliste américain Michael Goodwin, part d’un constat simple : « Tout le monde se pose des questions sur l’économie. Et si les spécialistes sont perplexes[voire même n’y comprennent plus rien du tout ou ne maîtrisent plus rien du tout], comment pouvons-nous comprendre ce qui se passe ?» (op. cit., p 8).

Or, l’économie régit une part importante de notre vie quotidienne. L’étudier, c’est comprendre et expliquer comment les êtres humains s’organisent pour produire, échanger, consommer…des biens et des services dans le cadre d’une société. Il existe différents concepts, que nous avons du mal à maîtriser, ainsi que différentes théories économiques, qui sont parfois contredites par les faits[d’où le danger de s’appuyer sur des modèles idéalisés et abstraits, tel celui de Ricardo].
D’autre part, ajoute l’auteur, « nous sommes citoyens d’une démocratie. La plupart des sujets à propos desquels nous votons relèvent de l’économie. C’est de notre responsabilité de comprendre ce pour quoi nous votons ».

Aussi, suite à ces constats, et désireux de dépasser ses propres frustrations, Michael Goodwin entame des recherches personnelles pour comprendre. Le résultat en est cet ouvrage*, nourri de cette certitude : «oui, nous pouvons comprendre l’histoire de l’économie, et il n’a jamais été aussi important que nous le fassions. Nous avons trop longtemps laissé les autres la comprendre pour nous; c’est pourquoi nous sommes dans la panade»(op. cit., p 9).

Et ledit ouvrage est un véritable cours d’économie sous une forme accessible à tous- la BD : rappel des grandes notions, présentation des économistes incontournables, décryptage des théories, description des grandes étapes de l’évolution historique de l’économie avec un regard certes plus appuyé sur les Etats-Unis (puisqu’il est américain), interactions et relations des faits entre eux ; déconstruction de mythes.

Le grand message oublié d'Adam SMITH. "Economix" de M. GOODWIN et D.E. BURR, ed. Les Arènes, 2013 p29

Le grand message oublié d’Adam SMITH.
« Economix » de M. GOODWIN et D.E. BURR, ed. Les Arènes, 2013 p29

Notamment celui-ci, concernant Adam Smith : certes, il est rappelé que celui-ci est l’apôtre du « laisser faire », de la concurrence et du libre marché. Mais il n’oublie pas de souligner le « message oublié d’ Adam Smith »(voir planche ci-contre).

 

 

 

 

 

 

 

Bref, voilà une réflexion argumentée et pertinente…alternative au fameux « There Is No Alternative » libéral, qui a le mérite de poser de bonnes questions et de rappeler certaines « évidences » :

L'économie ? Ce n'est pas de la chimie, mais le fruit de décisions(et de choix idéologiques) bien humaines ! (Planche du roman graphique "Economix")

L’économie ? Ce n’est pas de la chimie, mais le fruit de décisions(et de choix idéologiques) bien humaines !
(Planche du roman graphique « Economix », p 11)

par exemple, que l’économie « n’est pas de la chimie » ou la conséquence de « lois naturelles », mais est le fruit de décisions(et de choix idéologiques) purement humaines ; ou encore que tout ouvrage sur l’économie représente le point de vue de quelqu’un.

Sans oublier « la morale de l’histoire », qui conclue l’ouvrage : « nous en sommes arrivés là en prenant des décisions. Nous pouvons prendre de nouvelles décisions » (pour changer les choses). Et pour les chrétiens, prier et agir, pour que soient prises de nouvelles, bonnes et même meilleures décisions économiques**, sur des bases bibliques, pleines de bons fruits.

A noter l’excellent dessin en noir et blanc de Dan E. Burr, au service du texte et de la démonstration de Goodwin, d’une lisibilité limpide, qui donne au roman graphique ce caractère pédagogique et ludique.

A mettre dans toutes les mains !

 

Notes :
* «Economix, la première histoire de l’économie en BD» de Michael Goodwin et Dan E. Burr, éd. Arènes, 2013, 304 pp., 22 €.

L’ouvrage se compose de 8 chapitres :
– La main invisible : du passé lointain à 1820
– A toute vapeur : 1820-1865
– Le pouvoir de l’argent : 1865-1914
– Tout s’écroule : 1914-1945
– Les armes et le beurre : 1945-1966
– L’ère des limites : 1966-1980
– La révolte des riches : 1980-2001
– Le monde d’aujourd’hui : après 2001(jusqu’au début de la présidence d’Obama, en 2008)

Le site : http://economixcomix.com/

D’autres extraits de planches ici, notamment sur la crise des subprimes, le rôle de la télévision et les liens entre l’économie et l’exode suburbain  :
http://crapzine.com/2013/11/14/subprimes-suburbs/

 

D’autres lectures :

http://pbu.gbu.fr/question-suivante/15-existe-t-il-une-economie-chretienne

http://www.ethiquechretienne.com/chretiens-economie-argent-pauvrete-c266893

https://www.alternatives-economiques.fr/ethique-et-entreprise–pourquoi-les-chretiens-ne-peuvent-pas-se-taire_fr_art_1251_65174.html

 

** Un exemple d’alternative récente à un tout autant récent plan économique : http://www.bastamag.net/Comment-trouver-50-milliards-sans