Antidote : le jeu de cartes pour (re)créer du lien et semer la bonté de Dieu !

Dans un contexte anxiogène où tout est sujet de division, voici enfin…l’Antidote qui invite à sortir de la solitude, pour semer l’espérance, la joie et la justice !

Conçu lors de l’édition 2021 de « Hack My Bible », organisée par l’Alliance Biblique Française, et sorti le 14/10/22 chez Bibli’O, « Antidote » est un ingénieux jeu de 52 cartes, chacune comportant un verset biblique et un défi viral, pour (re)créer du lien et semer la bonté de Dieu autour de soi ! Lorsqu’un défi est réalisé, il faut laisser la carte à la personne bénéficiaire, qui a son tour vivra le défi et transmettra la carte.

Exemples de missions et versets : 

« Donne cette carte à la prochaine personne qui te demande son chemin »/ « Jésus dit : je suis le chemin, la vérité et la vie »

« Propose ton bras à une personne âgée et accompagne-la dans son trajet en l’écoutant. », 

« Choisis un livre que tu aimes particulièrement, offre-le à un ami, en plaçant cette carte à ta page préférée » / « Dieu aime celui qui donne avec joie ».

« Fais de cette journée une fête ! (Par exemple, change l’eau en vin :)) », 

« Choisis quelque chose dont tu doutes et décide de faire confiance »,

« Prends du temps au téléphone avec quelqu’un que tu n’as pas contacté depuis longtemps » / « Dieu me réapprend à écouter. » [oui, oui : c’est bien dans la Bible !]

Le choix des versets bibliques a été fait en croisant 2 axes :
–       La dynamique spirituelle verticale (lien avec Dieu) et horizontale (lien à autrui et à la nature, la création).
–       Les langages de l’amour : des paroles valorisantes, des temps de qualité, les cadeaux, les services rendus et le toucher physique.

« Ainsi ma parole, qui sort de ma bouche, ne me reviendra pas sans résultat », dit Dieu dans la Bible.

A vous de jouer !

Disponible dans toutes les bonnes librairies ou chez l’éditeur

Merci à Laurène de La Chapelle, chargée de communication auprès de l’Alliance Biblique Française, pour m’avoir envoyé le jeu en « service presse » !

« Read it (again) » : « Aller simple », d’Erri de Luca

Un recueil de poèmes d’Erri de Luca, pour ne pas oublier que derrière les « chiffres » du « problème migratoire » se cachent des êtres humains, qui risquent le tout(leur vie) pour le tout pour un « aller simple »

« La petite phrase », prononcée dans l’hémicycle le 03 novembre 2022 par le député RN (ex FN) Grégoire de Fournas, et (quasi) unanimement condamnée, pourrait presque nous faire oublier le fond du problème abordé ce jour-là par le député La France insoumise (LFI) Carlos Martens Bilongo. Celui-ci, en effet, interrogeait le gouvernement sur une requête de l’ONG SOS Méditerranée, qui demande l’aide de Paris afin de trouver un port d’accueil pour 234 migrants secourus en mer. C’est alors que le député Grégoire de Fournas a interrompu son collègue en criant “qu’il(s) retourne (ent) en Afrique !”. Le compte-rendu de la séance publié sur le site de l’Assemblée nationale transcrit le commentaire au singulier, “qu’il retourne en Afrique !”(1). Ce coup d’éclat a provoqué un tollé et la colère des députés a été amplifiée par le fait qu’on ne savait pas clairement si la phrase ciblait M. Bilongo lui-même, les migrants évoqués dans son intervention, ou le navire qui les a recueillis. 

Croyant bien faire pour défendre le député issu de son parti, Marine Le Pen a rapidement publié sur Twitter un message affirmant qu’il parlait “évidemment” (sic) des migrants transportés en bateaux par les ONG, espérant balayer une polémique qu’elle qualifie de “grossière”, et croyant savoir qu’elle “ne trompera pas les Français”.

Un événement tristement médiatisé, qui nous ferait oublier que derrière les « chiffres » du « problème migratoire » se cachent des êtres humains, qui risquent le tout(leur vie) pour le tout pour un « aller simple ». 

« Aller simple » (Solo andata ), c’est aussi le titre d’un magnifique recueil de poèmes d’Erri de Luca, sorti en avril 2005 chez Feltrinelli et ayant fait l’objet d’une édition bilingue chez Gallimard(du monde entier) en 2012 (également en poche), qui garde toute son actualité. Nous le disions déjà sur ce  blogue en 2013. C’est d’autant plus vrai aujourd’hui et ce sera toujours vrai demain. 

« Aller Simple, des lignes qui vont trop souvent à la ligne , marquées par le point final, le point fatal quelque part entre les deux rives méditerranéennes, cette grande bleue qui sépare le Sud, sa misère, ses tragédies, d’un Nord porteur de rêve, d’opulence et de liberté ».

Des chants homériques modernes à plusieurs voix :   

– celles des « invisibles » anonymes réduits à des statistiques ou à une idée-force(ou un prétexte) d’un programme politique. 

– celles des errants et des perpétuels voyageurs en quête d’un doux rivage. Des chants homériques modernes à plusieurs voix, qui narrent et donnent à entendre(si on veut bien s’éloigner de tous les bruits médiatiques et démagogiques) leur odyssée infernale, à pied, de l’Afrique(« hauts plateaux incendiés par les guerres et non par le soleil ») vers l’Europe, à travers les déserts et les rivages de la Libye, puis sur des embarcations précaires vers l’île de Lampedusa, au sud de la Sicile. Des chants tragiques et funèbres, qui font entendre la voix de ceux partis pour un « aller simple » et marqués par l’errance, le déracinement, le désespoir (et l’espoir), l’exploitation, les menaces et la mort(au bout du chemin). 

Le même jour de la parution du recueil en italien, en 2005, les ministres européens de l’Intérieur traitaient à Luxembourg de la coopération en matière migratoire avec la Libye. Ils ont parlé de patrouilles maritimes communes, de vedettes rapides, de sauvetage en mer, de formation policière, de documents falsifiés, de droit d’asile et de rapatriement. Ils se sont divisés sur le respect des droits de l’homme en regard des politiques de rapatriement. Leurs conclusions sont publiques.  

A l’approche de noël, c’est aussi l’occasion de se rappeler que Jésus, à sa naissance, a été le plus jeune réfugié du monde. Et qu’à l’occasion de sa naissance, lire « Joyeux Noël : simple formule ou message d’espérance », un ouvrage collectif édité par Bibli’O, nous fait prendre conscience que « c’est la mise en avant de la vulnérabilité qui bouleverse, de ces situations précaires où la joie d’une naissance se retrouve voilée par les circonstances difficiles.» Parcourir ces pages, « c’est faire une expérience bouleversante au contact des récits bibliques de Noël », au-delà d’une simple formule….ou d’une « petite phrase » prononcée dans l’hémicycle.

Notes :

(1) Extrait du compte rendu de séance de l’Assemblée Nationale [voir tout en bas de la page] : 

M. Carlos Martens Bilongo. 

Depuis onze jours, les 234 rescapés secourus par l’ Ocean Viking sont bloqués sur le pont du bateau. Depuis onze jours, ils attendent de pouvoir débarquer dans un port sûr. À ces rescapés s’ajoutent les 79 personnes secourues à bord du Humanity 1 de l’ONG allemande SOS Humanity, ainsi que les 572 personnes secourues à bord du Geo Barents de l’ONG Médecins sans frontières, soit un total de 952 personnes rescapées. 

M. Grégoire de Fournas. Ce sont des passeurs ! 

M. Carlos Martens Bilongo. 

J’aimerais dire à la collègue du Rassemblement national qui, du haut du perchoir de l’Assemblée nationale, croit pouvoir organiser les opérations de sauvetage en Méditerranée, avec la plus grande désinvolture et sans autre mérite que d’être née dans un pays en paix : ne vous en déplaise, leurs vies comptent ! (Applaudissements sur les bancs des groupes LFI-NUPES et GDR-NUPES. – Mme Sandrine Rousseau applaudit également.) L’ Ocean Viking a adressé aujourd’hui sa septième demande d’assistance aux autorités maritimes italiennes. L’île de Malte, tout aussi proche, n’a tout simplement pas répondu aux trois demandes qui lui ont été adressées. Le blocage de ces personnes est une violation grave du droit de la mer. L’évaluation du statut et de la nationalité des personnes secourues ne doit pas retarder le débarquement des survivants. (Mêmes mouvements.) Je ne peux que partager l’inquiétude de ces migrants, à l’heure où la nouvelle première ministre italienne s’est engagée à bloquer l’arrivée des immigrants en provenance d’Afrique. Quelle sera l’action du gouvernement français sur le sujet ? Quelle forme la coopération avec l’Italie prendra-t-elle ? Allez-vous vous saisir, avec les autres pays européens, de la question de la répartition des migrants ? Malte ne répond plus aux demandes de coordination de sauvetage. Les personnes secourues se trouvent dans une situation d’urgence absolue et les prévisions météo indiquent une détérioration significative du climat… 

M. Grégoire de Fournas.

Qu’il retourne en Afrique ! (Vives exclamations sur les bancs des groupes LFI-NUPES, SOC, ÉCOLO-NUPES et GDR-NUPES, puis sur les bancs des groupes RE, DEM, HOR et LIOT)

Voir aussi : https://www.courrierinternational.com/video/vu-de-l-etranger-en-france-les-infames-propos-racistes-d-un-depute-rn-sement-la-zizanie-a-l-assemblee et https://www.francetvinfo.fr/politique/parlement-francais/assemblee-nationale/qu-il-s-retourne-nt-en-afrique-que-s-est-il-vraiment-dit-lors-des-echanges-a-l-assemblee-impliquant-le-depute-rn-gregoire-de-fournas_5457319.html