Trois questions fondamentales que Dieu te pose aujourd’hui : épisode 1

(News lovers in the)Planet of the Apps (2013) Huile sur toile 36” x 36” de Patrick McGrath Muñiz

 « La métaphysique », c’est l’art de (se) poser les bonnes questions, écrivions-nous il y a quelques années sur ce blogue.  Ces « bonnes questions » sont des questions dites « fondamentales » (en rapport au sens de la vie, à la mort, au bien et au mal, ou à Dieu…) que chaque être humain peut (ou est censé) se poser.

En réalité, comme nous le montre le début du premier livre de la Bible, la Genèse, ce n’est pas l’homme qui se les pose ou les pose à Dieu, ces questions. Mais c’est Dieu qui pose les toutes premières « questions premières » à l’humain, à un moment particulier où celui-ci est en faillite devant le projet divin. Dieu nous pose ces questions, non « pour savoir » (comme s’il ne savait pas !), mais parce qu’il est bon que nous les entendions.

Voici donc la nouvelle série en 3 épisodes de Jo, notre plume invitée*, que je remercie, orientée « jeunes » (« et moins jeunes! ») et consacrée à ces fameuses premières questions fondamentales que pose Dieu aux humains.

Aujourd’hui, l’épisode 1 : « où es-tu ? »

Un épisode sombre de l’histoire de l’humanité a lieu en Genèse 3.

Par leur désobéissance au seul interdit posé par Dieu sur leur vie, nos ancêtres, l’Homme et la Femme, deviennent conscients de leur nudité et surtout conscients que quelque chose s’est détérioré dans leur relation avec Dieu.

Genèse 3v7 : « Alors ils se virent tous deux tels qu’ils étaient, ils se rendirent compte qu’ils étaient nus. Ils attachèrent ensemble des feuilles de figuier, et ils s’en firent chacun une sorte de pagne ». (NFC)

Leur réaction : cacher leur nudité avec la première chose qu’ils trouvent ! Puis, lorsque qu’ils entendent Dieu le soir, dans le jardin, ils cherchent à se cacher de Lui.

Décidemment, se cacher ou cacher semble être un vrai sujet dans leur nouvel état.

T’es-tu déjà demandé pourquoi? Et surtout, si tu avais été à la place de Dieu, qu’aurais-tu fait ?

Pourquoi leur réflexe est-il de se cacher?

Pense à ton instinct lorsque tu fais ou faisais des bêtises et savais que cela arriverait aux oreilles de tes parents…Moi, j’aurais préféré être invisible.

Lorsque nous avons conscience que nous décevons des personnes qui nous ont fait confiance ou que nous avons désobéi à une consigne, nous avons tendance à culpabiliser ou même avoir honte. La culpabilité exprime notre conscience de notre mauvaise action, tandis que la honte a rapport plutôt à notre vision de nous-mêmes (“je suis mauvais.e”).

Ces deux sentiments sont parfois mélangés, et tous nous les avons expérimentés un jour (normalement!). L’Homme et la Femme, coupables et honteux, essayent de réparer ce qu’ils perçoivent comme une faute en se créant des pagnes en feuillage, puis ils essaient d’éviter la confrontation avec Dieu en se cachant car ils ont peut-être l’impression que Dieu ne les reconnaîtra plus comme ses créatures bien aimées.

Et toi, quelle est ta réaction lorsque tu sais que, devant Dieu, tu n’es pas tout à fait dans la cible ? Quelles pensées te traversent-elles? Et surtout, oses-tu en parler avec Lui?

Si j’étais Dieu (heureusement, je ne le suis pas) je les aurais cherchés pour les « engueuler un coup ». Après tout, ils avaient désobéi à la seule interdiction posée sur leurs vies !

La preuve que Dieu est loin de mes raisonnements humains, c’est qu’il s’approche de l’Homme et pose une question, comme si de rien n’était : “où es-tu?”.

Ceci m’interpelle car: Dieu ne les accuse pas, ne leur dit pas tout le mal qu’il pense d’eux, ne les rejette pas.

Au contraire, il cherche la relation: il veut savoir où se trouvent l’Homme et la Femme.

La relation semble être une priorité pour Dieu.

Il était surement bien au courant de ce qu’ils avaient fait, mais leur a donné l’occasion de venir à Lui, de rester connectés à Lui malgré leur erreur.

Y-a-t-il aujourd’hui une situation dans ta vie qui t’empêche de t’approcher de Dieu?

Sache qu’il est à ta recherche, et t’adresse cette même question “Où es-tu?”.

Dieu est au courant de ce qu’il s’est passé et veut un face à face avec toi : non pour ajouter à la honte et à la culpabilité mais pour t’aider à les évacuer définitivement.

A chaque fois que tu te sens loin de Dieu, ou indigne de t’approcher de Lui, souviens-toi que Lui te cherche. Il te précède dans les retrouvailles!

Prends le risque de répondre à son invitation, de lui dire “je suis là”. Peu importe la gravité de ta situation, ou l’intensité de ton combat contre la honte et la culpabilité.

Essaye.

* De notre plume invitée : Jo est ingénieure, amatrice de réflexion, de lecture et discussions pour refaire le monde (dont l’Eglise!) entre amis et en famille. 

2 réflexions sur “Trois questions fondamentales que Dieu te pose aujourd’hui : épisode 1

  1. Pingback: Trois questions fondamentales que Dieu te pose aujourd’hui : épisode 2 – PEP'S CAFE !

  2. Pingback: Trois questions fondamentales que Dieu te pose aujourd’hui : épisode 3 – PEP'S CAFE !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s