« Loi contre les séparatismes », ou « loi pour conforter les principes républicains » ? Le « top des flops » d’un projet

 

Depuis lundi 18 janvier, un projet de loi « confortant les principes républicains » est soumis à l’assemblée nationale. Il sera examiné par une commission spéciale avant d’être débattu en séance plénière à partir du 1er février. Auparavant appelé « projet de loi contre le séparatisme », il comprend 51 articles en débat, et fait l’objet de 1700 amendements (1).

Visant à lutter contre le séparatisme et les atteintes à la citoyenneté, il entend apporter des réponses au repli communautaire et au développement de l’islamisme radical [dont les plus récentes victimes ont été le professeur Samuel Paty et trois fidèles catholiques dans la basilique Notre-Dame de Nice], en renforçant le respect des principes républicains et en modifiant les lois sur les cultes.

Il est pourtant reproché à ce texte de porter paradoxalement atteinte aux libertés sans réussir à imposer suffisamment les principes républicains.

Jugeons-en plutôt : les religions organisées juridiquement sous forme de «cultes» devront prouver leur caractère religieux tous les cinq ans, sous peine d’être dissoutes; si elles reçoivent des fonds de l’étranger, elles devront faire certifier leurs comptes par un expert indépendant.  Sauf que l’islam n’est pas organisé juridiquement sous forme de «culte», mais «d’association» (1901). Cette nouvelle loi ne s’appliquera donc pas, de fait, à la religion musulmane. Quelles sont les religions organisées juridiquement sous forme de culte (1905) ? Le judaïsme et le protestantisme. Ce sont donc les synagogues, les temples protestants et les Églises évangéliques qui prendront de plein fouet les dispositions restrictives de la nouvelle loi, les catholiques ayant un statut à part (en 1907) (2).

De là ce « top des flops », pointé par le pasteur baptiste Laurent Descos, dans son analyse (en vidéo) du fameux projet de loi  :

Bon diagnostique, mauvaises solutions  

Les musulmans ne sont pas vraiment touchés 

Les protestants sont les premiers concernés / sanctionnés  

 

Alors, « Loi contre les séparatismes », ou « loi pour conforter les principes républicains » ? « Toi qui joues le jeu et respecte les règles, puisque tu es dans le viseur du législateur, voici de quoi comprendre et agir » avec la vidéo à consulter plus haut.

Vous l’avez peut-être vu passer : du même Laurent Descos, « préserver son image, trois règles à suivre » :

 

 

 

Notes : 

(1) https://www.vie-publique.fr/loi/277621-loi-separatisme-confortant-le-respect-des-principes-de-la-republique

(2) https://www.reformes.ch/politique/2021/01/separatisme-protestants-sacrifies-au-nom-de-la-lutte-anti-terrorisme-france-monde

 

Sujets de reconnaissance

Et si nous prenions le temps de faire la liste de toutes les bonnes choses que nous avons en France…pour mieux rendre grâce à Dieu pour chaque bienfait ? (Source image : rawpixel)

Quelle chance (ou quelle grâce) nous avons d’être en France !

Prions pour nos gouvernants qui font essentiellement ce qu’ils peuvent.

Quelle catastrophe ce serait, si c’était moi qui gérais cette crise !

 

Je rends grâce à Dieu pour l’école : je n’arriverais pas vraiment à gérer d’avoir la jeune génération à la maison.

Je rends grâce à Dieu pour les vaccins proposés.

Je rends grâce à Dieu d’être dans un pays aussi généreux en prêts gratuits, compensations fiscales, chômage partiel, etc.

Je rends grâce à Dieu pour la Sécurité Sociale et l’abondance.

Et j’intercède pour ceux qui souffrent malgré tout

(Piqué sur la page FB du Pasteur Gilles Boucomont)

 

Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur; je le répète, réjouissez-vous. Que votre douceur soit connue de tous les hommes. Le Seigneur est proche. vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces. Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées en Jésus-Christ.Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées.(Philip.4v4-8)

Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications.(Eph.6v18)