Le Défi biblique de l’été : l’épître aux Hébreux, par Joël

L’auteur de l’épître aux Hébreux est anonyme. Aucune importance : il s’agit de regarder à ce que Jésus-Christ a introduit par sa venue et son sacrifice : ce qui est « meilleur, céleste, éternel et parfait ».
(Source image : convergence bolcho-catholiques)

Joël, que je remercie pour son texte et pour avoir relevé plusieurs défis, dont celui-ci, nous présente l’épître aux Hébreux, un livre biblique au mystérieux auteur anonyme, détail qui n’a pas grande importance…

 

Quel est ce livre ?

La lettre aux Hébreux est le seul livre du Nouveau Testament dont on ne connaît pas l’auteur — mais cela n’a pas grande importance ! Elle présente de façon unique Jésus Christ, dans sa personne, son œuvre passée et présente et son exemple de foi. Elle nous encourage à regarder à ce que Jésus Christ a introduit par sa venue et par son sacrifice : ce qui est « meilleur », « céleste », « éternel », « parfait » — 4 mots clefs de la lettre.

En quoi la lecture de ce livre représente un défi pour moi ?

C’est un livre auquel il faut revenir souvent : en effet, cette Épître est une clef pour comprendre l’Ancien Testament, mais, réciproquement, plus on connaît l’Ancien Testament, mieux on comprend cette lettre ! Alors ne nous décourageons pas si nous ne comprenons pas tout à la première lecture et revenons-y pour mieux l’apprécier.

Qu’est-ce qui m’a bousculé/interpellé/impressionné dans cette lecture ?

Cette lettre m’encourage à persévérer. L’auteur parsème son développement d’avertissements qui peuvent me sembler parfois très sévères, voire inquiétants, mais c’est pour mieux me stimuler à rester fidèle au Seigneur quelles que soient les circonstances et à continuer à fixer les yeux sur lui.

Le verset de ce livre qui m’inspire

J’ai l’embarras du choix, tant il y a de versets riches ! Je retiens le souhait de conclusion : « Que le Dieu de la paix – qui a ramené d’entre les morts le grand berger des brebis, par le sang d’une alliance éternelle, notre Seigneur Jésus – vous forme en tout ce qui est bon pour faire sa volonté ; qu’il fasse en nous ce qui lui est agréable par Jésus-Christ, à qui soit la gloire à tout jamais ! Amen ! » (Hébr.13v20-21)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s