Lanceur d’alerte

« Il (le Bouffon) insista ; on rit de plus belle…. » (Première de couverture de « Fondation et Empire » d’Isaac Asimov. Denoël, Présence du futur)

« Il arriva que le feu prit dans les coulisses d’un théâtre. Le bouffon vint en avertir le public. On pensa qu’il faisait de l’esprit et on applaudit ; il insista ; on rit de plus belle. C’est ainsi, je pense, que périra le monde : dans la joie générale des gens spirituels qui croiront à une farce ».

(Kierkegaard. Diapsalmata IN Ou bien, ou bien. Gallimard, 1973, p 27)

Une réflexion sur “Lanceur d’alerte

  1. Il faut en effet redécouvrir ces œuvres d’anticipation…et notamment ce dernier livre de SF . Transparence et Transhumanisme de Marc DUGAIN dont les conclusions effarantes (disparition de l’âme et de l’esprit) ont été écrites à partir des indices que nous dessinent l’empreinte de la société technique et enveloppante que nous laisse la société post humaine qui se construit devant nos yeux. Nous sommes entrés finalement dans l’ère des antispecistes, des écologistes radicaux, des anti capitalistes extrêmes et à force de vouloir dénoncer ce qui ne va pas, de culpabiliser, nous nous acheminons vers une société de cyborgs qui ne consomment plus, n’échangent plus (donc plus de besoins), mais au bout du bout plus d’âme car nous avons aspiré à une cité hygiéniste extrême en chassant l’homme devenu prédateur de lui même

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s