L’action du mois : faire un jeûne selon Jésus

Aujourd’hui, à la suite de Jésus, nous comprenons que le jeûne consiste à s’abstenir pour un temps de nourriture et de boisson. Mais le jeûne selon Jésus est bien plus encore…
[Affiche du film « Super Size me » de Morgan Spurlock (2004)

« C’est ici pour vous une loi perpétuelle: au septième mois, le dixième jour du mois, vous rendrez humbles vos âmes…. » (Lévit.16v29)

Nous comprenons parfois le jeûne comme « une humiliation du corps ». Mais une expression intéressante donne tout son sens au jeûne : « Vous rendrez humbles vos âmes » (Lév.16v29). En effet, cette expression hébraïque est synonyme de « jeûner ». Ce qui signifie que la pratique du jeûne concerne avant tout notre être intérieur, dans le but de rendre humble notre âme. Nous comprenons ainsi mieux cette mise en garde de Jésus contre le risque de tomber dans la vaine gloire d’un jeûne ostentatoire : en clair, quand tu jeûnes, dit Jésus, ne montres pas que tu jeûnes ! (Matt.6v17) Oublier cela dénature le jeûne pour le réduire au rang de simple régime. Aujourd’hui, à la suite de Jésus, nous comprenons que le jeûne consiste, bien entendu, à s’abstenir pour un temps de nourriture et la boisson, mais aussi de certaines choses pas forcément mauvaises en soi. Mais le jeûne selon Jésus est bien plus encore :

Ainsi, jeûner, c’est aussi « jeûner du regard », pour prendre soin de notre âme, en évitant tout ce qui par le regard peut la polluer : publicités, films à la TV ou l’internet, jeux vidéo…. C’est aussi, à l’instar de Job, « faire un pacte avec ses yeux, pour ne pas fixer le regard sur une vierge » (Job 31v1 ; cf Matt.5v27-28). Souvenons-nous que notre « œil est la lampe du corps. Si notre œil est en bon état, tout notre corps sera éclairé » (Matt.6v22). Cultivons un regard bon et honnête. Apprenons à contempler la création de Dieu pour cultiver l’émerveillement et un cœur reconnaissant.

Jeûner, c’est aussi « le jeûne des oreilles » : fermer nos oreilles aux paroles calomnieuses, médisantes, mensongères ou aux ragots, pour les ouvrir à la Parole de vérité par laquelle le père nous sanctifie (Jean 17v17) mais aussi aux cris de celui qui souffre ou ploie sous un joug(Es.58).

Jeûner, c’est aussi « jeûner des lèvres » ou de paroles : certes, il s’agit de nous abstenir de murmurer, calomnier, médire, maudire…autant de propos propres à nous polluer et à polluer les autres. Apprenons plutôt à bénir, à dire le bien de Dieu sur les autres, et à privilégier ce qui contribue à l’édification de tous. Mais il s’agit aussi de moins parler pour mieux écouter : « Que ta bouche ne se précipite pas et que ton cœur ne se hâte pas de proférer une parole devant Dieu. Car Dieu est dans le ciel, et toi sur la terre. Donc, que tes paroles soient peu nombreuses ! Car de l’abondance des occupations vient le rêve et de l’abondance des paroles, les propos ineptes » (Eccl.5v1-2).

Le jeûne, c’est encore le jeûne des pensées : « c’est de l’intérieur, c’est du cœur des hommes que sortent les intentions mauvaises(…) Tout ce mal sort de l’intérieur et rend l’homme impur. » (Marc 7v21-23). A l’inverse, « que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de nos pensées » (Philip.4v8).

Nous le voyons, jeûner touche tous les domaines de notre vie et est l’affaire, non d’une courte période, mais de toute une vie. Mission impossible ? Heureusement, le « vous rendrez humbles vos âmes » n’est pas seulement un commandement de Dieu. Il contient la promesse que nous y parviendrons avec Sa grâce et Son aide.

 

Publicités

2 réflexions sur “L’action du mois : faire un jeûne selon Jésus

  1. Hello
    merci Pep’s pour ce très beau texte en nous éclairant sur toutes ces facettes du jeûne (je n’ avais pas bien pris conscience de toutes ces implications). Et en nous rappelant que ce n’ est pas « one shot » (pour reprendre une des expressions en vogue dans mon boulot 🙂 ).

    Fraternellement en Christ
    Anthon

  2. Hello Anthon,

    comment vas-tu ?
    Merci pour ton commentaire. C’est un plaisir de te lire !
    Sinon, effectivement, le Seigneur ne nous invite pas à un « one shot » (ça se dit aussi dans le milieu éditorial, sauf erreur) ! Nous sommes donc loin d’un « grand coup » ou d’une « proposition commerciale ponctuelle d’un type de produit à une seule clientèle, sans fidélisation du client »(wikipedia) ;-). Car Lui, Jésus, nous invite à aller plus loin et durablement avec Lui !

    Fraternellement et à bientôt,
    Pep’s

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s