Arrête « d’éviter » mais commence « à inviter » (et à aimer) les « gens ennuyeux » dans ta vie….

Décidons-nous qui est « digne d’amour » ou d’attention ?

« Si vous n’aimez que ceux qui vous aiment, que faites-vous d’extraordinaire ?… »(Matt.5v46)

« Alors que nous n’étions pas aimables, et alors que nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous »(Rom.5v7-8.Version perso).

« Les gens ennuyeux », c’est-à-dire ceux que tu juges « ennuyeux ».

Notre pensée est-elle véritablement « biblique », ou est-elle, en réalité, plutôt influencée par la vision du monde et les concepts de la psychologie moderne ?
Ainsi, « faire le tri », en décidant « qui entrera ou non » dans notre vie (qu’il s’agisse d’un chrétien ou d’un  « non chrétien ») est-il biblique ?

Comme par un fait exprès, je suis tombé sur cet article, traduit de l’anglais et publié le 12/03/17 sur « La Rebellution », que j’ai trouvé plutôt à contre-courant : « Arrête d’éviter (et commence à aimer) les gens ennuyeux de ta vie », par Haley Davidson(1).

« Il y a quelques semaines », l’auteure [une jeune américaine] faisait « défiler (son) fil d’actualité sur Facebook », lorsqu’elle est tombé sur un article intitulé « Les dix types de personnes toxiques que les gens mentalement forts évitent. »
« Curieuse », elle a « cliqué dessus », pour lire l’article, lequel « recommandait d’éliminer les interactions avec les « gens toxiques », dans le but ultime d’améliorer sa qualité de vie ».
Ce n’était pas là « un scoop » ou « une nouveauté », puisque ce message est en réalité particulièrement et « profondément enraciné dans notre culture. On nous dit de faire le nécessaire pour assurer notre propre bonheur.
Mais un problème imprévu vient avec cet état d’esprit : parce que personne n’est parfait, tout le monde va finir par t’ennuyer à un moment donné. Par conséquent, nous commençons à haïr tout le monde, devenant plus grincheux et solitaires qu’avant. Et nous grandissons éloignés des êtres humains mêmes pour lesquels Dieu nous a mis sur terre pour les servir ». Ou alors l’on ne fréquente plus que des « gens parfaits », ou « plus que parfaits » (2)….
« On nous dit que si mon voisin dégrade ma qualité de vie (que je sois irritable ou qu’il soit réellement ennuyeux), j’ai toutes les raisons d’éviter complètement la personne, de mettre fin à ma relation avec elle.
Leur valeur dans ma vie (dépendrait) du bonheur que je peux ou ne peux pas ressentir lorsque je suis avec eux.
On nous dit que nous devrions recevoir quelque chose pour qu’une relation mérite notre temps. Nous devons être remplis.

Or, la Bible raconte une histoire totalement différente ».

La suite à découvrir sur La Rebellution.

En complément, Rebecca Pippert écrivait, dans La Saveur partagée (Ed. Farel) : « si notre conception de la spiritualité nous isole de nos semblables, il est à craindre que nous ressemblions aux pharisiens [qui, par ailleurs, ont rejeté et condamné Jésus]. Et Si nous avions la notion de sainteté qu’avait Jésus, alors nous ne nous isolerions pas des autres, mais en même temps nous ne serions pas confondus avec eux. »(op. ci., p 96)

Dans Marc 7v14-23, Jésus donne un enseignement « théorique » sur « ce qui nous souille », avant de donner l’exemple d’une étonnante mise en pratique aux vv 24-30.
En Colossiens 3v1-17 (not.v12), nous voyons comment les chrétiens, ceux qui connaissent Jésus-Christ comme Sauveur et Seigneur, doivent vivre entre eux. Et pourquoi.

Et en Jacques 2v1-8(PDV), il nous expliqué pourquoi nous, qui croyons en Jésus-Christ, ne devons pas faire de différence entre les gens……

 

 

Notes : 

(2) Quoique de telles personnes pourront être estimées particulièrement « ennuyeuses », elles aussi…. 😉
Publicités

2 réflexions sur “Arrête « d’éviter » mais commence « à inviter » (et à aimer) les « gens ennuyeux » dans ta vie….

  1. Hello Pep’s

    merci pour ce rappel ô combien précieux et tellement d’ actualité pour moi.
    Permets moi cette petite anecdote : en tant que responsable d’une équipe dans mon entreprise, j’ avais ce matin à faire l’ entretien annuel d’ une collaboratrice que je trouve particulièrement pénible 😦
    Et tout ce w e de me centrer sur les côtés négatifs de cette personne et de préparer mes arguments pour « la remettre à sa place »;
    Je m’ étais confié de cela à mon épouse, Nous avions alors remis cet entretien dans la prière.
    Et ce matin, juste avant « l’affrontement », mon épouse m’ envoie ce petit texto : « N’ oublies pas de te centrer sur le Seigneur et te dire qu’ Il aime X comme toi ».
    Ouf ! Honte à moi ! Comment avais-je pu oublier de voir cette personne , comme Dieu la voit.
    L ‘Esprit m’ a alors ouvert les yeux et tous les obstacles sont tombés. Nous avons pu nous expliquer sereinement et repartir sur de nouvelles bases ! Gloire à Dieu !

    A bientôt cher Pep’s
    Fraternellement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s