Participez à la déconstruction des idées fausses sur les pauvres et la pauvreté !

Participons à la déconstruction des idées fausses sur les pauvres, la pauvreté et "l'assistanat"....

Participons à la déconstruction des idées fausses sur les pauvres, la pauvreté et « l’assistanat »….

Fondé en 1957 par Joseph Wresinski(1917-1988), le mouvement ATD[« Agir Tous pour la Dignité »] Quart Monde rassemble des femmes et des hommes de toutes cultures et origines sociales dans plus de 30 pays en Afrique, en Amérique du Nord et du Sud, dans l’Océan Indien, en Asie et en Europe.

Organisation non gouvernementale internationale sans affiliation religieuse ou politique, ATD Quart Monde a pour but d’éradiquer la misère en agissant sur trois plans :
– sur le terrain avec les personnes concernées pour obtenir l’application du droit pour tous
– auprès des institutions et parlementaires, pour faire changer les lois (DALO, CMU,
RMI…)
– auprès de l’opinion publique, par des campagnes citoyennes pour faire changer le
regard porté sur les plus pauvres
(En savoir plus : https://www.atd-quartmonde.fr/ )

En clair, le mouvement nous invite à « Agir Tous » pour (re)donner de la visibilité et de la Dignité à ceux qui en manquent, souffrant d’une « double peine » : du fait d’être pauvres, d’une part, et du fait d’être méprisés/stigmatisés parce que pauvres, d’autre part ! (cf 1 Cor.12v22-26 et 1 Cor.1v27-29). Il nous invite donc à « ouvrir la bouche pour le muet, pour la cause de tous les délaissés », d' »ouvrir la bouche », de « juger avec justice », et de « défendre le malheureux et l’indigent »(Prov.31v8-9), soit celui qui souffre plus du « cancer de l’exclusion », que du « cancer de l’assistanat ».

Les "assistés" ne sont pas forcément ceux que l'on croit.... (Goodwin/Burr. Economix)

Les « assistés » ne sont pas forcément ceux que l’on croit….
(Goodwin/Burr. Economix)

C’est dans cet esprit que, suite au dossier de Valeurs actuelles intitulé « Les assistés : comment ils ruinent la France »(1), paru le 29 août 2016, ATD Quart Monde a envoyé une lettre ouverte au directeur de la rédaction du magazine afin de corriger les préjugés :

Montreuil, le 1er septembre 2016

Yves de Kerdrel
Directeur de la rédaction – Valeurs actuelles
24, rue Georges Bizet, 75116, Paris

Monsieur le directeur de la rédaction,

Je découvre avec consternation les articles que vous venez de publier sur papier et sur Internet, intitulés « Profession: assisté! » et « Voyage au pays des 1 001 allocs ». Les propos tenus sont presque tous erronés. Ils alimentent des discours anciens et trompeurs sur les personnes confrontées à la pauvreté.

Votre comparatif SMIC-RSA qui veut montrer que « les bénéficiaires de prestations sociales sont souvent bien mieux traités que ceux qui travaillent chaque jour » est faux. C’est le contraire qui est vrai : une famille qui travaille perçoit au moins 500 euros mensuels de plus qu’une famille sans emploi.

Vous écrivez que la CMU-C est « fréquemment piratée ». Savez-vous que la fraude à la CMU-C s’élève à 700 000 euros par an selon le Fonds CMU, pour environ 5 millions de bénéficiaires ? Cela équivaut à une fraude annuelle moyenne de 14 centimes par bénéficiaire. Vous parlez de fraude « massive »…

Vous écrivez que « le RSA est l’aide sociale la plus fraudée (70 % des cas) ». La fraude au RSA concerne en réalité moins de 1% des allocataires et s’élève à moins de 40 euros par foyer et par an, pour un total de 100 millions d’euros en 2014. La fraude fiscale atteint 3,18 milliards d’euros.

Des allégations telles que « la France est devenue la patrie mondiale de l’assistanat », « les prestations sociales encouragent à gagner plus en travaillant moins », « la France, championne du monde de la création d’impôts et de taxes », « les bénéficiaires ont des droits mais aucun devoir », « un assisté peut dissimuler un fraudeur », « une telle générosité attire les plus démunis de la planète », « les demandeurs d’asile sont choyés » et « des étrangers qui n’ont jamais travaillé en France touchent des retraites plus élevées que des millions de petits retraités » sont des discours erronés que nous décortiquons en détail, aux côtés de 109 autres, dans notre livre En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté, dont je me permettrai de vous adresser la troisième édition à la fin de ce mois.

La question est de savoir si les pauvres sont victimes ou coupables de leur situation ? La réalité est qu’ils sont doublement victimes : ils sont confrontés à une vie très difficile et en plus ils sont jugés par les autres. Les propos que vous tenez aggravent leur exclusion.

Je vous prie de recevoir, Monsieur le directeur de la rédaction, mes meilleures salutations.

Claire Hédon, présidente

ATD Quart Monde donne rendez-vous le 3 octobre, sortie nationale de la 3e édition du livre En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté, à tous ceux qui souhaitent participer à la déconstruction de telles idées.

A lire, notre série d’études sur cette thématique du « regard(le nôtre ou celui de Dieu) sur le pauvre » : https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2013/01/17/notre-regard-sur-le-pauvre-letranger-et-leprouve-introduction-de-la-serie-thematique/ ; https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2013/02/19/notre-regard-sur-le-pauvre-la-loi/  ; https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2014/03/28/notre-regard-sur-le-pauvre-rois-et-prophetes/ ; https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2013/10/22/les-miettes-du-riche-suffisent-elles-a-nourrir-le-pauvre/ ;  https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2016/06/10/le-pere-des-orphelins-le-defenseur-des-veuves-cest-dieu-dans-sa-demeure-sainte-etudes-de-2-rois-4v1-7-et-2-rois-8v1-6/

A lire, encore, « L’Amérique pauvre » de l’historien Romain HURET (Thierry Magnier, 2010. Collec. « troisième culture », 121 p.) : «  J’ai compris qu’être pauvre, cela voulait dire ne pas être citoyen. » C’est par cette phrase significative, empruntée à un habitant de la Nouvelle-Orléans au lendemain du passage de l’ouragan Katrina en août 2005, que commence l’ouvrage de Romain Huret. L’historien y met en évidence le paradoxe américain en soulevant une question essentielle : comment se fait-il que dans un pays aussi prospère que les Etats-Unis, première puissance mondiale, temple de la réussite individuelle et de la consommation de masse, autant de gens soient si pauvres ? Plus de 3 millions de personnes y dorment encore chaque nuit sous les ponts ou dans des parcs. Quelles sont alors les implications de ce paradoxe sur la perception de la pauvreté aux Etats-Unis ?

Dans cet ouvrage très agréable à lire, Romain Huret s’intéresse avant tout à la représentation sociale de la pauvreté, en adoptant un point de vue historique.(Analyse de Pauline Gandré, « Romain Huret, L’Amérique pauvre », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2010, mis en ligne le 31 août 2010, consulté le 15 septembre 2016. URL : http://lectures.revues.org/1128 )

 

Notes :

(1) Par ailleurs, « les assistés » ne sont pas forcément ceux que l’on croit. Ainsi, Le Figaro,  qui dénonce lui aussi régulièrement la «France des assistés», conserve confortablement la première place, avec plus de 15 millions d’euros d’aide publique. De même, ce sont les grands groupes qui se taillent la part du lion, dans la répartition des aides publiques à la presse. http://www.liberation.fr/societe/2015/06/12/en-attendant-la-reforme-les-aides-a-la-presse-varient-peu_1328616 ; https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/aides-a-la-presse-les-200-titres-de-presse-les-plus-aides/

De son côté, Valeurs actuelles s’est vu « sucrer » ses aides publiques en 2015, du fait de sa condamnation pour «provocation à la discrimination, la haine ou la violence envers les Roms» : http://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2015/11/20/fleur-pellerin-et-valeurs-actuelles-s-opposent-sur-le-terrain-des-aides-a-la-presse_4814433_3236.html ; http://www.lexpress.fr/actualite/medias/valeurs-actuelles-condamne-en-appel-pour-son-dossier-sur-les-roms_1744259.html 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s