COP21 : plus que « 24H chrono » pour aboutir à un accord final ambitieux

COP21 : Obtenir un accord contraignant à l'arraché ? Possible, mais en "24 heures chrono" !

COP21 : Obtenir un accord contraignant à l’arraché ? Possible, mais en « 24 heures chrono » !

Alors que la conférence sur le climat doit s’achever ce samedi, un nouveau brouillon d’accord *a été rendu public le 10 décembre.

« Il s’agit probablement de l’avant-dernière version. Tous les choix déterminants sont encore entre crochets. Nous entrons dans la dernière ligne droite des négociations. La question n’est plus de savoir si la COP21 permettra l’adoption d’un accord universel, mais de savoir si cet accord sera à la hauteur du défi climatique…… », estime le Réseau Action Climat, qui décrypte les enjeux de la conférence climatique sur le site « Ma COP21 ».

Or, les négociations en cours promettent-elles de déboucher sur une issue positive ? Plusieurs en doutent :

« L’enjeu essentiel de la sobriété énergétique » sera-t-il l’ « oublié de la COP 21 ? » se demande l’économiste Jean Gadrey sur son blogue : « Ce serait gros, mais c’est pourtant en cours. Pas si étonnant d’ailleurs … ».

Maxime Combes, pour Basta Mag, relève que « toute référence aux secteurs de l’aviation et du transport maritime, qui constituent presque 10 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, a disparu » de l’actuel brouillon de l’accord. « Au même moment, l’Observatoire européen des entreprises révèle un document interne de la Commission européenne dans lequel elle promet d’éviter « toute mention explicite du commerce » dans le futur accord de Paris. Dit autrement, « même sur une planète morte, le commerce international devra se poursuivre sans entraves ».

Enfin, dans l’attente de cet accord final, une enquête réalisée par Basta !, en partenariat avec « La Revue Dessinée » et la Fondation Sciences Citoyennes**, nous invite à découvrir « ce que préparent les apprentis sorciers du climat » : projets de manipulation délibérée et à grande échelle du climat faisant leur entrée dans les arènes des négociations internationales ; ensemencement des océans avec des millions de tonnes de fer ; pulvérisation d’aérosols soufrés dans la stratosphère…

Est-il encore possible de rectifier le tir ?
Oui, en « 24 heures chrono » ! Mais à la condition que chacune des parties considère que son mode de vie puisse être négociable. Et à la condition de prendre en compte, non pas des intérêts particuliers, mais ceux des populations, surtout ceux des plus vulnérables et des pays menacés, conclue le Réseau Action Climat : « Tous les pays sont responsables de la conclusion de l’accord de Paris : les grands pollueurs doivent arrêter d’entraver la transition énergétique et de prendre en otage la négociation. Les pays qui subissent cette pollution doivent refuser des compromis au rabais et protéger les fonctions vitales qui permettront de progressivement rectifier le tir ».
Mais si la solution est « politique », elle est aussi citoyenne : l’action de la société civile, en cours au Bourget, sera-t-elle suffisante pour réclamer un accord plus ambitieux ?

 

 

 

 

 
Notes :

*Voir aussi l’état des discussions sur http://www.reporterre.net/Le-Journal-de-la-COP-le-texte-en-discussion-ce-vendredi-marque-des-reculs

**A découvrir aussi sur http://sciencescitoyennes.org/
le site très intéressant de La Fondation Sciences Citoyennes (FSC), laquelle prend part aux mobilisations citoyennes autour de la COP21 avec la Coalition Climat 21 dont elle est membre. Dans ce cadre, cette fondation a choisi de travailler sur la question de la manipulation du climat à grande échelle aussi appelée géo-ingénierie afin d’alerter sur les risques majeurs que ces technologies (même « clean ») pourraient impliquer : http://sciencescitoyennes.org/geo-ingenierie/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s