« La seule chose que je sais »…c’est que je ne sais pas prier !

Hier, les disciples de Jésus lui demandaient de leur apprendre à prier. Les disciples d'aujourd'hui lui oseront-ils lui demander de leur apprendre à Le suivre ?  (Source : convergence bolcho-catholiques)

Hier, les disciples de Jésus lui demandaient de leur apprendre à prier. Les disciples d’aujourd’hui oseront-ils lui demander de leur apprendre à Le suivre ?
(Source : convergence bolcho-catholiques)

Nous ne savons pas prier.

Cette déclaration peut paraître paradoxale, et peut-être fausse, aux oreilles des femmes et hommes de prière, ou fidèles intercesseurs, que vous êtes.

Néanmoins, les disciples du Seigneur Jésus ont osé faire cet aveu à leur maître, puisqu’ils lui ont un jour demandé(et ce, alors que celui-ci était en train de prier « en un certain lieu »)de leur « apprendre à prier »(Luc 11v1).

« Savoir prier » n’est donc pas si évident que cela !

Le bibliste Joël Sprung, alias le blogueur « Pneumatis », relève ce paradoxe, dans son excellent « Notre Père, cet inconnu » (Editions Grégoriennes, 2013) : on peut être « très pieux, prier abondamment, sans savoir prier vraiment. De même que l’on peut lire et relire la Parole de Dieu, sans jamais l’écouter vraiment ».

Nous ne savons pas prier, donc. Sans doute parce que notre centre de gravité n’est pas le bon(cf Jacq.4v3). C’est pour cela que, souligne encore Joël Sprung, « de même que la Parole ne s’assène mais se rumine et s’annonce, la prière ne se récite pas mais s’apprend et s’exerce chaque jour. »(op. cit.)

Heureusement, nous disposons du meilleur professeur qui soit en la matière : le Seigneur Jésus-Christ, qui, après avoir rappelé ce que la prière n’est pas, nous enseigne, non pas « une prière à apprendre », mais LA prière, par laquelle on apprend(op. cit.). Il s’agit du Notre Père (Luc 11v2-4 et Matt.6v5-15), qui débute ainsi :

« Notre Père qui es aux cieux !

Que ton nom soit sanctifié(ou « montre à tous qui tu es ». TOB) ;

que ton règne vienne ;

que ta volonté soit faite sur la terre, comme au ciel… » (Version de Matthieu)

Jésus prend également soin de nous enseigner où et dans quel état d’esprit prier (Matt.6v6) : non de façon ostentatoire, « pour être vu »(v5), mais « dans le lieu secret »(de la chambre ?), soit au plus profond de notre intimité, là où il ne sera pas possible de tricher avec et devant Dieu.

D’autre part, le Saint-Esprit nous vient aussi en aide dans notre faiblesse à ce sujet, puisque « nous ne savons pas ce qu’il convient de demander dans nos prières ».(Rom.8v26 et ss)

Revenons donc à la source, pour apprendre à prier ! Et apprendre à prier requiert une volonté…d’apprendre, en s’asseyant aux pieds de Celui que l’on prétend suivre. Sans oublier que le Royaume des cieux est à ceux qui ressemblent aux enfants….(Matt.19v14)

Lecture complémentaire : 1 Chron.16v8-36 (qui est le sujet de cette prière ?)

Ecouter, chanter et adorer :

 

 

Sur ce, ce blogue se met en pause durant l’été. Retour à la rentrée.

Merci à vous pour votre fidélité et vos encouragements. Je vous souhaite, selon, de rencontrer le Seigneur Jésus-Christ, et/ou de vous (r)approcher de Lui, car Il est le chemin, la vérité et la vie(Jean 14v6). Et ce, en l’écoutant à travers la Bible, Parole de Dieu, par la prière et en mettant en pratique ce que vous avez appris de Lui.

Publicités

5 réflexions sur “« La seule chose que je sais »…c’est que je ne sais pas prier !

  1. Un grand merci Pep’s pour ce rappel : apprendre à prier. Quelqu’ un a dit : « celui qui prie peu, aime peu … ». On pourrait ajouter : « celui qui prie bien … aime mieux » !!
    Bonnes vacances à tous et tout particulièrement à toi, cher Pep’s.
    Reviens nous en forme et avec plein de bons articles, comme d’ habitude…
    Fraternellement

  2. Bonsoir Anthon !

    Merci à toi et bonnes vacances à toi aussi !
    Excellente citation ! Je m’en souviendrai !
    J’en profite pour signaler que le livre « Notre Père, cet inconnu », que je suis en train de lire et dont on peut lire certaines citations dans l’article, est vraiment très bon et inspirant, quoique je ne rejoigne pas entièrement l’auteur(un bibliste catholique-son blog est à découvrir)sur certains points. Ceci dit, le livre, court et dense, est tout à fait recommandable.

    Bien à toi et bien fraternellement,
    Pep’s

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s