Avril 2015 : le temps des commémorations de génocides majeurs du XXe siècle

Les 100 ans du génocide arménien, le 24 avril 2015 à Paris

Les 100 ans du génocide arménien, le 24 avril 2015 à Paris

« Avril est le plus cruel des mois, il engendre des lilas qui jaillissent de la terre morte, il mêle
Souvenance et désir, il réveille par ses pluies de printemps les racines inertes », écrit Thomas Stearns Eliot*.

En effet, le mois d’avril 2015 voit se dérouler la commémoration de 3 génocides majeurs du XXe siècle : celui des Tutsi du Rwanda a eu lieu le 7 avril (date du début des massacres en avril 1994) ; celui de la Shoah, le 19 avril (correspondant au début de la révolte du ghetto de Varsovie le 19 avril 1943) ; et celui des Arméniens aura lieu le 24 avril (correspondant aux premières arrestations des intellectuels arméniens à Constantinople/Istanbul en avril 1915)**.
Leur point commun ? Toutes ces populations exterminées ont d’abord été discriminées et stigmatisées, avant d’être « marquées » comme « ennemies ». D’autre part, ces devoirs de mémoire sont liées à un enjeu majeur : lutter contre les négationnismes(toujours actuels), solidaires des génocidaires-lesquels visent à l’effacement total et organisé de peuples***.

Détruisons l’arbre avec son fruit! Retranchons-le de la terre des vivants, Et qu’on ne se souvienne plus de son nom !(Jér.11v19)
Nous nous arrêtons un instant sur la prochaine commémoration à venir, celle du génocide arménien, événement préfigurant les meurtres en masse du XXe siècle cités plus haut. A ce sujet, l’« intime conviction » de Serge Klarsfeld est que, « sans ce génocide, la Shoah n’aurait pas eu lieu »****.

A ne pas manquer, donc : Vendredi 24 Avril 2015, à Paris, la cérémonie officielle de commémoration du 100ème anniversaire du génocide des arméniens perpétré par le gouvernement jeune-turc en 1915 devant la statue de Komitas en présence du représentant du président de la république.

 

 
Des ressources, pour se souvenir et ne jamais oublier :

Imprescriptible.fr : Base documentaire sur le génocide arménien.
Une initiative qui revient à Arsène Kalaidjian, en réaction à la campagne négationniste menée sur les sites turcs francophones de l’Internet et consécutive à la loi de la République française du 29 janvier 2001 portant sur la reconnaissance du génocide des Arméniens de 1915.

Sur le même site, des citations d’intellectuels(dont celle de Serge Klarsfeld plus haut) au sujet du génocide arménien.

 
Nouvelles d’Arménie en ligne.

Collectifvan.org : « Vigilance Arménienne contre le Négationnisme ». Il a pour buts, notamment d’ « œuvrer pour la Reconnaissance du génocide des Arméniens par l’État turc et pour sa reconnaissance par l’ensemble des États et par toutes les instances nationales et internationales », d’ « œuvrer pour la reconnaissance de tous les génocides ou crimes contre l’humanité », de « lutter contre le négationnisme du génocide des Arméniens et contre tous les négationnismes quelle que soit leur forme »….
Sur le négationnisme, des articles de blogue de Denis Donikian, écrivain plasticien d’origine arménienne et d’expression française.

 

[Prochain billet début mai]

 

Notes :

*« La terre vaine et autres poèmes », traduits de l’anglais par Pierre Leyris (1976), Paris, Seuil, «Points», 2006, p. 94-97.

 

**Nous pouvons y associer les  génocides en Bosnie, à Srebrenica-dont le 20e anniversaire aura lieu en juillet prochain-ceux du Darfour et des Rroms, sans oublier les actions génocidaires du régime khmer rouge au Cambodge(une commémoration peu médiatisée) et la récente tentative d’extermination des Yézidis d’Irak par Daech…

 

*** On se souvient notamment sans doute qu’Eric Zemmour,  invité par l’UMP dans le cadre d’un grand débat programmé mercredi 2 mars 2011 sur l’accumulation au fil des ans de normes « attentatoires à la liberté » pour parler des lois qui « encadrent la liberté de pensée », avait appelé(dans un discours très applaudi par l’assemblée) à la suppression des lois mémorielles – la loi Gayssot, tendant à réprimer tout propos raciste, antisémite ou xénophobe, la loi Taubira, sur la reconnaissance des traites et des esclavages comme crime contre l’humanité, ou encore la loi sur la reconnaissance du génocide arménien…(http://www.20minutes.fr/politique/679836-20110302-politique-devant-membres-ump-eric-zemmour-appelle-suppression-lois-memorielles ; http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/02/28/la-critique-des-lois-memorielles-menee-au-sein-de-l-ump-est-une-derive_1486220_3232.html )

 

****cf http://www.liberation.fr/societe/2012/01/23/sans-le-genocide-armenien-la-shoah-n-aurait-pas-eu-lieu_790322 . A relire : http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/01/03/oui-les-lois-memorielles-sont-indispensables_1625135_3232.html )

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s