Les vœux de Pep’s café ! pour 2015 : pour une année de la grâce, de la vie et du décloisonnement

Une bonne année 2015, pleine de grâce !

Une bonne année 2015, pleine de grâce !

Une nouvelle année depuis hier !

Après le temps de la rétrospective, où l’on se souvient avec reconnaissance de la fidélité de Dieu pour l’année écoulée, voici le temps des vœux, avec un regard fixé vers l’avenir. Que souhaiter et se souhaiter pour 2015 ?

-Vivez et ne cherchez pas(d’abord) « à faire »(surtout dans l’espoir de paraître)

-Méditez la parabole racontée en Luc 17v7-10 et particulièrement le verset de conclusion(v10) : « nous sommes des serviteurs inutiles, nous avons fait ce que nous devions faire ». Nous y reviendrons prochainement.

-Prenez le temps de réfléchir sur qui vous êtes, en cherchant la réponse à cette question : « à qui appartenez-vous ? »

-Cherchez un centre de gravité pour votre vie.

-Cherchez à connaître Dieu-« le seul vrai »-personnellement, ainsi que Celui qu’Il a envoyé-Jésus-Christ(également appelé « le Dieu véritable », « la vie », « la vie éternelle »), car c’est là « la vie éternelle. Gardez-vous des idoles(Jean 17v3, Jean 14v6, 1 Jean 5v21). Approchez-vous de Dieu par Jésus-Christ.

-Lisez et méditez dans les évangiles(Matthieu, Marc, Luc, Jean) sur ce que Jésus-Christ a dit de Lui, et sur ce que Dieu, le Père, a proclamé de Lui dans ces mêmes livres(+ Hébreux 1 et ss). Vous-mêmes, si vous connaissez Jésus-Christ comme Sauveur et Seigneur, et que vous passez par une crise d’identité, demandez à Votre Père qui vous êtes, en Christ. Cherchez notamment ses proclamations à votre sujet, par exemple dans les épîtres, dans le Nouveau Testament.

-Souvenez-vous que Jésus-Christ a été tenté sur Son identité(ou plutôt incité à prouver son identité dans un sens qui l’aurait détourné de Sa mission : cf Matt.4v1-11 ; Matt.20v28…) et qu’Il a été condamné à mort parce qu’Il a dit la vérité à son sujet(cf Jean 10v36 ; 19v7…)

-Souvenez-vous de la Parole créatrice de Dieu, et ce, dès le commencement : « sois ! »(Gen.1v1-3) et non pas « tu dois ».

-Soyez à l’écoute pour discerner l’esprit et le cœur de celui qui vous parle. N’interprétez pas les « silences de Dieu » comme une « preuve » de Son « absence » ou de Son « indifférence », mais comme de Sa disponibilité.

-Cassez « la culture » des réseaux « sociaux », où l’on cultive un dangereux entre-soi. Cultivez la réciprocité, autant sur la toile que dans « la vraie vie ». En clair, faites aux autres ce que vous voulez qu’ils vous fassent(voir Matt.57)

-Décloisonnez, sachant que Jésus-Christ a abattu les murs de séparation(Eph. 2v13-16). Sortez de votre « zone de confort ».

– Soyez un ami et un frère.

-Edifiez-vous et visez à édifier. Car, comme l’écrit le philosophe danois Kierkegaard, « la règle chrétienne(…)veut que tout, tout serve à édifier. Une spéculation qui n’y aboutit point est, du coup, a-chrétienne. Un exposé chrétien doit toujours rappeler des propos de médecin au chevet d’un malade… » (Traité du désespoir. Préface. Folio, pp 51-52)

-Privilégiez ce qui rassemble(sur de bonnes bases)et non ce qui divise.

-Redonnez du poids(et donc de l’honneur)aux personnes. Le juste poids. Pas « deux poids deux mesures ». Redonnez du poids et du sens aux mots.

-L’Eglise et le mariage sont deux « mystères », particulièrement(de plus en plus) attaqués aujourd’hui. Redécouvrez ce qu’est le mariage, selon Dieu, et honorez-le(Hébr.13v4). Redécouvrez ce qu’est l’Eglise et « ne la réinventez pas ». Découvrez ou redécouvrez l’amour de Jésus-Christ pour elle(Eph. 5v25)

-Pensez plus en terme « de vie ou de mort », plutôt qu’en terme de « c’est bien », « c’est pas bien » ou « c’est mal ».

– Ne parlez plus « d’espoir ». Parlez de l’espérance.

-Vivez en acteur responsable et non en consommateur. Ne déplorez plus les conséquences dont vous chérissez les causes.

-Ecoutez, lisez(en un an), étudiez, méditez, mémorisez, partagez la Bible, Parole de Dieu. Proclamez-la et vivez-la. Privilégiez un « plan de vie », qui est toujours mieux qu’un énième plan de lecture.

-Recherchez, non « toujours plus », mais « toujours mieux ».

– Lisez de vrais livres en papier. Ils savent respecter votre besoin de silence, de réflexion. Lisez la Bible-toute la Bible-mais aussi les auteurs et les livres suivants : Gilles Boucomont, Erri de Luca, James Packer (« connaître Dieu »), Kierkegaard(« pensées qui attaquent dans le dos »), Dostoïevski(« L’Idiot », « les Frères Karamasov »), « Nos limites » de Gaultier Bès…mais aussi « Transmettre, apprendre », de Marcel Gauchet, « A la reconquête de l’Education chrétienne » d’Albert Greene.

-Abonnez-vous à « Promesses », revue de réflexion biblique de qualité.

-Ecrivez(le plus possible)à la main, dans un cahier ou un carnet, et non sur un clavier.

-Achetez vos livres dans une librairie.

-Visitez, invitez, intéressez-vous aux personnes(ce qu’ils sont, ce qu’ils aiment, ce qu’ils font-dans cet ordre)

-Revoyez vos priorités. Ne vous dispersez pas. Ne passez pas à côté de l’essentiel.

-Soyez fidèle et vrai. Recherchez ce qu’est l’amour(cf 1 Jean 4v10)

 

Sur ce, je vous souhaite une heureuse et excellente année 2015 ! Rendez-vous le 9 janvier, date d’anniversaire du blogue.

 

Publicités

8 réflexions sur “Les vœux de Pep’s café ! pour 2015 : pour une année de la grâce, de la vie et du décloisonnement

  1. Merci pour vos vœux; bonne année à vous également et long vie à Pep’s café toujours aussi riche et édifiant ! Que voulez vous dire par privilégier le papier au clavier ou acheter les livres en librairie ? Etes-vous contre le progrès ? Etre chrétien impliquerait-il, selon vous, de ne pas vivre avec son temps ?! Malgré l’explosion d’internet, nous sommes loin de la situation décrite dans le roman de science fiction « Fahrenheit 451 », non ?

    • Bonjour Octave ! Et bienvenu sur ce blogue.
      Je vous remercie pour vos voeux(tout autant pour vous)et pour vos intéressantes remarques.

      D’abord, serai-je contre « le progrès » ? Et « être chrétien implique-t-il de ne pas « vivre avec son temps » ? « Vivre avec son temps »…ou « à contre-courant » ? Toute la question est là. Et tout dépend ce que l’on appelle « progrès ». Pour vous répondre, et comme vous pouvez le constater, je tiens un blogue. Je dispose aussi du téléphone(fixe)et use du courriel. Je « vis donc avec mon temps », comme, jadis, les apôtres vivaient avec le leur, puisqu’ils recouraient à l’encre et au parchemin pour écrire leurs épîtres. Néanmoins, l’apôtre Jean souligne à des destinataires(cf 2 Jeanv12) que « quoiqu’il ait beaucoup de choses à leur écrire, il ne souhaite pas le faire avec le papier et l’encre ; mais espère aller chez eux, et leur parler de bouche à bouche, afin que leur joie soit parfaite. » Aujourd’hui, il parlerait certainement du téléphone, de Skype ou Facebook. Mais quant aux progrès techniques, je vous laisse méditer sur cette phrase de Jacques Ellul, lequel disait que « Ce n’est pas la technique qui nous asservit mais le sacré transféré à la technique » (Les nouveaux possédés, 1973-citation piquée dans un numéro de « La Décroissance »)

      Ensuite, pourquoi privilégier l’écriture manuelle à l’écriture sur clavier ?
      Parce qu’aujourd’hui, elle n’est plus jugée « utile » d’être enseignée aux enfants à l’école primaire aux Etats-Unis(https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2013/06/27/plus-rien-ne-semble-evident-apres-le-mariage-lecriture-le-savoir/ )et depuis peu, en Finlande. Avec les conséquences(un progrès ? Une régression ?)que je vous laisse imaginer. Quid de l’Allemagne ou de la Belgique ? Et demain, la France ?(https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2014/11/28/foireux-liens6-pour-quoi-faire-ou-est-ce-un-bien/ ).

      Et enfin, pourquoi acheter des livres en librairie plutôt que de les commander en ligne ?
      Parce que les vraies librairies(notamment celles de quartier)sont menacées par des géants comme Amazon, lequel emploie d’ailleurs de moins en moins d’humains et de plus en plus de robots(http://www.latribune.fr/technos-medias/20140523trib000831560/amazon-veut-faire-travailler-10.000-robots-dans-ses-entrepots.html ). Et finance la recherche sur le transhumanisme, à l’instar de bien d’autres : https://pepscafeleblogue.wordpress.com/2014/10/08/nous-financons-directement-la-recherche-transhumaniste-a-chaque-fois-que-nous-donnons-un-euro-a-amazon/

      Or, les librairies sont essentielles, puisqu’elles apportent ce que les machines ne peuvent apporter : du contact et du conseil, de la part de professionnels passionnés et compétents.

      Ha, et concernant Fahrenheit 451(certes, nous n’y sommes pas encore comme cela en France), il est intéressant de noter que son auteur, Ray Bradbury, y décrit une société qui ne lit plus, abrutie par les drogues et des programmes de téléréalité(omniprésents et peu édifiants). Il relève surtout que l’homme a besoin de trois choses fondamentales : la qualité de l’information, le loisir d’assimiler cette information et la liberté d’accomplir des actions fondées sur ce que nous apprend l’interaction entre la qualité de l’information et le loisir de l’assimiler. Est-ce le cas aujourd’hui ?
      Bradbury donne enfin l’espoir d’une nouvelle société qui tient à se souvenir, mais celle-ci aura-t-elle le courage de créer la possibilité d’un échange créateur de nouvelles idées ?

      Sur ce, bien à vous et encore merci pour vos questions ! J’espère y avoir répondu(les liens ne sont donnés qu’à titre indicatif)

      Au plaisir de vous relire prochainement.

      Fraternellement,
      Pep’s

  2. Hello Pep’s

    merci pour ces supers vœux !! que du bon et beaucoup de sagesse !! On va tâcher d’ en suivre un max.
    Pour les bouquins, j’ en prends pas mal sur le net, via les librairies chrétiennes, parce-que faut avouer que les librairies chrétiennes de quartier, …. ben … y’ en a pas à chaque coin de rue 🙂

    Que le Seigneur te bénisse abondamment en cette nouvelle année
    Fraternellement

    • Bonjour Anthon ! Merci à toi ! Et tout autant pour toi. Puisse Notre Père Te conduire là où Il le souhaite !
      Concernant les librairies chrétiennes de quartier, il est vrai qu’elles ne sont pas légion (je pensais aussi aux librairies de quartier tout court-pas nécessairement chrétiennes). Et tout dépend où l’on habite. Un ministère à créer ? Un objectif pour les années à venir ? Créer une librairie chrétienne par quartier(selon les besoins-certaines grandes villes en ont déjà 2 ou 3, voire 4) ou au moins une par ville moyenne(surtout que des régions sont assez mal desservies), pour créer du lien ? Certaines sont diversifiées avec du commerce équitable ou dans le genre « coffee bar ». Cela nécessite toutefois pas mal d’investissement, en moyen, temps et personne ! Mais à terme, du témoignage.

      Sur ce, que le Seigneur te bénisse abondamment !
      Fraternellement,

      Pep’s

  3. Merci Pep’s pour tes voeux, excellent et pertinent !
    Je me suis posée la même question qu’Octave pour le fait d’écrire à la main et sur un clavier, je comprends mieux ton point de vue après voir lu ce que tu lui as répondu.
    J’écris beaucoup moins sur des carnets maintenant car écrire sur l’ordinateur facilite le partage, le traitement de ces notes. Mais je crois à l’écriture manuelle et je prend plus de plaisir à noircir une page au crayon à papier ( oui oui tu as bien lu j’ai une préférence pour le crayon par rapport au stylo, la précision va loin ahah…) que de taper sur mon clavier ! Mais bon c’est vraiment plus pratique pour moi l’ordinateur!

    • Bonjour Ludivine et bonne année pour toi ! Je te remercie pour le lien(cf ton dernier billet avec tes voeux), renvoyant ici. Cela me touche beaucoup.
      Je te remercie pour ton partage, tes réflexions et pour la précision du crayon à papier ! Je me suis toujours demandé si la conservation (à terme)était optimale, par rapport à l’encre ou au stylo(perso, j’écris au stylo dans mes carnets). Mais effectivement, avec l’ordi, le partage et le traitement(comme l’organisation)est plus facile et le travail plus pratique. La question reste, là aussi, celle de la conservation, à terme. On est toujours content de retrouver les carnets qui ont l’esthétique pour eux !
      Bien à toi et bien fraternellement, avec le meilleur pour tous tes projets, en Lui et avec Lui,

      Pep’s

  4. Pingback: * Voeux 2015 et liens inspirants * - Bible Et Partage

  5. Ah, ça c’est bien vrai! Il n’a rien de mieux que d’écrire à la main et de faire vivre les librairies du coin! On peut y trouver des trésors non-référencés!
    Merci pour vos chouettes voeux, Pep’s!
    Une bien belle année à vous!
    Que Dieu vous bénisse abondamment, vous et toute votre famille!
    Ecbatane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s