Les vœux de Pep’s café ! pour 2015 : pour une année de la grâce, de la vie et du décloisonnement

Une bonne année 2015, pleine de grâce !

Une bonne année 2015, pleine de grâce !

Une nouvelle année depuis hier !

Après le temps de la rétrospective, où l’on se souvient avec reconnaissance de la fidélité de Dieu pour l’année écoulée, voici le temps des vœux, avec un regard fixé vers l’avenir. Que souhaiter et se souhaiter pour 2015 ?

-Vivez et ne cherchez pas(d’abord) « à faire »(surtout dans l’espoir de paraître)

-Méditez la parabole racontée en Luc 17v7-10 et particulièrement le verset de conclusion(v10) : « nous sommes des serviteurs inutiles, nous avons fait ce que nous devions faire ». Nous y reviendrons prochainement.

-Prenez le temps de réfléchir sur qui vous êtes, en cherchant la réponse à cette question : « à qui appartenez-vous ? »

-Cherchez un centre de gravité pour votre vie.

-Cherchez à connaître Dieu-« le seul vrai »-personnellement, ainsi que Celui qu’Il a envoyé-Jésus-Christ(également appelé « le Dieu véritable », « la vie », « la vie éternelle »), car c’est là « la vie éternelle. Gardez-vous des idoles(Jean 17v3, Jean 14v6, 1 Jean 5v21). Approchez-vous de Dieu par Jésus-Christ.

-Lisez et méditez dans les évangiles(Matthieu, Marc, Luc, Jean) sur ce que Jésus-Christ a dit de Lui, et sur ce que Dieu, le Père, a proclamé de Lui dans ces mêmes livres(+ Hébreux 1 et ss). Vous-mêmes, si vous connaissez Jésus-Christ comme Sauveur et Seigneur, et que vous passez par une crise d’identité, demandez à Votre Père qui vous êtes, en Christ. Cherchez notamment ses proclamations à votre sujet, par exemple dans les épîtres, dans le Nouveau Testament.

-Souvenez-vous que Jésus-Christ a été tenté sur Son identité(ou plutôt incité à prouver son identité dans un sens qui l’aurait détourné de Sa mission : cf Matt.4v1-11 ; Matt.20v28…) et qu’Il a été condamné à mort parce qu’Il a dit la vérité à son sujet(cf Jean 10v36 ; 19v7…)

-Souvenez-vous de la Parole créatrice de Dieu, et ce, dès le commencement : « sois ! »(Gen.1v1-3) et non pas « tu dois ».

-Soyez à l’écoute pour discerner l’esprit et le cœur de celui qui vous parle. N’interprétez pas les « silences de Dieu » comme une « preuve » de Son « absence » ou de Son « indifférence », mais comme de Sa disponibilité.

-Cassez « la culture » des réseaux « sociaux », où l’on cultive un dangereux entre-soi. Cultivez la réciprocité, autant sur la toile que dans « la vraie vie ». En clair, faites aux autres ce que vous voulez qu’ils vous fassent(voir Matt.57)

-Décloisonnez, sachant que Jésus-Christ a abattu les murs de séparation(Eph. 2v13-16). Sortez de votre « zone de confort ».

– Soyez un ami et un frère.

-Edifiez-vous et visez à édifier. Car, comme l’écrit le philosophe danois Kierkegaard, « la règle chrétienne(…)veut que tout, tout serve à édifier. Une spéculation qui n’y aboutit point est, du coup, a-chrétienne. Un exposé chrétien doit toujours rappeler des propos de médecin au chevet d’un malade… » (Traité du désespoir. Préface. Folio, pp 51-52)

-Privilégiez ce qui rassemble(sur de bonnes bases)et non ce qui divise.

-Redonnez du poids(et donc de l’honneur)aux personnes. Le juste poids. Pas « deux poids deux mesures ». Redonnez du poids et du sens aux mots.

-L’Eglise et le mariage sont deux « mystères », particulièrement(de plus en plus) attaqués aujourd’hui. Redécouvrez ce qu’est le mariage, selon Dieu, et honorez-le(Hébr.13v4). Redécouvrez ce qu’est l’Eglise et « ne la réinventez pas ». Découvrez ou redécouvrez l’amour de Jésus-Christ pour elle(Eph. 5v25)

-Pensez plus en terme « de vie ou de mort », plutôt qu’en terme de « c’est bien », « c’est pas bien » ou « c’est mal ».

– Ne parlez plus « d’espoir ». Parlez de l’espérance.

-Vivez en acteur responsable et non en consommateur. Ne déplorez plus les conséquences dont vous chérissez les causes.

-Ecoutez, lisez(en un an), étudiez, méditez, mémorisez, partagez la Bible, Parole de Dieu. Proclamez-la et vivez-la. Privilégiez un « plan de vie », qui est toujours mieux qu’un énième plan de lecture.

-Recherchez, non « toujours plus », mais « toujours mieux ».

– Lisez de vrais livres en papier. Ils savent respecter votre besoin de silence, de réflexion. Lisez la Bible-toute la Bible-mais aussi les auteurs et les livres suivants : Gilles Boucomont, Erri de Luca, James Packer (« connaître Dieu »), Kierkegaard(« pensées qui attaquent dans le dos »), Dostoïevski(« L’Idiot », « les Frères Karamasov »), « Nos limites » de Gaultier Bès…mais aussi « Transmettre, apprendre », de Marcel Gauchet, « A la reconquête de l’Education chrétienne » d’Albert Greene.

-Abonnez-vous à « Promesses », revue de réflexion biblique de qualité.

-Ecrivez(le plus possible)à la main, dans un cahier ou un carnet, et non sur un clavier.

-Achetez vos livres dans une librairie.

-Visitez, invitez, intéressez-vous aux personnes(ce qu’ils sont, ce qu’ils aiment, ce qu’ils font-dans cet ordre)

-Revoyez vos priorités. Ne vous dispersez pas. Ne passez pas à côté de l’essentiel.

-Soyez fidèle et vrai. Recherchez ce qu’est l’amour(cf 1 Jean 4v10)

 

Sur ce, je vous souhaite une heureuse et excellente année 2015 ! Rendez-vous le 9 janvier, date d’anniversaire du blogue.