Quelle est ta « viande » ?

L’hebdomadaire La Vie sollicite l’avis de ses lecteurs : faut-il manger de la viande ? Les témoignages recueillis aideront à préparer un futur dossier sur la question. Certains d’entre nous ont choisi de se passer de viande pour des tas de raison (de façon régulière, par croyance, mode de vie ou pendant une période limitée de jeûne-pour le climat ou en guise de purification, pour être plus disponible pour Dieu). Or, Dieu nous invite à aller plus loin : il souhaite que nous échangions cette viande contre une autre. Celle du Seigneur Jésus, qui est « de faire la volonté de Celui qui (l’a)envoyé et d’accomplir son œuvre ».(Jean 4v34)

Et toi ? « Quelle est ta viande ? »

« Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières »* : « A.G.I.S. ! »

« L’Evangile selon Marc(1v35)nous relate l’une des habitudes de Jésus : « vers le matin, pendant qu’il faisait encore sombre, il se leva et sortit pour aller dans un lieu désert où il se mit à prier ». Chacune de nos journées devrait débuter par un bref moment de communion avec le Seigneur, car c’est ainsi que le croyant reçoit sa nourriture spirituelle de la journée. Ce moment passé seul devant le Seigneur devrait être consacré à la prière et à la méditation de la Bible. Un simple acrostiche peut nous aider à débuter dans nos prières : AGIS ! »**

 

A, pour Adoration(cf 1 Cor.29v11-14), Aveu des fautes(ou : confession cf 1 Jean 1v9) et Actions de

Grâce(ou compter les bienfaits de Dieu, que Celui-ci nous accorde par Sa miséricorde cf Jacq.1v17, Ps.103 )

I, pour Intercession et

S, pour Supplication(Soit prier pour les autres : nos parents, nos amis, notre famille, notre église locale, notre pays….priez précisément avec foi en apprenant à connaître Sa volonté et attendez-vous à ce que Dieu vous réponde. Cf Jacq.5v16, 1 Tim.2v1-3, 1 Jean 5v14, Jean 9v31)

 

Alors…..AGIS !

 

 

 

Notes :

* Ephésiens 6v18

**D’après Henrichsen, W.. Former des disciples. Edition Farel, 1995, pp 79-81. Le principe convient aussi bien aux jeunes ou nouveaux convertis que l’on souhaite accompagner ou à tous ceux qui souhaitent persévérer dans la prière et dynamiser leur « culte personnel ».

Leanne Payne propose une autre approche possible, inspirée du canevas du « Notre Père »(Matt.6v9-13) : Parole(méditation des Ecritures), louange et reconnaissance, intercession, requête, pardon(cf « La Prière d’écoute ». Ed. Raphaël, 1996, pp20-21)