« Informer » ou « communiquer » : La cause des ours polaires

« La communication se distingue d’abord de l’information au sens strict en ce qu’elle consiste d’abord à produire un effet sur l’autre. La seconde est liée à la première. »

On m’a signalé que je publiais peu de « blagues » ou d’ « histoires drôles ». Alors…

En 2100, la Terre privée d'ours polaires* Dessin de Kal. Courrier international, 15/11/04 L'Arctique fond à grande vitesse ! Les pôles dégoulinent ! Un désastre écologique menace !  "Les mecs… je l'sens pas. Personne ne fait attention à nous, les ours polaires !  — Non !  — Tu rigoles !  — Qu'est-ce qu'on fait ?  — Faut trouver quelque chose qui attire l'attention des gens…  — Quelque chose d'irrésistible !"  Crise morale en Arctique ! Droit au mariage pour les ours polaires gay ! Un Esquimau antiavortement avalé par un épaulard gauchiste !

En 2100, la Terre privée d’ours polaires*
Dessin de Kal**. Courrier international, 15/11/04 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans quelle mesure adaptons-nous notre discours(par exemple, lorsque nous annonçons l’évangile)pour le rendre « présentable », ou pour attirer l’attention sur une cause qui nous semble juste ?

 

Notes :

* L’ours polaire : un exemple d’animal parfaitement adapté à son environnement, mais qui peut aussi en être la victime. Il est en effet incapable de vivre dans d’autres conditions et toute modification de son écosystème représente une menace pour sa survie.

 
** En VF : (Sur les panneaux) L’Arctique fond à grande vitesse ! Les pôles dégoulinent ! Un désastre écologique menace !
« Les mecs… je l’sens pas. Personne ne fait attention à nous, les ours polaires !
— Non !
— Tu rigoles !
— Qu’est-ce qu’on fait ?
— Faut trouver quelque chose qui attire l’attention des gens…
— Quelque chose d’irrésistible ! »
(Sur les nouveaux panneaux) Crise morale en Arctique ! Droit au mariage pour les ours polaires gay ! Un Esquimau antiavortement avalé par un épaulard gauchiste !

Votre seuil de « tolérance »

¡No pasarán! Sachons dire non si nécessaire et faire preuve de discernement

Que supportons-nous ? Jusqu’à quel point ?

Quel est-il ?

Pour le savoir, lisez attentivement la nouvelle « Ogres d’aujourd’hui »*, pages 6 à 11 du présent document PDF (Accessible également ici : ogrus histoires à digérer)publié par « L’Atelier du Poisson soluble », éditeur indépendant**. Elle fait partie du recueil « Ogrus-histoires à digérer » de Grégoire Kocjan, illustré par Pauline Comis.

En comparaison, quel est celui de Dieu ?*** De Jésus-Christ ? De David ?….

 

Bonne lecture !

 

 

 

Notes :

* « Ogres d’aujourd’hui » IN « Ogrus – Histoires à digérer » de Grégoire Kocjan
Illustrateur : Pauline Comis. Edition « Atelier du Poisson soluble », 2008(Collection : « En Queue-de-poisson »)

Des histoires d’ogres, qui nous ressemblent. Des contes « à digérer »…ou pas !
Et à lire à voix haute.

** Une maison d’édition indépendante fondée en 1989 par Olivier Belhomme et Stéphane Queyriaux, et qui a fêté ses 20 ans en 2009. Un catalogue(et des formats) qui se veut résolument éclectique, atypique et inclassable.

*** Voir aussi : Exode 2v23-25 ; Lévitique 18v24-30 ….