« Le Christianisme n’est pas une religion »

Le Christianisme n’est pas une religion, mais l’acceptation de l’amour de Dieu(cf Jean 3v16) et le désir de vivre pour Christ, « qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi »(cf Galates 2v20), ai-je lu sur un feuillet du calendrier de la Bonne Semence, daté du 06 mars 2014.

C’est absolument vrai.

« Je dirai même plus », le Christianisme,

c’est aussi une rencontre et une relation avec Celui qui est « le chemin, la vérité et la vie »(Jean 14v6), « le Dieu véritable et la vie éternelle »(1 Jean 5v20). Une rencontre et une relation de nature à nous transformer et à nous réconcilier avec Dieu, nous-mêmes et les autres. Une relation à la fois « verticale » et « horizontale », qui nous permet de vivre véritablement avec et pour Dieu, et les autres.

Cette relation pleine de sens, Dieu la veut et l’a rendue possible, par Jésus-Christ. Resteras-tu en dehors ?

Publicités

2 réflexions sur “« Le Christianisme n’est pas une religion »

  1. oui, je vous rejoins. Les religions possèdent un ensemble de règles ou d’efforts de la part de l’être humain pour tenter d’atteindre un dieu hypothétique, parfois lointain, fait à l’image de l’homme. Pour cela elles proposent « un chemin » partant de l’homme et allant vers dieu.

    Le christianisme est exactement l’inverse : Dieu est venu Lui-même vers l’homme (ce dernier originellement fait à l’image de Dieu) pour lui tracer « le seul chemin » pour aller vers Dieu : la personne de Jésus-Christ. Le suite de ses propres paroles que vous avez citées par Jean chap 14 v 6 est « Nul ne vient au Père que par moi » http://www.topchretien.com/topbible/view/bible/&livre=00043&chapitre=00014&version=00001&verset=6#6

    La condition pour entrer dans le royaume de Dieu est la repentance.Le pardon des péchés est alors obtenu instantanément en plaçant notre foi dans le sacrifice de Jésus comme l’Agneau de Dieu parfait dont le sang qui a bel et bien coulé. Ainsi nous sommes rachetés et lavés. Cela ne nous demande aucun effort de notre part – si ce n’est de croire – car même avec la meilleure volonté du monde, nous sommes incapables de payer notre dette envers Dieu. (Je n’ai pas la place ici de développer, mais tout cela reste bien cohérent avec les paroles de Dieu révélées dans le premier testament. C’est pourquoi les premiers chrétiens, tout comme Jésus, étaient juifs ! )

    Entre nous, si Dieu existe bien – je parle à la manière des hommes- je préfère faire confiance à Sa carte routière pour Le trouver et être en lieux sûrs, qu’à tout autre plan humain mais susceptible d’être foireux ! Pas vous ?

  2. Tout à fait !
    Vous avez fort bien résumé l’Evangile et décrit « le chemin qui mène à Dieu ». Je vous remercie pour votre commentaire très édifiant, que je rejoins aussi et qui aurait pu constituer un billet de blogue à lui tout seul ! 🙂

    « La carte routière de Dieu » : je pense à la Bible, Parole écrite de Dieu.
    Mais en général, les hommes(qui ne connaissent pas encore Dieu)font confiance dans les cartes routières des hommes et ont bien « foi » dans celles-là, alors qu’ils n’ont pas foi(ou ne veulent pas avoir foi)dans « celle de Dieu », qui donne pourtant le véritable sens de la vie.

    Question sens et question vocabulaire, vous le savez sans doute, mais « Religion » vient d’un mot latin qui signifie « relier à ». Et le paradoxe-que Vous avez déjà relevé dans votre commentaire-est que par la religion, l’homme s’efforce(je souligne) de chercher le divin(alors que c’est l’inverse qui est vrai, en Jésus-Christ)…Malheureusement, ses recherches restent souvent vaines ou peu satisfaisantes. Question de centre(qui est « glorifié », « élevé », en fin de compte ?), et de finalité de la recherche, peut-être ?

    Le site « atoi2voir », animé par une équipe de Campus Pour Christ(qui présente l’évangile dans le monde étudiant), estime qu' »une religion saine visera l’épanouissement des individus. Elle aura pour effet l’épanouissement de leur intelligence, une ouverture au monde et aux autres. Elle considérera toujours ces derniers comme des créatures de Dieu à honorer et à aimer. Elle se donnera certes le droit de partager sa foi mais toujours avec honnêteté intellectuelle, tact, douceur et discernement. Elle enseignera l’égalité entre les hommes, encouragera l’humilité. Elle n’élèvera que Dieu seul ».
    (http://www.atoi2voir.com/atoi/visu_article.php?id_art=540&n1=1&n2=106 )

    Enfin, « si quelqu’un croit être religieux, sans tenir sa langue en bride, mais en trompant son coeur, la religion de cet homme est vaine », dit Jacques. Lequel ajoute que « La religion pure et sans tache, devant Dieu notre Père, consiste à visiter les orphelins et les veuves dans leurs afflictions, et à se préserver des souillures du monde. » (Jacq.1v26-27)

    Sur ce, bonne continuation à vous et que Dieu vous bénisse !

    Fraternellement,

    Pep’s

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s