« Le mystère de la piété est grand » : un condensé de l’évangile ?

Un « mystère », selon la Bible, est quelque chose de caché, en attente d’être révélé.

Voici aujourd’hui, en guise de « partage » et de « méditation biblique », un passage d’une très grande profondeur, qui me touche particulièrement :

« Et, sans contredit, le mystère de la piété est grand: – Dieu a été manifesté en chair, a été justifié en Esprit, a été vu des anges, a été prêché parmi les nations, a été cru au monde, a été élevé dans la gloire. »(1 Tim.3v16)

– « Le mystère de la piété » : Il s’agit là d’un condensé de l’évangile, qui nous révèle le secret d’une véritable consécration ou d’un véritable attachement à Dieu.
– « Dieu manifesté en chair » : il s’agit de Jésus-Christ(cf Jean 1v14, Rom.8v3*, 1 Jean 4v2) et de Lui seul, qui a rendu visible le Dieu invisible(Jean 1v18, Jean 14v9 ;
Colossiens 1v15; 2v9)et qui est le seul médiateur entre Dieu et les hommes(1 Tim.2v5-6). « Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec Lui-même« (2 Cor.5v19).
L’homme, à l’inverse, « est né de la chair »(Jean 3v6), et non « manifesté en chair ».
– « A été justifié par l’Esprit » : « justifié », dans le sens d’un témoignage positif, d’une approbation. Cette approbation, c’est celle de Dieu : Jésus a été approuvé de Dieu dans Sa vie, Ses actions(Matt.3v17, 12v18, 17v5 ; Jean 12v28), Son oeuvre expiatoire à la croix(Hébr.9v14) et dans Sa résurrection(qui rend juste et qui atteste que Jésus n’est pas mort sur la croix à cause de Ses péchés ou dans Ses péchés : Rom.1v4, 1 Cor.15v3-4, Actes 2v22-36-cf Ps.16)
– « Vu des anges » : ceux-ci ont été les témoins de sa naissance, de sa vie parfaite, de ses souffrances et de sa mort, de sa résurrection et de sa glorification(Luc 12, 22v43 ; Luc 24…).
– « Prêché au monde » : à tous les hommes et non pas à une minorité de privilégiés. Par ailleurs, il est souvent rappelé dans les évangiles que Christ est venu pour les pécheurs.(Matt.9v12-13)
– « Cru dans le monde » : le salut est gratuit et il se reçoit par la foi-et non par les oeuvres-par ceux qui sont convaincus d’en avoir besoin(Matt.9v12).
– « Elevé dans la gloire » : la réponse de Dieu le Père, glorifié par le Fils sur la Terre(Jean 17v1)

Ce « mystère de la piété » commence donc par l’incarnation et l’abaissement du Fils de Dieu, et se conclue par l’élévation du Fils de l’Homme glorifié.
Ce « mystère » n’est pas abstrait, mais fondé sur la personne même de Jésus-Christ, qui « incarne » l’évangile.

Il est le « Dieu véritable et la vie éternelle ».

« Séparé de (Lui), nous ne pouvons rien faire ».

 

 

« Attachons-nous » donc à Lui !

 

 

 

 

 

 

 

 

Notes :

*« Dieu a accompli ce qui était impossible pour la loi de Moïse, parce que la faiblesse humaine la rendait impuissante : pour enlever le péché,
il l’a condamné dans la nature humaine en envoyant son propre Fils vivre dans une condition semblable à celle de l’homme pécheur ».(Rom.8v3 – version français courant)

Un Poisson dans le Net : « nettement » au service de l’évangile

Il y a beaucoup de poissons dans la Bible.
Le plus connu est sans doute celui* qui a avalé le prophète Jonas** et l’a gardé trois jours avant de le « vomir » sur la terre ferme. Un récit dont l’authenticité et l’historicité ont été attesté par Jésus Lui-même et dont le principal protagoniste-Jonas-est « un signe », « le seul miracle » qui a été donné à sa génération. De même, Jésus est le seul signe donné à sa génération, cette génération qu’Il appelle « méchante et adultère », elle-même friande de miracle(cf 1 Cor.1v22). « Car de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d’un grand poisson, de même le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre ».(Matt.12v39-41 et Luc 11v29-32)

En grec, « poisson » se dit « ikhthús » (« ichtus ») : un terme adopté comme symbole par les chrétiens persécutés(Ier siècle-IVe siècle), puisqu’il parle de Christ par acrostiche ou acronyme : on retrouve en effet dans ce mot les initiales de « Iêsous Christos Theou Uios Sôtêr »(« Jésus-Christ, Fils de Dieu, Sauveur »)

L’image ou le nom « ikhthús » (« ichtus ») se trouvait fréquemment sur les murs des catacombes, nous apprend le Nouveau dictionnaire biblique « Emmaüs ».

Aujourd’hui, on trouve un poisson dans le net, qui est aussi le nom d’un site chrétien francophone de ressources évangéliques-l’un des premiers du genre, ouvert le 1er mars 1996 :

Un poisson dans le net : un site au service de l’évangile
Animé par une équipe de chrétiens évangéliques de la Fédération Évangélique de France, parrainé par les éditions CLÉ, Il est composé d’un blog(contenu proposé : Étude biblique, Événement chrétien, Livre chrétien, Méditation biblique, Réflexion, Site chrétien) et d’un site web classique. Celui-ci s’explore par thèmes à l’aide du « méga-nuage de mots-clés » !
Il est possible de s’abonner par courriel aux nouveautés parues sur le site.
Depuis, « petit poisson » est devenu grand, et propose actuellement un éventail très complet et édifiant de ressources en ligne et des centaines de documents !
Ainsi, on relève ses :
1)Faire découvrir :
-l’évangile : pour ceux qui ne le connaissent pas encore. Et pour les chrétiens désireux de trouver des ressources pertinentes sur lesquelles s’appuyer pour en parler le mieux autour d’eux : des études, des guides de découverte, des ouvrages en texte intégral dans lesquels puiser de l’inspiration.
– Études/découvertes de la Bible : foire aux questions … des chrétiens vous répondent (12 thèmes), outils pour l’école du dimanche ! La famille … des hommes et des femmes face à face (13 études)
– Et « en exclusivité » :
Le Messie, qui est-il ? (ouvrage en texte intégral)
Et après ?, Que se passe-t-il après la mort ? (ouvrage en texte intégral)  Ancien site
Au commencement … Dieu ? Dieu a-t-il vraiment créé le monde ?
La réincarnation analysée à la lumière de la Bible (ouvrage en texte intégral)
Art Chrétien
2)Approfondir ses connaissances : De très nombreuses ressources pour son édification personnelle. Des séries consacrées à des livres bibliques. Des dossiers et autres ressources.
3)Bibles du net (de nombreuses versions francophones proposées)
4)Ses (sites) incontournables

A consulter sans modération !

Notes :

* »Un grand poisson » anonyme, et non une « baleine » : on ne connaît ni son nom, ni son espèce, mais on parle encore de lui aujourd’hui. Dieu l’aurait-il créé spécialement pour cette mission(avaler Jonas) ?

**Le message de ce prophète est le plus court de toute la section des « Prophètes », dans l’Ancien Testament, puisqu’il se résume à un demi-verset. L’essentiel de son message est donc ailleurs, plus particulièrement dans sa personne et son comportement. Nous avons eu l’occasion de parler de Jonas ici.