« Le peuple qui connaît son Dieu sera fort et agira » (Daniel 11v32)

Note : ce sujet a été proposé à des enfants/préados(10-14 ans), dans le cadre d’une leçon d’ »école du dimanche ». Néanmoins, il peut tout à fait convenir à des adultes réunis pour une étude de groupe. Le livre de James Packer « Connaître Dieu » a été une grande source d’inspiration dans la préparation de ce sujet.

Introduction/Accroche :

 

La texture du pain par Petr Kratochvil

La texture du pain par Petr Kratochvil

Préparer à la place de chaque enfant une assiette en carton avec une tartine de pain posée dessus, couverte par une serviette.  Sous la tartine, un carton avec le verset de Daniel 11v32.

Demander aux enfants d’observer et d’examiner (par la vue, le toucher, l’odorat…) leur tartine. Leur demander de donner une définition du pain (def. dico, encyclopédie) : de quoi leur tartine est-elle composée ? D’où vient chaque élément la composant ?

Normalement, en remontant jusqu’ au bout du dernier composant, on devrait trouver….Dieu !

Demander à un enfant de remercier Dieu pour le pain qu’il nous donne et que chacun va  maintenant manger (temps de prière court)

Sous le pain, découverte du verset de Daniel 11v32 : « Le peuple qui connaît son Dieu sera fort et agira »

Lecture, puis question :

« Qui d’entre vous connaît Dieu ? »

[Réponses…]

Jeu des fiches : « Pour moi, Dieu est…. »

Chacune présentant un caractère/nature se rapportant ou non à Dieu.

Chaque enfant doit en choisir trois et les poser au milieu de la table :

Dieu existe

Dieu a parlé et parle aux hommes et Sa Parole, c’est la Bible

Dieu est mon Seigneur

Dieu est mon Sauveur

Dieu est le créateur du ciel, de la Terre et de tout ce qui vit

Dieu m’a créé

Dieu est mon Père céleste

Dieu ne peut pas être connu

Dieu est injuste

Dieu est amour

Personne n’a jamais vu Dieu : Jésus l’a fait connaître

Dieu est lumière

Dieu est saint

Dieu aime punir

Dieu est sage

Dieu est juste

Dieu peut tout et sait tout

Dieu se cache

Dieu est silencieux

Dieu ne se préoccupe pas de moi, car Il est trop grand

Dieu ne peut pas tout

Dieu n’existe pas

Dieu veut avoir une relation personnelle avec moi

Dieu est parfois « cool » pour mes « petits péchés »

Dieu est partout (dans la nature…) et en toi

……

Question : Comment savez-vous ce que vous « savez » sur Dieu ?

[Réponses]

 

Citation : « on peut savoir énormément de choses sur Dieu sans connaître grand-chose de Lui ».

Rappeler le verset du jour : « Le peuple qui connaît son Dieu sera fort et agira » et non « le peuple qui connaît Dieu… »

 

Cœur d'Amour par George HodanConnais-tu ton Dieu...qui est infini ?

Cœur d’Amour par George Hodan
Connais-tu ton Dieu…qui est infini ?

« Connaître…son Dieu… »

 

Comment passer d’une connaissance sur Dieu à une connaissance de Dieu… ?

 

 I. Connaître son Dieu, c’est quoi ? Comment ?

 

Connaître Dieu est plus complexe que connaître un homme ; connaître mon voisin, mon camarade de classe, est plus complexe que connaître une maison, un livre, une langue étrangère.

On peut connaître une langue, une matière, en l’étudiant. On peut connaître une montagne en l’escaladant/l’explorant, on peut connaître un musée en le visitant.

 

Mais pour un être vivant (un homme, un animal) que faut-il pour le connaître ?

Par exemple, pour un cheval, il faut connaître son comportement et savoir comment le mener, se familiariser avec l’animal, l’avoir vu en action et le monter soi-même…

Plus difficile est de connaître un homme, car les hommes ne montrent pas à tous ce qu’ils sont en réalité, ce qu’ils ont au fond du cœur.

A quelle condition pouvons-nous bien et parfaitement connaître une personne ?

Cela dépendra plus de lui que nous ! Plus de son accord que de nos efforts.

De notre côté : il nous faut manifester de l’intérêt à la personne, être amical et ouvert.

De son côté : il lui faut répondre à notre marque d’intérêt ou d’amitié, décider de nous permettre de le connaître.

Imaginons : vous êtes présentés à une personne exceptionnelle et illustre, que vous considérez comme « supérieure » à vous sur tout ou en partie de ces plans : intellectuel, social, intellectuel….

Femme parlant au téléphone par Petr KratochvilVous êtes face à une personne illustre : qui parle le plus ?

Femme parlant au téléphone par Petr Kratochvil
Vous êtes face à une personne illustre : qui parle le plus ?

Qui va parler le plus ? Normalement, vous allez être attentif à ce que cette personne vous dit et vous allez la laisser parler.

Ensuite, vous aimeriez connaître cette personne : soit elle se contente de discuter de banalités avec vous ; soit elle se confie à vous et se livre, vous parle de ses projets, voire vous propose que vous l’aidiez, travailliez avec et pour elle…

Comment serait alors votre vie ? Qu’éprouveriez-vous d’être devenu un proche/un ami/un collaborateur de cette personne illustre ?

Cet exemple illustre ce que signifie « connaître Dieu » : « Ainsi dit l’Éternel: Que le sage ne se glorifie pas dans sa sagesse, et que l’homme vaillant ne se glorifie pas dans sa vaillance; que le riche ne se glorifie pas dans sa richesse. Mais que celui qui se glorifie, se glorifie en ceci, qu’il a de l’intelligence et qu’il me connaît…» (Jer.9v23-24).

Qu’il y a –t-il de glorieux à connaître l’Eternel ? Qu’est-ce que cela change pour nous ?

 

Imaginons encore : le Grand Dieu des cieux, plus grand que le plus illustre et le plus célèbre des hommes, le créateur tout puissant….vient vers toi et se met à te parler.

Comment te parle-t-il d’abord, en priorité ? Par la Parole de Dieu écrite, inspirée.

Peut-être que tu connais déjà toutes les histoires de la Bible. Mais un jour, tu t’éveilles, éveillé par Dieu, et tu comprends que Dieu te parle réellement à toi, personnellement. Il te parle et t’appelle par ton nom. Et c’est alors que tu écoutes attentivement ce que Dieu te dit, comme si c’était la première fois.

De quoi nous parle, te parle personnellement Dieu dans la Bible ?

D’abord, « une mauvaise nouvelle». Dieu nous appelle : « où es-tu ? »(cf Gen.3) et nous dit « je t’aime, je t’ai créé. Mais tu t’es éloigné, rebellé contre moi. » Dieu nous révèle que nous sommes pécheurs parce que nous nous sommes rebellés contre lui. Lorsque nous comprenons que nous avons besoin d’être sauvés, nous crions alors à Dieu : « pardonne-moi ! Sauve-moi ! »

Mais bonne nouvelle : Dieu veut et peut nous sauver !

(Rappel : comment pouvons-nous être pardonné et sauvé ?)

Pourquoi Dieu te parle-t-il ? Parce qu’Il veut une relation avec nous. Une relation d’amour de fils/enfants, mais aussi de serviteur : Il nous appelle à Lui obéir et à Le servir sans avoir honte de Lui mais en étant joyeux, reconnaissants et glorifiés de Le « glorifier »…

Dieu devient ton Dieu et nous devenons ses enfants.

En bref :

1) Connaître Dieu est une question de relation personnelle : Pardonné, sauvé et réconcilié avec Dieu par l’œuvre de Jésus à la croix, nous recevons la vie éternelle. Qu’est-ce que la vie éternelle que Jésus donne ? Lire Jean 17v3 : « La vie éternelle, c’est de te connaître, toi seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé Jésus Christ… ».

Nous connaissons peut-être l’image du livre (qui représente Dieu et le Seigneur Jésus) et du crayon (vie éternelle) : veux-tu la vie éternelle ? Si oui, que prends-tu ? (On doit prendre le livre contenant le crayon, et pas le crayon sans le livre, car pas de vie éternelle sans une relation personnelle avec Dieu et Jésus-Christ)

La vie que Dieu nous donne est une vie relationnelle.  On ne peut connaître Dieu que par Jésus Christ !

 

2) Connaître Dieu est une question d’engagement/volonté de notre part : il faut vouloir « fréquenter » Dieu, vouloir le connaître, « goûter combien Il est bon » cf Ps.34v9.

Appelez-moi par Petr KratochvilVeux-tu être à l'écoute de Dieu ?

Appelez-moi par Petr Kratochvil
Veux-tu être à l’écoute de Dieu ?

Pour cela,  il faut être à l’écoute de Dieu, en lisant Sa Parole, en étant dirigés par le Saint-Esprit (« une révélation du Saint-Esprit » ne contredira jamais la Parole écrite de Dieu); être attentif à ce que nous apprenons de Dieu par Sa Parole et ce qu’Il fait ; L’aimer, Lui obéir et désirer Le servir de tout notre cœur ; être reconnaissant et nous réjouir de l’amour de Dieu qui a pris l’initiative de nous aimer le premier, et de ce qu’Il nous permet de Le servir.

3) Connaître Dieu est une question de grâce : c’est Dieu qui prend l’initiative de la relation, qui se révèle à nous. « Je l’aime, parce qu’Il m’a aimé le premier ! » Ce n’est pas moi qui l’ait aimé, mais c’est Lui m’a aimé….(1 Jean 4, 10, 19)

 

 

L’important n’est pas que, moi,  je connaisse Dieu. Ce qui importe, c’est que Dieu me connaît !

 

 II. Que ferons-nous de notre connaissance de Dieu, une fois que nous l’aurons acquise ?

« Qui es-tu Seigneur ? Que veux-tu que je fasse ? » (cf Actes 9v5-6)

Si on ne se pose pas la deuxième question, ce n’est pas la peine de se poser la première !

Qu’est-ce que cela change pour moi, de connaître Dieu ?

1)      « Le peuple qui connaît son Dieu sera fort et agira » (Daniel 11v32) : il est zélé pour Dieu, il prend les intérêts de Dieu à cœur, il défend la cause de Dieu, il cherche à honorer Dieu.

2)      Pour ceux qui connaissent Dieu, Dieu n’est pas petit, mais très haut et très grand !

3)      Ceux qui connaissent Dieu sont prêts à témoigner hardiment pour Lui

4)      Ceux qui connaissent Dieu trouvent en Dieu joie et paix, assurance et espérance.

Désirons-nous connaître Dieu pour que Dieu soit notre Dieu ? Pour être fort et agir pour Sa cause ?

[Invitation à la prière silencieuse de chaque enfant et faire conclure en demandant une prière courte à voix haute]

 

 

Versets à apprendre :

 

« Ainsi dit l’Éternel: Que le sage ne se glorifie pas dans sa sagesse, et que l’homme vaillant ne se glorifie pas dans sa vaillance; que le riche ne se glorifie pas dans sa richesse. Mais que celui qui se glorifie, se glorifie en ceci, qu’il a de l’intelligence et qu’il me connaît…» (Jer.9v23-24).

« La vie éternelle, c’est de te connaître, toi seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé Jésus Christ… » (Jean 17v3)

« J’aime ceux qui m’aiment; et ceux qui me recherchent me trouveront » (Prov.8v17)

 

Une réflexion sur “« Le peuple qui connaît son Dieu sera fort et agira » (Daniel 11v32)

  1. Pingback: "Plus", ce n’est pas forcément "mieux"… | PEP'S CAFE !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s