Un livre à découvrir : « La joie de craindre Dieu »

Ami lecteur, tu as sans doute remarqué, en fouillant dans les rayons de ta librairie chrétienne favorite, ce livre à la couverture jaune qui est La Joie de craindre Dieu, de Jerry Bridges.

"La joie de craindre Dieu" : le genre de livre qui tente d'attirer l'attention...

« La joie de craindre Dieu » : le genre de livre qui tente d’attirer l’attention…

Il y a bien le mot « joie » dans le titre, mais tu retiens surtout l’expression « craindre Dieu ».

Bigre, te dis-tu alors : voilà donc un titre bien étrange et paradoxal. Quelle joie y aurait-il à craindre Dieu ? Perplexe, tu t’interroges : ne serait-ce pas là un livre légaliste ?
Une discussion avec l’un des responsables de la librairie t’incite à aller plus loin, à savoir lire le résumé de quatrième de couverture.
L’éditeur nous assure qu’il s’agit là « d’un ouvrage d’une grande profondeur, actuel, concret qui touche le cœur. Très utile pour faire le point et progresser dans la foi. Il s’adresse à tous ceux qui ont soif d’une communion plus étroite avec Dieu et de vivre la joie qui en découle ».
A ce stade, il se peut que tu reposes le livre, en te disant que, finalement, il n’est pas pour toi…..
…..A moins que, courageux, tu ne le feuillettes, en commençant, par exemple, par la préface (tu sais, c’est la partie que personne ne lit jamais…).
L’auteur, Jerry Bridges, te prévient d’emblée qu’il ne vit « pas toujours pleinement » la vérité présentée dans ce livre. « C’est ce que je désire, et ce vers quoi je tends, mais je n’ai pas encore atteint le but (….). Ainsi, en lisant cette étude, pensez à moi comme à un compagnon de route en chemin avec vous. Je ne suis pas déjà au sommet, en train de vous exhorter à m’y rejoindre. Au contraire, j’en suis au même point que vous, et nous regardons ensemble vers le sommet de cette montagne appelée crainte de Dieu. Cette ascension est un défi, mais aussi une joyeuse expédition. »

Sans doute rassuré, et l’intérêt éveillé, tu poursuis alors ta lecture. Mais des questions continuent à se bousculer dans ta tête :

« La joie de craindre Dieu ? Comment peut-on aimer avoir peur ?
Etre chrétien signifie avoir une relation personnelle avec Dieu, mais comment peut-on avoir une relation avec quelqu’un que l’on craint ? ».
En réponse à ces objections, Jerry Bridges explique que la Bible dit que « Dieu prend plaisir en ceux qui le craignent et qu’Il les comble de bénédictions.
C’est donc un sujet qui mérite toute notre attention ».
A travers une « parabole » moderne racontant l’évolution des relations entre le marine Butch Mc Gregor et son général, l’auteur s’efforce de donner une juste perception de ce qu’est la crainte de Dieu. Il nous encourage à dépasser
le simple fait d’être « effrayé » (une crainte «  servile ») et à découvrir plusieurs niveaux de cette notion complexe : la peur, le respect, l’admiration, l’émerveillement et l’amour. La véritable crainte de Dieu,
c’est progresser de l’une à l’autre de ces étapes, afin d’approfondir une relation plus vraie et plus intime avec le Seigneur. C’est aussi un mélange de 1)respect ou de vénération, parce que nous reconnaissons
combien Dieu en est digne, 2)d’admiration face à ses nombreuses et glorieuses qualités, et 3)d’émerveillement devant son amour infini -cet amour qui consiste, « non point en ce que nous avons aimé Dieu,
mais en ce qu’il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés ». (1 Jean 4v10).
De fait, la véritable crainte de Dieu aura pour effet de développer en nous l’adoration, l’amour, la louange, mais aussi un profond désir de sainteté (Voir 2 Cor. 7v1). Car plus on apprend à connaître Dieu tel qu’Il est vraiment, plus on l’aime et cherche à l’honorer.

C’est alors que te reviennent en mémoire des exemples d’hommes de la Bible, qui ont eu cette « crainte respectueuse de Dieu », comme Jacob dans Gen.28v16-17, Pierre, dans Luc 5 ou l’apôtre Jean, dans Apocalypse 1v17. Tu te demanderas peut-être si cette crainte de Dieu est réelle dans ta vie ? Si tu la comprends et la pratique bien ? La Joie de craindre Dieu, qui est un rare ouvrage disponible sur la question,  pourra effectivement t’aider à faire le point. Comme le rappelle l’auteur, qui cite John Murray, nous devrions craindre Dieu, car « la crainte de Dieu est l’âme de la piété, l’énergie d’une vie pieuse ». Et « ce sont les saints qui sont dans le pays, les hommes pieux (qui) sont l’objet de toute mon affection », dit l’Eternel (Ps.16v3).

En effet, si le propre de notre société actuelle est son absence de crainte de Dieu, Heb. 12v28-29 nous rappelle que « notre Dieu est un feu dévorant » et que nous lui devons « un culte qui lui soit agréable avec piété et crainte ». Nous aimons parfois voir un Dieu indulgent, et donc à notre image, quelque peu « neutralisé ». Mais « Dieu est-il inoffensif ? (…) Non, Dieu n’est pas inoffensif, mais il est bon, rappelle l’auteur, et nous devons garder ces deux aspects en mémoire si nous désirons comprendre et pratiquer la crainte de l’Eternel. C’est alors que, dans Sa bonté, Il nous conduira vers une authentique crainte de Dieu. »

La joie de craindre Dieu, par Jerry Bridges.  Editions La Maison de la Bible, 2004 (285 p)

Une réflexion sur “Un livre à découvrir : « La joie de craindre Dieu »

  1. Pingback: N faites pas (la) peur ! | PEP'S CAFE !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s