« Notre regard sur le pauvre, l’étranger et l’éprouvé » : introduction de la série thématique

Il est parfois rassurant d’avoir une vision binaire, pour ne pas dire « simple » des choses et des gens. Et notre regard sur le pauvre, l’étranger et l’éprouvé, est particulièrement révélateur à cet égard :

"3 singes modernes"

Voici ce que seraient, de nos jours, les fameux « trois petits singes » : « je ne vois rien, trop ébloui par le tape-à-l’oeil ; je n’entends rien, les oreilles rassasiées de trop d’infos ; et je ne dis rien, trop occupé à consommer ! »

 

Leur présence parmi nous questionne et dérange souvent, dans des contextes d’abondance, des situations de tentations de repli(identitaire)sur soi et face à une logique de « rétribution »(« bénédiction » ou « malédiction » selon nos actions). Car enfin, n’auraient-ils pas « tort »(dans le sens de « responsables ») d’être ce qu’ils sont ?

Quel est notre regard sur le pauvre, l’étranger et l’éprouvé ? Et surtout, d’où vient ce regard ?

Jadis, selon Lévitique 18-20, le peuple d’Israël était exhorté à régler sa conduite et ses œuvres sur la révélation (et le fait) que l’Eternel était leur Dieu.
Le nom de l’Eternel (et donc ce qu’Il est)était impliqué dans leur caractère et leur manière de vivre. Et non la comparaison d’un homme (ou d’un groupe, d’une idéologie…) avec un autre. Dieu est Dieu et non pas un homme, cf Osée 11v9.

Dieu (et Sa Parole) détermine ce qui est bien ou mal, et non le contraire. Cela était vrai hier, à l’époque de l’Ancien et du Nouveau Testament. Cela est toujours vrai aujourd’hui.
Et parce que Dieu ne change pas, il est plus que jamais nécessaire de « plonger »(ou de « replonger »)nos regards dans notre Bible, la Parole de Dieu, pour découvrir ou redécouvrir qui est Dieu et quelle est Sa pensée, notamment concernant Son regard sur le pauvre, l’étranger et l’éprouvé.

Puisse cette modeste série d’études thématiques (notre première proposée ici-trois parties prévues) nous aider.

Bonne lecture et bonne étude !

N’hésitez pas à poster vos questions, réactions et commentaires à la suite du présent article et des suivants.